Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -30%
30% sur les abonnements PlayStation Plus & ...
Voir le deal
41.99 €

 

 Guy Moqué.

Aller en bas 
AuteurMessage
Ross-Ross-Ross
Adhérent
Adhérent
Ross-Ross-Ross

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 04/09/2007

Guy Moqué. Empty
MessageSujet: Guy Moqué.   Guy Moqué. EmptyJeu 25 Oct - 11:48

Au lieu de faire pleurer dans les chaumières avec un gosse embragadé qui se fait pincer en distribuant des tracts pour le pacte germano-soviétique, un acte de courage authentique et qui aurait une résonance politique forte ç'aurait été de lire la lettre de Manoukian, leader de la résistance du M.O.I. (Je vous la balance en image, ça me saoule de la recopier).

Guy Moqué. A11

Puis pour les incultes qui savent pas ce que c'était le M.O.I., Wikipedia est ton ami.
Revenir en haut Aller en bas
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
beld

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 112
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

Guy Moqué. Empty
MessageSujet: Re: Guy Moqué.   Guy Moqué. EmptyJeu 25 Oct - 18:58

Oui, cela aurait été mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Pyo
Militant
Militant
Pyo

Masculin
Nombre de messages : 356
Age : 30
Localisation : Toulouse
Parti politique affilié : UMP, tendance libéral-conservateur
Date d'inscription : 19/05/2007

Guy Moqué. Empty
MessageSujet: Re: Guy Moqué.   Guy Moqué. EmptyJeu 25 Oct - 20:36

Le seul truc (beld, je pensais que tu l'aurais dit), c'est que la lettre de Guy Moquet a aussi été choisie parce-qu'il s'agissait d'un adolescent ... et que la lecture de cette lettre devait être faite aux jeunes. En gros, montrer à des jeunes d'aujourd'hui la bravoure et le courage de jeunes d'hier. C'est pour cela que ta lettre, bien que très belle aussi, ne rentre pas vraiment dans le cadre choisi ...

A la limite, celle-là est pas mal aussi:

Citation :
<< Chers Parents,



Ma lettre va vous causer une grande peine, mais je vous ai vus si pleins de courage que, je n'en doute pas, vous voudrez encore le garder, ne serait-ce que par amour pour moi.



Vous ne pouvez savoir ce que moralement j'ai souffert dans ma cellule, ce que j'ai souffert de ne plus vous voir, de ne plus sentir peser sur moi votre tendre sollicitude que de loin. Pendant ces 87 jours de cellule, votre amour m'a manqué plus que vos colis, et souvent je vous ai demandé de me pardonner le mal que je vous ai fait, tout le mal que je vous ai fait.



Vous ne pouvez vous douter de ce que je vous aime aujourd'hui car, avant, je vous aimais plutôt par routine, mais maintenant je comprends tout ce que vous avez fait pour moi et je crois être arrivé à l'amour filial véritable, au vrai amour filial. Peut-être après la guerre, un camarade vous parlera-t-il de moi, de cet amour que je lui ai communiqué. J'espère qu'il ne faillira pas à cette mission sacrée.



Remerciez toutes les personnes qui se sont intéressées à moi, et particulièrement nos plus proches parents et amis ; dites-leur ma confiance en la France éternelle. Embrassez très fort mes grands parents, mes oncles tantes et cousins, Henriette. Donnez une bonne poignée de main chez M. Duvernet ; dites un petit mot à chacun. Dites à M. le Curé que je pense aussi particulièrement à lui et aux siens. Je remercie Monseigneur du grand honneur qu'il m'a fait, honneur dont, je crois, je me suis montré digne. Je salue aussi en tombant, mes camarades de lycée. A ce propos, Hennemann me doit un paquet de cigarettes, Jacquin mon livre sur les hommes préhistoriques. Rendez "Le Comte de Monte-Cristo " à Emourgeon, 3 chemin Français, derrière la gare. Donnez à Maurice André, de la Maltournée, 40 grammes de tabac que je lui dois.



Je lègue ma petite bibliothèque à Pierre, mes livres de classe à mon petit papa, mes collections à ma chère petite maman, mais qu'elle se méfie de la hache préhistorique et du fourreau d'épée gaulois.



Je meurs pour ma Patrie. Je veux une France libre et des Français heureux. Non pas une France orgueilleuse, première nation du monde, mais une France travailleuse, laborieuse et honnête. Que les Français soient heureux, voila l'essentiel. Dans la vie, il faut savoir cueillir le bonheur.



Pour moi, ne vous faites pas de soucis. je garde mon courage et ma belle humeur jusqu'au bout, et je chanterai " Sambre et Meuse " parce que c'est toi, ma chère petite maman, qui me l'as apprise.



Avec Pierre, soyez sévères et tendres. Vérifiez son travail et forcez-le à travailler. N'admettez pas de négligence. Il doit se montrer digne de moi. Sur trois enfants, il en reste un. Il doit réussir.



Les soldats viennent me chercher. Je hâte le pas. Mon écriture est peut-être tremblée ; mais c'est parce que j'ai un petit crayon. Je n'ai pas peur de la mort ; j'ai la conscience tellement tranquille.



Papa, je t'en supplie, prie. Songe que, si je meurs, c'est pour mon bien. Quelle mort sera plus honorable pour moi que celle-là ? Je meurs volontairement pour ma Patrie. Nous nous retrouverons tous les quatre, bientôt au Ciel.



" Qu'est-ce que cent ans ? "



Maman, rappelle-toi :


" Et ces vengeurs auront de nouveaux défenseurs
qui, après leur mort, auront des successeurs. "



Adieu, la mort m'appelle. Je ne veux ni bandeau, ni être attaché. Je vous embrasse tous. C'est dur quand même de mourir.




Mille baisers



Vive la France



Un condamné à mort de 16 ans



H. Fertet



Excusez les fautes d'orthographe, pas le temps de relire >>
Revenir en haut Aller en bas
deniserp
Modérateur
Modérateur
deniserp

Masculin
Nombre de messages : 1370
Age : 36
Localisation : Au paradis
Personnage politique préféré : Johanna, Flo', Alain Madelin
Parti politique affilié : Alternative libérale
Date d'inscription : 16/05/2007

Guy Moqué. Empty
MessageSujet: Re: Guy Moqué.   Guy Moqué. EmptyJeu 25 Oct - 23:53

Il faut dire la vérité aux français, d'ailleurs, il y'a un très bon billet d'Aurélien Véron sur son blog

Citation :
De Guy se Môquet-on ?

17 ans et demi, ma vie a été courte, je n'ai aucun regret, si ce n'est de vous quitter tous.

Comment ne pas être ému par ces mots si simples d'un jeune garçon devant la mort ? Guy Môquet a été fusillé le 22 octobre 1941 avec 26 autres otages, un an après son arrestation (il n'avait alors que...16 ans) pour quelques tracts et des convictions communistes. Résistant de la première heure, héros du "parti des fusillés" comme le PCF le présente ? Malheureusement, la réalité est moins romantique. Aussi triste que soit son histoire, Guy Môquet reste avant tout une victime collatérale de la guerre comme tant d'autres.

Il n'est pas inutile de rappeler les causes de détention du jeune Guy Môquet. Il est arrêté par les autorités françaises dans le cadre du décret Daladier qui a dissout le PCF en septembre 1939 pour son soutien au pacte Germano-soviétique. En clair, le PCF est allié avec les naz*s, il négocie même avec eux (doc intégral) , notamment pour pouvoir publier L'Humanité. L'action du parti stalinien va du pacifisme militant jusqu'à des actes de sabotage contre notre appareil de production d'armement. Il constitue donc une menace pour notre patrie en ces temps de guerre. Pire. Une fois la France occupée, les communistes décident, sur ordre de Staline, de ne pas s'opposer à l'occupation allemande. Essayez d'expliquer à un voisin que le parti communiste a été le premier collabo de l'ennemi à l'époque, personne ne vous croira. Travail de l'Education Nationale ? Bon marketing de "la gauche de la gauche" qui s'évertue encore à faire du Che une idole ? Pourtant, c'est un fait.

Guy reste alors très jeune, trop jeune pour rester en prison une année entière. Mais alors que le Tribunal pour enfants et adolescents de la Seine a ordonné, en janvier 1941, qu'il soit « remis à sa mère, en liberté surveillée », un arrêté préfectoral d'internement administratif le renvoie à la prison de la Santé, puis à celle de Clairvaux. On peut dire que l'Etat français fait déjà bien son boulot à l'époque. Avec un Etat aussi efficace, les Allemands n'ont plus qu'à cueillir les otages selon leurs besoins. Guy Môquet périt en représailles à l'assassinat de Karl Hotz par trois jeunes militants communistes (qui ont manifestement désobéi aux ordres du parti, encore allié du Reich). Pris dans les contradictions d'une page sinistre de notre histoire, Guy Môquet disparaît tristement sans jamais avoir commis le moindre acte de résistance.

Pierre-Louis Basse nous propose un discours de vérité dans ce sens dans le Monde :

"Faire de Guy Môquet et de ses vingt-six camarades des "résistants de la première heure" relève de la téléologie, puisque la plupart d'entre eux ont été arrêtés en un temps où le PCF, pris dans la logique du pacte germano-soviétique, était tout sauf résistant. Après avoir mis au rayon des accessoires son antifascisme, condamné une guerre devenue "impérialiste" et appelé plus ou moins ouvertement au sabotage de l'effort de guerre au printemps 1940, le Parti a profité de l'effondrement militaire de la France et de la chute de la République bourgeoise pour prendre à l'été 1940 une série d'initiatives qu'aucun martyre ultérieur ne saurait effacer : tractations avec les autorités d'occupation pour la reparution de la presse communiste dont les arguments désormais connus donnent une idée du "patriotisme" du Parti."

Tout le monde trouve profondément choquant de voir un parti instrumentaliser le drame d'un jeune homme assassiné dans ces conditions avec la complicité de l'Etat français, surtout s'agissant du parti communiste, celui qui défendit si longtemps le boucher Staline et n'exprima jamais aucun regret pour ses dizaines de millions de victimes.

Mais voir un président de la république se saisir de l'affaire pour l'instrumentaliser à son tour en jouant sur la corde compassionnelle n'est pas plus glorieux. C'est certainement un coup de maître sur un plan tactique, au moment où la gauche doute, où Serge July se permet lui-même de défendre le courage de Sarko. Mais il entretient cette vision de l'Etat omniprésent et omniscient qui se permet de réécrire l'histoire et de l'imposer à nos enfants. Hier les colonies, aujourd'hui Môquet. Glorifier un jeune communiste, si triste soit son destin, n'est pas tolérable pour des parents attachés aux Droits de l'Homme et à la démocratie moderne. Est-il bien raisonnable de faire usage de pareilles idoles de pacotille, symboles d'une idéologie meurtrière, pour faire la nique à la gauche ?

Laissons le pauvre Guy Môquet reposer tranquillement, n'agitons pas sa mémoire pour des motifs déplaisants et, surtout, laissons l'école faire son travail. Voici une lettre bien plus instructive que tous nos enseignants et parents d'élève devraient lire attentivement :

Pourquoi je ne lirai pas la lettre de Guy Môquet
Par Michel Ségal, Professeur de collège en ZEP.

Je suis enseignant de collège et je ne lirai pas la lettre de Guy Môquet à mes élèves.

Je ne leur lirai pas parce qu'ils seraient bien incapables d'en comprendre le sens profond, et même d'en comprendre les mots qui la composent ; parce que notre école demande aux enfants de réinventer eux-mêmes les règles d'écriture ou de syntaxe. Je ne la lirai pas parce que depuis une trentaine d'années, l'école leur apprend le mépris du patrimoine et la méfiance du passé. Je ne la lirai pas parce que cette lettre me fait honte, honte de la maturité d'un adolescent il y a plus de soixante ans face à l'infantilisation construite par notre école de ceux du même âge aujourd'hui. Je ne la lirai pas parce que nos enfants ignorent les événements auxquels elle se réfère ; parce que notre école préfère par exemple demander à des enfants d'analyser des « documents » plutôt que de leur enseigner des dates et des événements. Je ne la lirai pas parce qu'il y a longtemps que l'école refuse de transmettre aucun modèle ; parce que notre école n'envisage plus les textes d'auteurs comme des exemples mais comme des thèmes d'entraînement à la critique. Je ne la lirai pas tout simplement parce que notre école a délibérément détruit l'autorité qui pourrait permettre une lecture et une écoute attentives.

Je ne la lirai pas parce que, même âgés de 16 ans, mes élèves ne sont que de petits enfants bien incapables d'appréhender son contenu et resteront sans doute ainsi toute leur vie : ainsi en a décidé notre école. Peut-être ne me croyez-vous pas car l'école que connaissent vos enfants ne ressemble en rien à celle que j'évoque ? En effet, j'ai peut-être oublié de vous préciser l'essentiel : je travaille dans une ZEP, c'est-à-dire là où peuvent être appliquées à la lettre et sans risque de plainte toutes les directives ministérielles, là où se préfigurent l'horreur et la misère du monde construit par notre école.

Non, Monsieur le Président, je ne lirai pas la lettre de Guy Môquet tant que n'auront pas été engagées les réformes structurelles du ministère de l'Éducation nationale qui mettront fin à la démence toute puissante des instances coupables des mesures les plus destructrices de tout espoir de justice sociale, tant que n'auront pas été engagées les réformes pour que l'école cesse de conforter les enfants dans leur nature d'enfants, pour que l'école accepte enfin de remplir sa seule mission : instruire.

Bref, dire que Guy Môquet était un résistant courageux est de la pure supercherie.

_________________
Vous proposez d’établir un ordre social fondé sur le principe suivant : que vous êtes incapables de diriger votre vie personnelle, mais capables de diriger celle des autres - A.Rand

Guy Moqué. Gsemultipart25343st0
Revenir en haut Aller en bas
http://actionpourlaliberte.unblog.fr
zeinconnu
Militant
Militant
zeinconnu

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 32
Localisation : dans le 77
Parti politique affilié : La Team du 77
Date d'inscription : 21/09/2007

Guy Moqué. Empty
MessageSujet: Re: Guy Moqué.   Guy Moqué. EmptyVen 26 Oct - 0:04

beld a écrit:
Oui, cela aurait été mieux !

C'est sur. C'est juste que le nom et prénom ne faisaient pas assez "français" pour certains. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
saco
Invité



Guy Moqué. Empty
MessageSujet: Re: Guy Moqué.   Guy Moqué. EmptyVen 26 Oct - 10:19

Ross-Ross-Ross a écrit:
Au lieu de faire pleurer dans les chaumières avec un gosse embragadé qui se fait pincer en distribuant des tracts pour le pacte germano-soviétique, un acte de courage authentique et qui aurait une résonance politique forte ç'aurait été de lire la lettre de Manoukian, leader de la résistance du M.O.I. (Je vous la balance en image, ça me saoule de la recopier).

Guy Moqué. A11

Puis pour les incultes qui savent pas ce que c'était le M.O.I., Wikipedia est ton ami.

La lettre de Manoukian et des personnes du FTP-MOI, de leurs abondons par le PCF et par la résistance aurait eu l'avantage de souligner plusieurs choses.

bien à vous,

saco
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Guy Moqué. Empty
MessageSujet: Re: Guy Moqué.   Guy Moqué. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Guy Moqué.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Actualité nationale-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser