Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Sarkozy face à ses premières difficultés

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Marie
Membre banni
Membre banni
Jean-Marie

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 19/08/2007

Sarkozy face à ses premières difficultés Empty
MessageSujet: Sarkozy face à ses premières difficultés   Sarkozy face à ses premières difficultés EmptyLun 10 Sep - 16:16

http://www.lejdd.fr/cmc/politique/200736/sarkozy-face-a-ses-premieres-difficultes_53380.html

Citation :
Nicolas Sarkozy avait tout prévu. Etre élu président de la République puis vivre un bel état de grâce qui se prolongerait tant qu'il occuperait le terrain selon un registre qui lui a, jusque-là réussi: à chaque problème, une loi; à chaque jour, son événement; à chaque soir son apparition au 20 heures Mais il y a eu cette (très) mauvaise surprise: la mollesse de la croissance. S'ajoutant aux inquiétudes nées de la crise financière venue des Etats-Unis, elle a entrâiné les premières vraies difficultés de son quinquennat. Et posé cette question lancinante: comment faire repartir l'activité ?

"Les autres pays d'Europe y arrivent sauf nous", reconnaît un conseiller à l'Elysée, un brin découragé. D'autant que l'OCDE vient de réviser à la baisse les chiffres concernant la France: de 2,25%, l'institut table sur 1,8% en 2007 quand l'Allemagne se maintiendrait à 2,6 et le Royaume Uni à 3,3. Rien n'y fait, pas même les récentes mesures prises par le nouveau pouvoir en matière d'allègement fiscal, d'heures supplémentaires ou encore de droits de succession: malgré le volontarisme affiché de Nicolas Sarkozy, la France reste le mauvais élève de la classe européenne et une majorité de Français se dit pessimiste quant à la situation économique du pays. "La croissance, je ne l'attendrai pas, j'irai la chercher", leur promet Sarkozy. C'est dire si le premier rapport mensuel de la commission Attali sur les conditions de la libération de la croissance française est attendu comme le messie !

Et oui, il ne suffit pas de faire une loi incantatoire ( et sans jamais de décrets d'application) chaque matin après le petit déjeuner pour gouverner un pays. Gouverner un pays c'est avant tout gérer les dépenses avant d'amputer les recettes de manière à traverser les mauvaises périodes moins inconfortablement. Et quoi qu'en pense les sarkozystes, il n'y avait pas de programme économique à l'UMP et chez Sarkozy , et la réalité va être impitoyable.

Citation :
"L'essentiel du programme a été accompli"

Ce qui n'a pas empêché l'omniprésident de proposer quelques pistes aux experts de ladite commission: "Si la croissance n'était pas assez forte, j'irais encore plus loin dans l'allègement du coût du travail, dans la création des emplois de service et dans la réforme des 35 heures", avance le chef de l'Etat dans un entretien aux Dernières Nouvelles d'Alsace. "Il faut inventer quelque-chose, remarque un responsable de l'UMP, car l'essentiel de ce qui était inscrit dans le programme a été accompli."
Réaliste mais novice en politique, la patronne de Bercy, Christine Lagarde, face à une situation économique critique, a, elle, osé lâcher le mot "plan de rigueur", dans la fonction publique pour réduire les dépenses de l'Etat. Un terme aussitôt banni par l'Elysée et Matignon qui préfèrent parler "revalorisation" grâce à l'équation sarkozyenne: fonctionnaires moins nombreux et mieux formés = fonctionnaires mieux payés et mieux considérés. Un thème qui sera au centre du discours que le président de la République prononcera mercredi à Nantes à l'Institut régional d'administration. Avant cette intervention très attendue par des fonctionnaires plutôt remontés contre les 22 700 suppressions d'emplois prévues dans le budget 2008 et l'absence de négociation salariale pour 2007, Bernard Thibault, le secrétaire général de la CGT sera reçu lundi par Xavier Bertrand. La question notamment des régimes spéciaux sera mise sur le tapis.
Le ministre du Travail devrait l'assurer qu'aucun décret sur le sujet n'est en préparation, contrairement à ce qui avait été annoncé.
Mais qu'il prépare sur le sujet un texte qu'il souhaite soumettre au Parlement dès octobre... Autant d'ingrédients pour une rentrée mouvementée, d'autant que les trois quarts des Français réclament à cor et à cri une augmentation de leur pouvoir d'achat.

Où est la cohérence ? Le programme est déjà tout passé au Parlement et on roupllie jusqu'en 2012 ? Mais moi dans le programme, j'attend:
- la fin du monopôle syndical de 1965
- la réforme des régimes de retraite spéciaux
- l"identité nationale " , mais que fait Hortefeux ?

Citation :
Sans doute la lecture de ce récent sondage aura-t-elle incité Nicolas Sarkozy à remiser aux oubliettes le projet de TVA sociale. Et s'il devait être repris, ce serait après les municipales, histoire de ne pas réitérer la bévue qui a coûté un certain nombre de sièges de députés à la majorité au moment des législatives. Sous une autre appellation. Et sous une autre forme: un dispositif plus global propre à améliorer le financement de la protection sociale et à diminuer le coût du travail.

Manque de conviction ou de courage ? Les deux , ce hochet n'a pas mystifié les français , donc Sarko va l'enterrer.

Citation :
Souvent traités de nuls, avec une mention spéciale pour MAM

Et certains, comme ce ministre de parler "d'une ambiance de merde". D'autres, parmi les conseillers, de rapporter que selon l'humeur du jour, le chef de l'Etat serait prêt à virer la moitié de son gouvernement, brandissant la menace d'un remaniement en janvier, avant les municipales, ce que les troisièmes démentent. Pourtant au passage en revue des ministres, peu sont couverts de louanges. Ceux de l'ouverture sont jugés les plus loyaux et les plus compétents. Xavier Darcos à l'Education est unanimement jugé excellent, les secrétaires d'Etat Christian Estrosi, Alain Marleix, Roger Karoutchi sont loués pour leur fidélité, Luc Chatel est fort apprécié. Quant aux autres, ils sont souvent traités de nuls, avec une mention spéciale pour Michèle Alliot-Marie que le président serait satisfait de voir partir au plus vite. Seule Rachida Dati, malgré ses démêlées de plus en plus voyantes avec les magistrats, jouit toujours de l'impunité présidentielle. "Le président en a fait un symbole, il ne peut que la protéger et la soutenir", analyse un proche. Un autre résume la situation au sommet du pouvoir: "Il n'est pas content de ses ministres, il n'est content que de lui-même." Sera-ce suffisant pour contenter les Français ?

Il n'est pas content de ses ministres, il n'est content que de lui-même. Il n'y a pas besoin de plus de commentaires ... le seul problème est qu'on avait le choix entre lui et Royal à la personnalité encore plus inquiétante. Sinon, il est remarquable que tout ce qui vient de l'UMP et de l'ancien gouvernement , c'est de la m... et que tout ce qui vient du PS est bien. Razz Razz Razz

Pauvre France Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad


Dernière édition par le Lun 10 Sep - 16:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pwalagratter
1er avertissement
1er avertissement
pwalagratter

Féminin
Nombre de messages : 1193
Age : 59
Date d'inscription : 19/05/2007

Sarkozy face à ses premières difficultés Empty
MessageSujet: Re: Sarkozy face à ses premières difficultés   Sarkozy face à ses premières difficultés EmptyLun 10 Sep - 16:32

pour une fois on ne peut que se rejoindre là dessus.
Mais il l'a promis, juré craché : la croissance il ira la chercher ...
On lui donne une boussole et un manuel d'économie ?

aie pas vu la fin ! le net joue des tours parfois
Si on est d'accord sur le constat en revanche sur les modalités je ne le suis pas du tout
Revenir en haut Aller en bas
pwalagratter
1er avertissement
1er avertissement
pwalagratter

Féminin
Nombre de messages : 1193
Age : 59
Date d'inscription : 19/05/2007

Sarkozy face à ses premières difficultés Empty
MessageSujet: Re: Sarkozy face à ses premières difficultés   Sarkozy face à ses premières difficultés EmptyLun 10 Sep - 16:35

- la fin du monopôle syndical de 1965
En quoi l'interdiction des syndicats va t elle relancer la croissance ??

- la réforme des régimes de retraite spéciaux
Ah bon la croissance n'est plombée que par ça ??

- l"identité nationale " , mais que fait Hortefeux ?
ça vient faire quoi avec la croissance ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Membre banni
Membre banni
Jean-Marie

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 19/08/2007

Sarkozy face à ses premières difficultés Empty
MessageSujet: Re: Sarkozy face à ses premières difficultés   Sarkozy face à ses premières difficultés EmptyLun 10 Sep - 16:46

pwalagratter a écrit:
- la fin du monopôle syndical de 1965
En quoi l'interdiction des syndicats va t elle relancer la croissance ??

- la réforme des régimes de retraite spéciaux
Ah bon la croissance n'est plombée que par ça ??

- l"identité nationale " , mais que fait Hortefeux ?
ça vient faire quoi avec la croissance ?

C'était simplement une réaction à la remarque: "l'essentiel du programme est accompli". Je trouve qu'il en manque. L'article parle du contexte général français et pas uniquement d'économie. Même si l'économie française va mal et même très mal.

Et Sarkozy risque très bientôt de devoir prendre un virage à 180 degrés et de faire un plan de rigueur à Tatcher.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sarkozy face à ses premières difficultés Empty
MessageSujet: Re: Sarkozy face à ses premières difficultés   Sarkozy face à ses premières difficultés Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy face à ses premières difficultés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats politiques français :: Actualité du Président de la République-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser