Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -13%
Réduction de 13% sur la console Nintendo Switch ...
Voir le deal
199.99 €
anipassion.com

 

 Les comportements à risques des hom*sexuels

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jarod
Administrateur
Administrateur
Jarod

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 16:23

Les comportements à risques des hom*sexuels Invsnew


Citation :
Une étude de l'Institut de veille sanitaire (InVS) montre une augmentation des comportements sexuels à risques, particulièrement chez les séropositifs, et une tendance renforcée au suicide chez les plus jeunes. Les rapports non protégés avec un partenaire occasionnel sont en augmentation au fil des trois enquêtes : 19% des hommes ayant répondu au questionnaire affirmaient en avoir pratiqués en 1997, 26% en 2000 et 33% en 2004. Annie Velter, coordinatrice scientifique de l'enquête, avance :

"A priori, la norme du préservatif est en bout de course. Il existe probablement une lassitude de son utilisation, notamment pour les quadras qui en sont à 20 ans de vie sexuelle avec".

Ce type de comportement concerne en premier chef les séropositifs qui "ont plus de partenaires, se protègent moins et fréquentent plus de lieux de rencontres".

Quant à la "souffrance psychique" des hom*sexuels :

"c'est la première fois en France que nous disposons d'indicateurs permettant de voir une prévalence 5 fois plus importante de tentative de suicide chez les hom*sexuels (19% au cours de la vie, en augmentation depuis 2000) que chez les hétérosexuels".

"Chez les moins de 25 ans, c'est très, très important". 32% des moins de 20 ans ont déjà fait une tentative de suicide et plus de 23% des 20-25 ans. En outre, 26% des moins de 25 ans déclarent avoir connu une dépression dans l'année écoulée. Un état qui s'accompagne souvent d'une consommation de médicaments anxiolytiques ou antidépresseurs 3 à 4 fois plus importante que la moyenne des hommes.

L'étude en question : http://www.invs.sante.fr/display/?doc=presse/2007/communiques/presse_gay_210607/index.html
Le rapport en question : http://www.invs.sante.fr/publications/2007/epg_2004/index.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.oeuvre-orient.fr/
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
beld

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 112
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 16:24

Et à ton avis pourquoi ont-ils plus envie de se suicider ?
Revenir en haut Aller en bas
Anna
Invité



Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 16:31

Exactement la question que j'allais poser et je suis ravie qu'une étude officielle vienne confirmer ma positio sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
beld

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 112
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 16:32

J'espère que certains ne vont pas nous sortir le coup du "c'est génétique".
Revenir en haut Aller en bas
Thibault
Adhérent
Adhérent
Thibault

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 06/06/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:00

Le pire c 'est que pour cette raison on a refusé mon sang , ça m'a dégouté !
La prochaine fois je dirais que je suis hétéro . Y a du boulot à faire sur la tolérance à ce niveau là .
Revenir en haut Aller en bas
Pasdeparanoia
Membre banni
Membre banni
Pasdeparanoia

Masculin
Nombre de messages : 805
Age : 46
Date d'inscription : 21/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:02

Certainement la discrimination, le regard des autres. Les homophobes bien pensants qui s'éstiment suppérieurs, saint d'esprit et de corps.

Doit on faire le corrolaire avec le fort taux de suicide dans la police nationale ?
Revenir en haut Aller en bas
Jarod
Administrateur
Administrateur
Jarod

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:03

beld a écrit:
Et à ton avis pourquoi ont-ils plus envie de se suicider ?
Parce que la société les oppresse bien sûr ... Laughing C'est pas comme si on vivait durant le IIIème Reich tout de même ?!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.oeuvre-orient.fr/
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
beld

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 112
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:04

J'aimerais bien que nos amis conservateurs donnent leur analyse personelle de ce phénomène.
Revenir en haut Aller en bas
Anna
Invité



Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:08

L'homophobie perverse et latente comme celle de nombreux membres de ce forum par exemple est difficile à vivre au quotidien.
Et puis, effectivement, on n'est plus sous le Troisième Reich, et à ton avis, l'antisémitisme ou l'antisionnisme ont-ils disparu??
Revenir en haut Aller en bas
Jarod
Administrateur
Administrateur
Jarod

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:14

Aujourd'hui, les hom*sexuels disposent de droits fondamentaux dans la plupart des pays occidentaux : je pense que tout le monde est d'accord avec cela. Mais de là à légiférer sur la vie privée et à légaliser le mariage homosexuel, voire à reconnaitre juridiquement l'homoparentalité, il y a un pas à franchir ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.oeuvre-orient.fr/
Anna
Invité



Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:16

Je ne crois pas que le taux de suiscide soit lié à des carcans de juristes...
Les lois, les loi, les lois...Ce qu'on essaye de dire c'est qu'au délà de la législation, il y a les préjugés, haines etc, etc.
La loi n'empêche pas d'être con. Il suffit de voir en quels termes est évouqée l'hosexualité, et nul besoin d'aller chercher bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
Jarod
Administrateur
Administrateur
Jarod

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:20

Et bien alors, pourquoi les lobbys communautaristes gays aspirent-ils à légaliser l'homosexualité, l'homoparentalité si ce n'est pas lié à des aspects juridiques ? Parce que je te rappelle que beaucoup d'hom*sexuels (voire la majorité d'entre eux) sont contre le mariage gay et contre l'homoparentalité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.oeuvre-orient.fr/
Thibault
Adhérent
Adhérent
Thibault

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 06/06/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:30

Citation :
aspirent-ils à légaliser l'homosexualité,
[quote]

C 'est interdit ?
Revenir en haut Aller en bas
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
beld

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 112
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:30

On te parle d'image, pas de loi. Le phénomène communautaire, avec ses excés et ses problèmes de suicide et de mal être, est une conséquence du rejet et de la stigmatisation. Montrer du doigt ça a son effet.
Revenir en haut Aller en bas
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 37
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:39

Citation :
Parce que je te rappelle que beaucoup
d'hom*sexuels (voire la majorité d'entre eux) sont contre le mariage
gay et contre l'homoparentalité.

Dictature de la majorité intra communautaire, ça devient technique. D'autre pays l'ont fait et ils sont pas tombé dans la débauche. Des enfants élevés par des couples hom*s sont sans doute plus heureux que pas mal d'enfants élevés par des mauvais parents et il y en a beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Jarod
Administrateur
Administrateur
Jarod

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:47

Citation :
C 'est interdit ?
J'entendais par là que l'homosexualité allait devenir une norme comme une autre.


Si vous avez le temps de lire cela :

L'Homosexualisme, nouvel avatar de la «libération sexuelle» et cheval de Troie du néolibéralisme


Par Véronique Hervouët, essayiste et psychanalyste. Véronique Hervouët est membre des Forums du Champ Lacanien. Elle a notamment publié "L'enjeu symbolique - Islam, christianisme, modernité" (L'Harmattan, 2004).


Citation :
le marketing, la pub, la mode, les compagnies d'assurance, les fictions-télé (pour enfants comme pour adultes, et plus particulièrement pour les adolescents), les campagnes politiques s'appliquent à flatter l'homosexualité, à l'instrumentaliser comme un argument de séduction et de vente.

Cette promotion de l'homo n'est pas seulement le fait de la communauté homosexuelle, fut-elle sur-représentée parmi les instances médiatiques et culturelles et constituées en efficaces lobbies politiques. Elle est relayée par une large fraction de sympathisants et activistes hétérosexuels dont nombre de représentants politiques, journalistiques et culturels investis d'une foi militante, vecteurs d'un puissant prosélytisme.


Citation :
Afin de mieux cerner le socius et qu'y pénètre plus profondément la promotion des nouveaux modèles, une stratégie coercitive et dialectique s'est constituée. Agissant sur un mode culpabilisateur qui se donne les gants vertueux des Droits de l'homme, elle consiste à exercer une pression idéologique ayant vocation à formater l'opinion publique et une menace sur la liberté de pensée qui tend à la paralyser et à la criminaliser. Cette stratégie s'inscrit dans la politique européenne dite de «défense des minorités » qui consiste à encourager les revendications identitaires (linguistiques, sexuelles, ethniques, religieuses, régionales, etc), à attiser leur dimension conflictuelle en accréditant leurs discours victimaires et en les mettant en concurrence au sein de dispositifs institutionnels « anti-discriminatoires » spécifiquement conçus pour accueillir et gérer ces conflits. Méthode du pompier pyromane mise au service d'une stratégie impériale notoire (diviser pour régner), qui a pour fonction de dissoudre la citoyenneté, les solidarités politiques et sociales qui s'y attachent, en fragmentant le corps social en communautés consuméristes concurrentes.

Citation :
A l'instar de représentants de commerce, des militants de la cause homosexuelle porteurs de «valises antihomophobie» sont introduits officiellement dans les écoles, légitimés à empiéter sur le temps scolaire, à sensibiliser les jeunes à l'homosexualité et à la valoriser :
« Les élèves sont invités à prendre part à des débats et à des interventions sur l'identité gay, lesbienne, bi ou trans, sur la sexualité et ce qu'elle représente de plaisirs. (...) Les ressources offertes par le monde asssociatif ou les expériences d'autres pays offrent un large éventail d'exercices à faire en classe, d'interventions par de jeunes gays et lesbiennes exposant leur quotidien aux élèves et traitant de ce que représentent l'exclusion et l'injure homophobe ».

Citation :
Autant de productions mentales et fantasmatiques de la sphère privée, introduites dans le champ public par voies médiatique et institutionnelle, qui ont pour vocation de générer et accélérer des mutations culturelles, civilisationnelles, en opérant au niveau de leurs structures les plus profondes, leurs fondements anthropologiques.

Citation :
Pour compléter cet état des lieux, nous ajouterons que les principales motions en concurrence pour le Congrès du PS au Mans, inspirées par l'association Homosexualités et Socialisme, reprennent à leur compte les revendications du mouvement « gay ». Il n'y a t-il donc pas lieu d'être surpris que toutes les tendances du parti socialiste se soient rassemblées dans un mouvement unanime autour de cette thématique communautariste, qui évince les plus graves difficultés sociales pour présenter le plus sérieusement du monde le mariage homosexuel et l'homoparentalité comme une urgence sociale et un impératif politique.

Ce détournement des revendications sociales dans le champ sociétal (très avantageux sur le plan économique) étant parfaitement ajusté aux visées néolibérales et le marché électoral libertaire étant supposé en expansion, la « droite » n'entend pas être en reste pour les prochaines élections. Ainsi la profession de foi du groupe de réflexion UMP « On est là ! », à vocation « attrape gays », censée "déringardiser" la droite en lui permettant d'affronter des questions de société taboues, renchérit-elle en proposant tout un panel d'extensions de jouissances tels la création de "salles de shoot" où serait délivrée de l'héroïne sous contrôle médical, le droit à l'adoption pour les couples hom*sexuels, un "cours des différences de genre et d'éducation sexuelle de la sixième à la troisième" ainsi que la légalisation de l'euthanasie.

Citation :
De l'homosexualisme à la marchandisation de l'humain

Spéculant sur la précarisation la plus générale du couple engendrée par l'Impératif de jouissance consumériste, les divas et ténors de l'homosexualisme instrumentalisent électivement (12) les divisions du couple hétérosexuel dans le sens de leurs intérêts propres dans un discours hautement paradoxal.

Prenant, d'une part, appui sur le « non désir d'enfant » supposé aux hommes hétérosexuels, affectant de plaider en faveur de leur affranchissement du pouvoir des femmes (de les faire pères contre leur gré), la juriste et militante homosexualiste Marcella Iacub leur propose une « solution » aussi singulière que radicale : la stérilisation volontaire, après dépôt de sperme dans une banque (13) ! Proposition pernicieuse puisqu'elle consiste à substituer une dépendance à une autre : assigner les hommes à la dépendance d'un marché de la reproduction, pour lequel elle milite. Dans le même temps, prenant cette fois appui sur le « désir d'enfant » issu des frustrations homosexuelles (14), et spéculant sur le rejet de l'autre sexe par les hom*sexuels, elle leur propose la médiation de la procréation assistée (promue dépositaire des précieuses gamètes et des prestations de service d'insémination).

Tandis qu'elle voue les femmes à une singulière « libération », toujours plus conforme aux intérêts du marché : s'appliquant à désacraliser le corps humain pour en légitimer la marchandisation, elle présente celui des femmes comme un outil de travail et une machine de production, valorise la prostitution et invite les femmes à étendre le commerce de leur corps à leurs organes de reproduction (vente d'ovules, location d'utérus, etc.) :
"Je pense que la prostitution n'est pas en soi quelque chose de néfaste pour la personne qui l'exerce, homme ou femme. (...) On confond l'activité avec les conditions dans lesquelles elle s'exerce : ce sont les conditions qui sont déplorables. Moi, je ne vois pas pourquoi la prostitution ne pourrait pas être un métier comme les autres, voire un art ! La seule chose qui me semble sexiste est qu'il n'existe pas ou peu de clientes". (Marcela Iacub, Télérama n°2769, 5/02/2003)

Nous pointerons la surenchère des « gays », aux côtés de ce « féminisme » new-look, qu'ils instrumentalisent dans le sens de leurs intérêts. Notamment leur soutien aux revendication parentales des « couples lesbiens » (dont ils attendent la collaboration pour leur propres « projets parentaux », en attendant de pouvoir bénéficier du clonage « sans mélange des gamettes », revendiqué par les plus radicaux d'entre eux). Il en est de même quand ils condamnent la misogynie consubstantielle à la pornographie hétérosexuelle et qu'ils proposent de lui substituer... la pornographie « gay » ! éliminant ainsi totalement les femmes de l'imaginaire hétérosexuel (fut-il celui de la pornographie, mode opératoire toujours délétère, sacrificiel, quelle que soit son orientation).

La liberté d'expression se trouve aujourd'hui gravement menacée par un double danger : d'une part une pornographie médiocre, hétérosexuelle et misogyne qui s'impose sur le marché, et d'autre part une rhétorique qui justifie une interdiction de principe contre toutes les images pornographiques (...) une pornographie gay et lesbienne, conçue et réalisée par les homosexuel(le)s eux-mêmes et diffusée dans les circuits généralistes permettrait de modifier l'image du désir et des fantasmes entre personnes du même sexe ». (Daniel Borillo, juriste et maître de conférence en droit privé à l'Université Paris X Nanterre, chercheur au CNRS, Libération, 10/2002)

Force est de constater que ce prosélytisme homosexualiste auquel nous avons affaire n'est pas une lutte pour « l'égalité », comme il le prétend (15), mais une lutte catégorielle élitaire médiatiquement assistée, ayant pour visée une révolution idéologique et une mutation anthropologique, qui entend pour ce faire renverser l'ordre actuel des pouvoirs et des normes pour y substituer les siennes, et imposer par voie juridique (16) sa vision fantasmatique à l'ensemble du corps social. Cette vision fantasmatique qui se donne des allures d'avant-garde s'avère promouvoir au contraire l'ordre social le plus inégalitaire et archaïque : la bipartition sexuelle. En effet, la dévaluation du sexe féminin, qui lui est traditionnellement associée et fonde la mysogynie, non seulement ne faiblit pas sous l'influence de l'homosexualisme mais au contraire s'accentue et se généralise. Car si la relation hétérosexuelle a toujours été problématique, il n'en reste pas moins qu'elle se distingue de faire bon gré ou mal gré mais toujours avec l'autre. Tandis que l'homosexualité, opte radicalement pour le choix de faire sans l'autre.


http://www.communautarisme.net/L-Homosexualisme,-nouvel-avatar-de-la-liberation-sexuelle-et-cheval-de-Troie-du-neoliberalisme_a934.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.oeuvre-orient.fr/
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
beld

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 112
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:53

Désolé, mais là c'est vraiment de l'homophobie...
Revenir en haut Aller en bas
Thibault
Adhérent
Adhérent
Thibault

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 06/06/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:58

En gros l'homosexualité est dangereuse pour la société ....
Revenir en haut Aller en bas
Anna
Invité



Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 17:58

Ce que tu postes est une analyse sociale et théorique de mouvements "identitaires" très orientée et dont on pourrait faire des pendants pour moultes causes.
La partie sur l'écrasement du féminisme n'est par exemple fondée sur rien sinon un postulat de parti-pris à la base.
D'ailleurs si on partait de ce genre d'analyse, on se rendrait vite compte de la faille entre les lobbies et ceux qu'ils sont censés représenter.

Par ailleurs, le "prosélytisme homosexualiste" est un concept bien dangereux mais complètement fantasmé et asses burlesque je dois dire.

Je note enfin que personne ne répond à la question initiale.


Dernière édition par le Dim 24 Juin - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Franck
Invité



Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 18:00

beld a écrit:
J'aimerais bien que nos amis conservateurs donnent leur analyse personelle de ce phénomène.

Je suppose qu'ils abonderaient dans le sens de Mme Jospin-Agacinsky:

Sylviane Jospin-Agacinsky a écrit:
Si l'ordre humain, social et symbolique, donne aux individus une filiation double, mâle et femelle, ce n'est pas en raison des sentiments qui peuvent lier les parents entre eux, des désirs qui les animent ou des plaisirs qu'ils se donnent, c'est en raison de la condition sexuée de l'existence humaine et de l'hétérogénéité de toute génération dont la culture a jusqu'ici voulu garder le modèle.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-926550,0.html
Anna a écrit:
L'homophobie perverse et latente comme celle de nombreux membres de ce forum par exemple est difficile à vivre au quotidien.
On ne peut réduire un phénomène tel que le suicide à des causes purement extérieures. Un certain nombre de personnes homosexuelles vivent mal leurs penchants indépendamment de l'attitude de la société à leur égard. Dans la mesure où je ne crois pas les penchants affectifs totalement innés, il me semble nécessaire d'offrir la possibilité aux personnes ne supportant plus de vivre avec ces penchants de s'en débarrasser.


Dernière édition par le Dim 24 Juin - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
beld

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 112
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 18:01

Les "arguments" de ce texte n'ont rien à envier à la prose antisémite, c'est à gerber...
Revenir en haut Aller en bas
Anna
Invité



Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 18:03

Je ne crois pas au fait de vivre mal un "penchant" comme tu dis purement intèrieurement.
Si la norme sociale n'était pas si pesante, qu'y aurait-il de mal à vivre pleinement ces "déviances"?
La Norme a toujours besoin de ces déviances pour vivre et avancer, et ceci ne se limite en rien aux hom*s: les gros, les maldes, les fumeurs, les moches, les noirs, les pauvres, etc, etc...sont un maintien indirects et souvent bien involontaires d'une cohésion normative.
Revenir en haut Aller en bas
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 37
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 18:03

Citation :
L'Homosexualisme, nouvel avatar de la «libération sexuelle» et cheval de Troie du néolibéralisme

Au Japon sous l'ere Edo, l'homosexualité était libre et considéré comme supérieur à l'hétérosexualité, alors quand je vois ce genre de truc ça me sidère. Je m'arrête au titre, ça ne vaut pas la peine que je le lise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Lacryma
Partenaire
Partenaire
Lacryma

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 23/06/2007

Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 18:13

POurquoi certains, dont Jarod, écrivent hom*sexuels, et non hom0sexuels ?
La touche * de mon clavier est pourtant éloignée de la touche o

EDIT : J'édite parce que mon o dans le 2e hom0sexuel n'est pas passé, désormais je l'écrirais homo ou hom0sexuel, pas question qu'on censure un mot qui n'a rien de violent ou de répréhensible en lui même.


Dernière édition par le Dim 24 Juin - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anna
Invité



Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels EmptyDim 24 Juin - 18:14

Censure volontaire et complètement incompréhensible (bien que très révélatrice d'ailleurs)...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les comportements à risques des hom*sexuels Empty
MessageSujet: Re: Les comportements à risques des hom*sexuels   Les comportements à risques des hom*sexuels Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les comportements à risques des hom*sexuels
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Actualité nationale-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser