Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -35%
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – ...
Voir le deal
81 €

 

 Le marché de la faim, spéculons sur les cadavres à venir !

Aller en bas 
AuteurMessage
Pasdeparanoia
Membre banni
Membre banni
Pasdeparanoia

Masculin
Nombre de messages : 805
Age : 46
Date d'inscription : 21/05/2007

Le marché de la faim, spéculons sur les cadavres à venir ! Empty
MessageSujet: Le marché de la faim, spéculons sur les cadavres à venir !   Le marché de la faim, spéculons sur les cadavres à venir ! EmptyJeu 7 Juin - 9:55

Marché
Record à la hausse pour le blé européen
(06/06/07)
Le blé coté sur le Matif a battu, lundi, un record historique en se hissant jusqu'à 166,50 euros la tonne pour une livraison en novembre.



Des cours aussi élevés avant même la récolte, de mémoire de courtier, on n'a jamais vu ça. Les prix grimpent beaucoup plus vite et beaucoup plus haut qu'en 2003/2004, lors de la campagne marquée par la sécheresse alors que cette année, la production de l'Union européenne s'annonce nettement supérieure. Les prix sont soutenus par la perspective d'une suspension des exportations en Ukraine, grand rival des céréales européennes sur le pourtour méditerranéen. Vu la faiblesse de la récolte attendue, le Premier ministre ukrainien a demandé à son ministre de l'Agriculture de mettre en place, de toute urgence, des limitations à l'exportation afin de constituer des réserves pour la consommation domestique.


La Roumanie a, elle aussi, confirmé ses craintes, sa récolte pourrait être la plus faible depuis 4 ans. La mise à l'écart des céréales de l'Est ouvrirait la porte aux orges et blés européens sur certaines destinations méditerranéennes, notamment le Maghreb et l'Egypte. Par ailleurs, un recul des productions en Russie et en Ukraine pourrait conduire à une révision à la baisse du stock mondial de blé, aujourd'hui au plus bas depuis 1981. Qui plus est, les pluies retardent les moissons en Chine et en Argentine tandis que la qualité des blés d'hiver américains se dégrade au fil des semaines en raison de conditions climatiques peu favorables. En France, certains doutent de la qualité de la récolte, car le mauvais temps a empêché les céréaliers de traiter leurs cultures au moment approprié pour éviter les maladies.

A Londres, où est coté le blé destiné à l'alimentation animale, les cours ont suivi le même mouvement. Une hausse qui devrait persister jusqu'à ce que les premières récoltes permettent de dégager une appréciation plus juste du niveau exact de la production.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le marché de la faim, spéculons sur les cadavres à venir !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Economie-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser