Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
229 €

 

 Amitié franco-africaine

Aller en bas 
AuteurMessage
zongo
Conseiller
Conseiller
zongo

Nombre de messages : 2310
Age : 47
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

Amitié franco-africaine Empty
MessageSujet: Amitié franco-africaine   Amitié franco-africaine EmptyMer 29 Aoû - 19:57

Un petit article pour les fans du président Omar Bongo, magouilleur de première de son état :

Citation :
Tarallo squatte Bongo

Immobilier mardi 28 août 2007 par Xavier Monnier

Sous le coup d’une enquête préliminaire du parquet de Paris sur quelques uns de ses biens immobiliers dans la capitale française, le Président gabonais Omar Bongo n’en démord pas. Son amour pour la ville lumière et sa pierre est inextinguible. Celui qu’on a longtemps appelé le cannibale de Lewaï cherche même à récupérer un petit appartement au 55 quai d’Orsay pour sa fifille chérie Pascaline. Mais, oh horreur, il le sait squatté par une de ses vieilles connaissances : André Tarallo.

Le bon Dédé, personnage incontournable de l’affaire Elf et ancien directeur Afrique de feu la compagnie pétrolière use en effet régulièrement de ce petit pied à terre quand il vient à Paris. Seul petit souci, au cours du procès de l’affaire, le fin Dédé a affirmé à corps et à cri qu’en fait, cet appartement ne lui a jamais appartenu en totalité. La bicoque, achetée un peu plus de deux millions d’euros et ripolinée pour quelques 4 millions d’euros serait en fait un bien commun entre lui et le président Bongo. Tout comme la villa palais de Calalonga en Corse, 10 millions d’euros au bas mot, qui serait une maison d’amitié Corse-Gabon…

À l’époque, Dédé sort l’argumentaire histoire d’éviter que les juges ne l’accusent de trop de détournements de fonds dans l’affaire Elf. Mais le petit Omar, bien mouillé dans les combines pétrolières se vexe un peu. Et décide de prendre au mot l’ami Tarallo. Façon, si c’est à moi, qu’ils me les rendent ! Oublié l’accord à l’amiable obtenu en 2003 : à Tarallo les bicoques, à Bongo une compensation financière. Le litige, en souffrance depuis, passera devant les tribunaux dès septembre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/persorecords
 
Amitié franco-africaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Actualité nationale-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser