Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -36%
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
Voir le deal
109 €

 

 La lâcheté morale de certains enseignants...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
saco
Invité



La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:11

Citation :
Une absence de consensus que n'apprécie pas Henri Guaino. « L'école n'est pas un self-service », a-t-il affirmé sur Canal +. Hier matin, au micro de RTL, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a de nouveau fustigé ces professeurs « dont la nation a payé des études, dont la nation paie le salaire », et qui refusent de lire à leurs élèves la lettre de Guy Môquet, comme le prévoit l'instruction officielle du 30 août dernier à l'initiative du président. « C'est une attitude purement politicienne, une prise en otage corporatiste, idéologique d'un certain nombre de gens qui saisissent toutes les occasions pour faire en réalité eux-mêmes leur propagande », a déploré encore Henri Guaino.

Henri Guaino a parfaitement raison de rappeller à l'ordre des enseignats qui soumis à leurs syndicats égoïstes ont oublié la grandeur de la résistance. Chaque fonctionnaire ne doit jamais oublié ce qu'il doit à la nation.

bien à vous,

saco
Revenir en haut Aller en bas
Aurélie
Modérateur
Modérateur
Aurélie

Féminin
Nombre de messages : 1166
Age : 34
Localisation : Val d'Oise
Personnage politique préféré : Willy Brandt
Parti politique affilié : PS
Date d'inscription : 19/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:15

Mouais, je crois surtout, comme je l'ai dit ailleurs, que Sarkozy et Guaino justement devraient avoir honte de manipuler la lettre d'un gamin mort pour la France à des fins politiciennes.
Je rappelle que cette lettre est d'ores et déjà étudiée en histoire dans la plupart des écoles de France et de Navarre et que les enseignants ont donc parfaitement raison de s'offusquer de cette mascarade...

_________________
L'autre jour, au fond d'un vallon,
Un serpent piqua Jean Fréron.
Que croyez-vous qu'il arriva?
Ce fut le serpent qui creva.
Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
david Le rhinocéros
Secrétaire
Secrétaire
david Le rhinocéros

Masculin
Nombre de messages : 646
Age : 50
Personnage politique préféré : Gilbert Montagné
Date d'inscription : 26/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:16

saco a écrit:
Citation :
Une absence de consensus que n'apprécie pas Henri Guaino. « L'école n'est pas un self-service », a-t-il affirmé sur Canal +. Hier matin, au micro de RTL, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a de nouveau fustigé ces professeurs « dont la nation a payé des études, dont la nation paie le salaire », et qui refusent de lire à leurs élèves la lettre de Guy Môquet, comme le prévoit l'instruction officielle du 30 août dernier à l'initiative du président. « C'est une attitude purement politicienne, une prise en otage corporatiste, idéologique d'un certain nombre de gens qui saisissent toutes les occasions pour faire en réalité eux-mêmes leur propagande », a déploré encore Henri Guaino.

Henri Guaino a parfaitement raison de rappeller à l'ordre des enseignats qui soumis à leurs syndicats égoïstes ont oublié la grandeur de la résistance. Chaque fonctionnaire ne doit jamais oublié ce qu'il doit à la nation.

bien à vous,

saco

Grandeur dis tu Saco :
La prise en otage est à l UMP qui en plus de s'approprier une lettre, en modifie les mots et l'origine. Guainot devrait lui être repris à l'ordre.

Je cite :

Je découvre à l'instant que dans "l'intitulé de l'hommage officiel" à
Guy Môquet, orchestré par le régime (qui n'a pas fini (d'essayer) de
manipuler nos enfants), le mot "camarade" a été remplacé par le mot
"compagnon".



Je répète?



Le mot "camarade" a été remplacé par le mot "compagnon".



Henri Guaino, "principal conseiller de Sarkozy", interviewé
(longuement) dans "Libération", ne trouve pas ça gênant: "Est-ce si
grave?"



Demande-t-il.



Avant de préciser: "A force de se scandaliser de tout, on finit par ne plus savoir ce qui est important".



Dans l'intitulé de l'hommage officiel à Guy Môquet, le mot "camarade" a
été remplacé par le mot "compagnon", mais le principal conseiller de
Nicolas Sarkozy ne trouve ça ni "grave", ni "important".



Mais en réalité?



"Camarade" est le (joli) nom que se donnent les communistes.



"Compagnon" est celui que se donnaient les gaullistes, notamment.



Le remplacement de l'un par l'autre est donc tout sauf anodin, et il
faudrait être le dernier des sales cons pour ne pas s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boursorama.com
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
beld

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 112
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:17

Je connais des gens qui ne la liront pas, ils ne sont pas syndiqués mais comme ils sont prof de Sport ou de math ils trouvent cela stupide.
Bien sûr un prof doit obéir à sa hiérarchie, c'est à dire l'inspecteur et le chef d'établissement, pas le Président...
Revenir en haut Aller en bas
saco
Invité



La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:21

Il ne s'agit pas de manupulation dans la tête de Guaino mais de rappeller qu'on appartient tous au delà des clivages à une nation et que certains ont souffert pour que cette nation vive. La manipulation du mythe de la résistance a été dix fois plus fort à gauche... Les gens de gauche par un pacifisme béat se prenait pour des résistants. "Mourir pour Dantzig", Marcel Déat, l'européisme pro-nazi d'anciens de la SFIO, ils avaient tout oublié. Rétablir la vérité de l'histoire, c'est rétablir qu'une nation est plus que la somme des morts et des vivants. Guy Moquet, communiste, est mort. Notre nation se construit sur sa mort. Il n'est pas du rôle d'un syndicat aussi pourri que la FSU de porter un jugement là-dessus.

bien à toi,

saco
Revenir en haut Aller en bas
david Le rhinocéros
Secrétaire
Secrétaire
david Le rhinocéros

Masculin
Nombre de messages : 646
Age : 50
Personnage politique préféré : Gilbert Montagné
Date d'inscription : 26/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:23

saco a écrit:
Il ne s'agit pas de manupulation dans la tête de Guaino mais de rappeller qu'on appartient tous au delà des clivages à une nation et que certains ont souffert pour que cette nation vive. La manipulation du mythe de la résistance a été dix fois plus fort à gauche... Les gens de gauche par un pacifisme béat se prenait pour des résistants. "Mourir pour Dantzig", Marcel Déat, l'européisme pro-nazi d'anciens de la SFIO, ils avaient tout oublié. Rétablir la vérité de l'histoire, c'est rétablir qu'une nation est plus que la somme des morts et des vivants. Guy Moquet, communiste, est mort. Notre nation se construit sur sa mort. Il n'est pas du rôle d'un syndicat aussi pourri que la FSU de porter un jugement là-dessus.

bien à toi,

saco

Tu te trompes tout simplement, camarade !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boursorama.com
saco
Invité



La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:27

david Le rhinocéros a écrit:
saco a écrit:
Citation :
Une absence de consensus que n'apprécie pas Henri Guaino. « L'école n'est pas un self-service », a-t-il affirmé sur Canal +. Hier matin, au micro de RTL, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a de nouveau fustigé ces professeurs « dont la nation a payé des études, dont la nation paie le salaire », et qui refusent de lire à leurs élèves la lettre de Guy Môquet, comme le prévoit l'instruction officielle du 30 août dernier à l'initiative du président. « C'est une attitude purement politicienne, une prise en otage corporatiste, idéologique d'un certain nombre de gens qui saisissent toutes les occasions pour faire en réalité eux-mêmes leur propagande », a déploré encore Henri Guaino.

Henri Guaino a parfaitement raison de rappeller à l'ordre des enseignats qui soumis à leurs syndicats égoïstes ont oublié la grandeur de la résistance. Chaque fonctionnaire ne doit jamais oublié ce qu'il doit à la nation.

bien à vous,

saco

Grandeur dis tu Saco :
La prise en otage est à l UMP qui en plus de s'approprier une lettre, en modifie les mots et l'origine. Guainot devrait lui être repris à l'ordre.

Je cite :

Je découvre à l'instant que dans "l'intitulé de l'hommage officiel" à
Guy Môquet, orchestré par le régime (qui n'a pas fini (d'essayer) de
manipuler nos enfants), le mot "camarade" a été remplacé par le mot
"compagnon".



Je répète?



Le mot "camarade" a été remplacé par le mot "compagnon".



Henri Guaino, "principal conseiller de Sarkozy", interviewé
(longuement) dans "Libération", ne trouve pas ça gênant: "Est-ce si
grave?"



Demande-t-il.



Avant de préciser: "A force de se scandaliser de tout, on finit par ne plus savoir ce qui est important".



Dans l'intitulé de l'hommage officiel à Guy Môquet, le mot "camarade" a
été remplacé par le mot "compagnon", mais le principal conseiller de
Nicolas Sarkozy ne trouve ça ni "grave", ni "important".



Mais en réalité?



"Camarade" est le (joli) nom que se donnent les communistes.



"Compagnon" est celui que se donnaient les gaullistes, notamment.



Le remplacement de l'un par l'autre est donc tout sauf anodin, et il
faudrait être le dernier des sales cons pour ne pas s'en rendre compte.

Il est dommage que l'on est pas laissé le mot "camarade", j'en conviens. Pour le reste, je ne change rien à mon point de vue. Pour Beld, il est étonnant que tu ne saches pas qu'en tant que fonctionnaire que le Président de la république fait parti de ta hiérarchie.

Beaucoup de prof converti à l'idéologie "touche pas à mon pote", "défense des femmes", "pacifisme bellant", "pédagogisme", ont tourné le dos à la résistance et à la nation. Il est temps de rétablir un certain ordre par un rappel des choses essentiels... A partir de là, il est dommage d'avoir remplacé camarade par compagnon car cela va permettre à tout le PS (qui a abandonné le mot camarade depuis longtemps...) de crier au scandale!!!

saco
Revenir en haut Aller en bas
david Le rhinocéros
Secrétaire
Secrétaire
david Le rhinocéros

Masculin
Nombre de messages : 646
Age : 50
Personnage politique préféré : Gilbert Montagné
Date d'inscription : 26/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:38

Saco : je ne suis pas communiste loin de là et c'est pourquoi j'insiste sur ce point de modification des mots et sens premiers de la lettre de ce jeune homme. Je trouve grave cette "modification " et révélératrice d'un mal profond de tromperie et de tentative grossiere de récupération droitiste actuelle, finement orchestrée ..cela ressemble a de trises années. Ceci n'est que "dommage" ? on est pas sur une occasion de but manquée ! Dommage tu ne trouves que cela " dommage" . Par contre , je trouve bien dommage d'avoir lu de tels propos.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boursorama.com
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
beld

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 112
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:43

Citation :
Pour Beld, il est étonnant que tu ne saches pas qu'en tant que fonctionnaire que le Président de la république fait parti de ta hiérarchie.
Tu veux m'expliquer comment fonctionne ma hiérarchie ?

1 Chez les fonctionnaires, il est interdit de sauter la hiérarchie, et dans les 2 sens.

2 Le président n'est pas le chef des fonctionnaires, sauf dans tes rèves. A la limite, à l'EN le haut de la hierarchie c'est le ministre. Dans les faits le chef c'est le recteur d'académie.
Revenir en haut Aller en bas
saco
Invité



La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:44

david Le rhinocéros a écrit:
Saco : je ne suis pas communiste loin de là et c'est pourquoi j'insiste sur ce point de modification des mots et sens premiers de la lettre de ce jeune homme. Je trouve grave cette "modification " et révélératrice d'un mal profond de tromperie et de tentative grossiere de récupération droitiste actuelle, finement orchestrée ..cela ressemble a de trises années. Ceci n'est que "dommage" ? on est pas sur une occasion de but manquée ! Dommage tu ne trouves que cela " dommage" . Par contre , je trouve bien dommage d'avoir lu de tels propos.

Il s'agit à mon avis d'une erreur... Elle est dommage et regrettable. Mais le fait, que ce soit marqué "compagnon" ou "camarade" ne change rien à l'affaire. Non, il ne s'agit pas pour la droite de récupérer quoi que ce soit. Je crois qu'il s'agit juste là de rappeller que certains ont résisté et ont souffert. C'est ça que tu trouves dommage dans mes propos... Que la France s'est construite sur la souffrance de certains... De plus, je te rappelle que je ne suis ni de gauche, ni de droite et je soutiens même un certains nombre de point de vue défendue par des gens de gauche.

bien à toi,

saco
Revenir en haut Aller en bas
david Le rhinocéros
Secrétaire
Secrétaire
david Le rhinocéros

Masculin
Nombre de messages : 646
Age : 50
Personnage politique préféré : Gilbert Montagné
Date d'inscription : 26/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:53

saco a écrit:
[
Il s'agit à mon avis d'une erreur... Elle est dommage et regrettable. Mais le fait, que ce soit marqué "compagnon" ou "camarade" ne change rien à l'affaire. Non, il ne s'agit pas pour la droite de récupérer quoi que ce soit. Je crois qu'il s'agit juste là de rappeller que certains ont résisté et ont souffert. C'est ça que tu trouves dommage dans mes propos... Que la France s'est construite sur la souffrance de certains... De plus, je te rappelle que je ne suis ni de gauche, ni de droite et je soutiens même un certains nombre de point de vue défendue par des gens de gauche.

bien à toi,

saco

Là ton raisonnement ne tiens pas. Tu es en totale condradiction. Pourquoi donc alors le gourvernement change t il le mot camarade par compagnon. ????
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boursorama.com
saco
Invité



La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyDim 21 Oct - 23:58

beld a écrit:
Citation :
Pour Beld, il est étonnant que tu ne saches pas qu'en tant que fonctionnaire que le Président de la république fait parti de ta hiérarchie.
Tu veux m'expliquer comment fonctionne ma hiérarchie ?

1 Chez les fonctionnaires, il est interdit de sauter la hiérarchie, et dans les 2 sens.

2 Le président n'est pas le chef des fonctionnaires, sauf dans tes rèves. A la limite, à l'EN le haut de la hierarchie c'est le ministre. Dans les faits le chef c'est le recteur d'académie.

On utilise le mot "sous couvert" pour sauter en copiant... Regarde la constitution au mot ministre... et tu verras par toi-même fait parti de ta hiérarchie si le ministre en fait parti. Le recteur est ordonnateur secondaire de l'Etat, il a un rôle et des fonctions... Avec ce genre de raisonement, certains professeurs m'ont dit qu'il ne dépendait que du recteur (et pas du Chef d'établissement).

saco
Revenir en haut Aller en bas
Savinien
Conseiller
Conseiller
Savinien

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 21/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 0:30

Saco de grâce, sortons dans cette caricature puérile qui veuille que sous chaque prof se cache un encarté du PCF ( Beld c'est l'amicale des boules de trouduc sur mer Wink ) !

Il y a tout simplement que cette lettre est vide à crever ! C'est d'un pathétique achever qui pourrait aussi bien avoir été écrit par un cancéreux en phase terminal qu'un suicidaire ou que sais-je d'autre.
La lettre, elle, ne parle que de l'amour qu'il porte aux siens (et donc des bonnes vieilles valeurs familialles des imageries d'Epinal).

Les ados n'en ont rien à calé de ce bout de papier mais les communistes eux ont légitimement l'impression qu'un petit bonhomme l'a taillé en point et ... Bref, les cocos ont mal et le petit bonhomme par un acte aussi superficiel peut clamer haut et fort qu'il rassemble.

Que je sache, les profs n'ont pas à faire de politique ni à être à la solde d'un parti.
Il est donc parfaitement déontologique, pour toutes ces raisons, de refuser la lecture de cette lettre.

Sinon, pourquoi pas un serment d'allégeance (à Sarko ?), une prière etc (notre Sarko quiest à l'Elysé, que votre volonté soit faite) ?

Remettons l'église au milieu du village et reconnaissez le paradoxe de votre argumentaire : d'un côté, on reproche aux profs d'être trop politisé, d'un autre on leur reproche de refuser un acte PUREMENT politique.

Dernière précision, Guy Mocquet n'est pas mort pour la France mais à cause de la France qui, via ses fonctionnaires, l'ont désigné comme otage.
La mort de Guy Mocquet n'appartient qu'aux seuls communistes; fut désigné otage parce que son père était communiste (PCF) car il avait distribué des tracts communistes (PCF). Il n'y avait d'ailleurs rien de patriotique dans ses tracts allant typiquement dans la réthorique communiste de l'époque (contre les patrons, les juifs, les catho, les protestants etc).
Revenir en haut Aller en bas
Franck
Adhérent
Adhérent


Masculin
Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 21/09/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 0:37

Savinien a écrit:
Dernière précision, Guy Mocquet n'est pas mort pour la France mais à cause de la France qui, via ses fonctionnaires, l'ont désigné comme otage.
La mort de Guy Mocquet n'appartient qu'aux seuls communistes; fut désigné otage parce que son père était communiste (PCF) car il avait distribué des tracts communistes (PCF). Il n'y avait d'ailleurs rien de patriotique dans ses tracts allant typiquement dans la réthorique communiste de l'époque (contre les patrons, les juifs, les catho, les protestants etc).
Entièrement d'accord. La dernière lettre écrite par Honoré d'Estienne d'Orves cadrait sans doute mieux avec le but recherché:

Extrait a écrit:
Que personne ne songe à me venger. Je ne désire que la paix dans la grandeur retrouvée de la France. Dites bien à tous que je meurs pour elle, pour sa liberté entière, et que j'espère que mon sacrifice lui servira. Je vous embrasse tous avec mon infinie tendresse. Honoré.
Revenir en haut Aller en bas
Savinien
Conseiller
Conseiller
Savinien

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 21/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 1:16

Seulement le côté catho très prononçé (et admirable) du personnage provoquerait un débat bien plus houleux (et ne servirait aucunement monsieurleprésidentdelarépubliquefrançaise).

Merci Franck de me rappeller cette lettre Wink
Revenir en haut Aller en bas
deniserp
Modérateur
Modérateur
deniserp

Masculin
Nombre de messages : 1370
Age : 36
Localisation : Au paradis
Personnage politique préféré : Johanna, Flo', Alain Madelin
Parti politique affilié : Alternative libérale
Date d'inscription : 16/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 1:50

Ce qui m'enneerve, c'est que Guy Môquet n'avait de résistant que le nom et qu'il a été arrêté le 15 octobre 1940 dans le cadre du décret-loi Daladier du 30 septembre 1939 interdisant la propagande communiste et non parce qu'il a été résistant. On apprend beaucoup de choses quand on étudie ce qui s'est passé réellement. Bref, bon nombre de résistants encore vivants doivent être en colère de savoir qu'une telle lettre va être lue pour illustrer leur combat pour libérer la France.

_________________
Vous proposez d’établir un ordre social fondé sur le principe suivant : que vous êtes incapables de diriger votre vie personnelle, mais capables de diriger celle des autres - A.Rand

La lâcheté morale de certains enseignants... Gsemultipart25343st0
Revenir en haut Aller en bas
http://actionpourlaliberte.unblog.fr
Aurélie
Modérateur
Modérateur
Aurélie

Féminin
Nombre de messages : 1166
Age : 34
Localisation : Val d'Oise
Personnage politique préféré : Willy Brandt
Parti politique affilié : PS
Date d'inscription : 19/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 2:24

Cela dit Denis, propagande communiste ou pas, cela reste une forme de résistance , ne l'oublions pas...
Mais je pense que notre roi soleil n'a pas porté son choix sur Guy Môcquet par hasard: il était très jeune, ça fait bien pour le pathos, et en plus, communiste (alors on camoufle quand même un peu en gommant discrétos les "camarade" qui traînent dans d'autres écrits), ça fait bien pour la soi disant ouverture de notre président, qui a décidément un goût invétéré pour tout ce qui est grandiloquent et larmoyant que je déteste.
Franck nous a cité un très bel extrait qui aurait fort bien pu convenir à un hommage à la Résistance, mais en fait ce n'est pas le but ici. Le but est de renforcer le sentiment chauvin, dans la droite ligne du désastreux amendement sur les côtés positifs de la colonisation, au détriment de la moindre petite réflexion historique.
Alors à ceux qui viennent rouspéter sur la réticence de certains enseignants qui cracheraient sur l'appartenance à la Nation je réponds que la Nation française, c'est aussi Vichy, les guerres coloniales sanglantes et j'en passe (et venez pas me parler de repentance!). Si l'on veut vraiment renforcer le sentiment d'appartenance à la Nation, va falloir commencer par accepter TOUS les pans de notre passé, y compris les mauvais. Et ça implique de ne pas organiser ce genre de mascarades dont les élèves n'ont par ailleurs que faire, comme cela a été dit. Les enseignants n'ont pas attendu les sieurs Darcos et Sarkozy pour sensibiliser les élèves sur cette période de l'Histoire. Laissons-les travailler en paix...

_________________
L'autre jour, au fond d'un vallon,
Un serpent piqua Jean Fréron.
Que croyez-vous qu'il arriva?
Ce fut le serpent qui creva.
Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
Savinien
Conseiller
Conseiller
Savinien

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 21/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 9:40

Heu attention Aurélie, la propagande communiste jusqu'au 22 juin 1941 peut être assimilée à un appel à la collaboration passive. Duclos et cie qui demande aux autorités d'occupation à ce que l'Humanité puisse reparaïtre. L'Humanité clandestine qui appelle à la fraternisation de classe avec le soldat allemand etc !
Revenir en haut Aller en bas
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
beld

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 112
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 10:30

Citation :
Avec ce genre de raisonement, certains professeurs m'ont dit qu'il ne dépendait que du recteur (et pas du Chef d'établissement).
Ils rêvent aussi...
Revenir en haut Aller en bas
saco
Invité



La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 10:40

Aurélie a écrit:
Cela dit Denis, propagande communiste ou pas, cela reste une forme de résistance , ne l'oublions pas...
Mais je pense que notre roi soleil n'a pas porté son choix sur Guy Môcquet par hasard: il était très jeune, ça fait bien pour le pathos, et en plus, communiste (alors on camoufle quand même un peu en gommant discrétos les "camarade" qui traînent dans d'autres écrits), ça fait bien pour la soi disant ouverture de notre président, qui a décidément un goût invétéré pour tout ce qui est grandiloquent et larmoyant que je déteste.
Franck nous a cité un très bel extrait qui aurait fort bien pu convenir à un hommage à la Résistance, mais en fait ce n'est pas le but ici. Le but est de renforcer le sentiment chauvin, dans la droite ligne du désastreux amendement sur les côtés positifs de la colonisation, au détriment de la moindre petite réflexion historique.
Alors à ceux qui viennent rouspéter sur la réticence de certains enseignants qui cracheraient sur l'appartenance à la Nation je réponds que la Nation française, c'est aussi Vichy, les guerres coloniales sanglantes et j'en passe (et venez pas me parler de repentance!). Si l'on veut vraiment renforcer le sentiment d'appartenance à la Nation, va falloir commencer par accepter TOUS les pans de notre passé, y compris les mauvais. Et ça implique de ne pas organiser ce genre de mascarades dont les élèves n'ont par ailleurs que faire, comme cela a été dit. Les enseignants n'ont pas attendu les sieurs Darcos et Sarkozy pour sensibiliser les élèves sur cette période de l'Histoire. Laissons-les travailler en paix...

Tu vois moi l'adieu à la famille, la patrie sont des valeurs que je défend. Pourtant, je me targue d'avoir une certaine réflexion... Deniserp parle des otages et un autre parle d'Etienne d'orves... On ne peut qu'évoquer la mémoire également de Maurice Balier et celle des 50 otages. C'est à dire ces gens exécutés parce que les allemands réclamaient des otages. Doit-on ou non, célébré la mémoire de ses gens? Peu importe que M. Sarkozy soit manipulateur ou non, seul compte l'époque, de comprendre aujourd'hui ce qu'est l'idéologie totalitaire. On peut d'ailleur s'inquiété devant la montée de mouvement aussi grégaire que celui des émeutes de 2005 qui par certains côtés rappelles les prémices des SA (antisémitisme généralisé dans certaines cités, action de représaille contre les habitants, maintien de l'ordre par la force, véritable complicité d'une partie de la gauche, refus de respecter les camps de concentration lors de voyage scolaire,...la liste est longue).

bien à vous,

saco
Revenir en haut Aller en bas
Savinien
Conseiller
Conseiller
Savinien

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 21/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 11:05

Citation :
la patrie sont des valeurs que je défend
Ce qui n'était pas le cas du PCF et donc, on peut le présumer, de Guy Mocquet.

Citation :
seul compte l'époque, de comprendre aujourd'hui ce qu'est l'idéologie totalitaire.
Et bien justement, c'est de labsurdité pédagogique la lecture de cette lettre.
Que l'on l'inscrive au programme du cours d'histoire, ok mais la lire comme l'a voulu monsieurleprésidentdelarépubliqueuuufrançaise ... C'est une pure ineptie qui ne fera que bailler d'ennuis les élèves et contribuera à leur désinteressement.
Revenir en haut Aller en bas
saco
Invité



La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 12:03

Il y a plus absurde au niveau pédagogique que la lecture de la lettre de Guy Moquet:

1/ La semaine contre la racisme.

2/ Le rôle des CPE.

3/ Le collège unique.

4/ L'élection des délégués.

5/ La présence des élèves au conseil de classe et dans les conseils centraux.

(...)

Citation :
Le conseiller spécial du président de la République Henri Guaino a estimé, lundi, que les enseignants refusant de lire la lettre de Guy Môquet dans leurs classes n'étaient qu'"une toute petite minorité".

Il s'agit "d'une toute petite minorité de gens qui, pour des raisons diverses, assez peu recevables, ont décidé que c'était une atteinte à la liberté pédagogique", a déclaré M. Guaino sur RMC.

"Dans 85-90% des classes, tout se passera normalement", a-t-il assuré, soulignant que "beaucoup de professeurs ont fait des efforts considérables pour organiser cette journée".

[b]Parlant d'"une polémique dérisoire", il a réaffirmé qu'il ne voyait pas "quel sens aurait une récupération politique" de cette commémoration voulue par le président de la République.[/b]

bien à vous,

saco
Revenir en haut Aller en bas
kronkozor
Adhérent
Adhérent


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 25/08/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 12:04

je plussoie complétement ce qu'a dit Savinien.....

Laissons Mocquet aux Communistes, et arretons de nous attarder sur du symbole, techniquement on dirait que ça fait plus plaisir a la droite de faire chier les profs, plutot que de reflechir comment on fait pour retablir la république dans les classes....

Alors excusez moi du peu, mais lire la lettre de Mocquet, c'est pansement sur jambe de bois
Revenir en haut Aller en bas
saco
Invité



La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 12:08

Donc je ne vois pas pourquoi le SNES s'attarde sur ce problème... Je suis d'accord avec toi pour dire qu'il est urgent de rétablir la république dans les classes. Le meilleur moyen est d'arrêter de sacrifier le savoir au nom de la démocratisation scolaire... et le moyen le plus sûr est d'encourager les personnels de l'éducation nationale à porter plaintes, mettre des liens entre les structures relais et les centres fermés, donnés la possibilité au chef d'établissement de saisir les juridictions pour enfant, bref pour faire clair virer les élèments indésirables. Une mesure urgente serait aussi d'obliger les parents d'élève à avoir des papiers en règle avant de pouvoir inscrire leurs gamins.

saco
Revenir en haut Aller en bas
Savinien
Conseiller
Conseiller
Savinien

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 21/05/2007

La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... EmptyLun 22 Oct - 12:58

Citation :
1/ La semaine contre la racisme.
Ha non, je regrette car tout dépend de l'intelligence avec laquelle est menée cette semaine. Elle peut être pédagogiquement très intéressante ou nullissime mais le prinçipe est nécéssaire.

Citation :
2/ Le rôle des CPE.
Heu je ne suis pas français donc je ne sais pas de quoi il s'agit.

Citation :
3/ Le collège unique.
Pareil

Citation :
4/ L'élection des délégués.
Bien au contraire ; c'est un apprentissage au fonctionnement de notre système et la reconnaissance officielle par le corps professoral de l'importance de l'opinion des élèves.
Citation :
5/ La présence des élèves au conseil de classe et dans les conseils centraux.
Là c'est plus discutable


Mais le sujet ici est la lettre pas les trucs dont tu parles Saco ! Et ce n'est pas parce que tu juges d'autres juges plus inutile car cette lettre ne l'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La lâcheté morale de certains enseignants... Empty
MessageSujet: Re: La lâcheté morale de certains enseignants...   La lâcheté morale de certains enseignants... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La lâcheté morale de certains enseignants...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Actualité nationale-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser