Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Les droits des animaux

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
deniserp
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1370
Age : 35
Localisation : Au paradis
Personnage politique préféré : Johanna, Flo', Alain Madelin
Parti politique affilié : Alternative libérale
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 2:13

Citation :
Les Droits des Animaux


Une nouvelle mode se répand depuis quelque temps qui consiste à étendre le concept de Droits aux animaux et à affirmer que ceux-ci disposeraient de tous les Droits des hommes, et qu’il serait donc illégitime — c’est-à-dire qu’aucun homme n’aurait le Droit — de les tuer ou de les manger.

Cette thèse soulève évidemment un grand nombre de difficultés, dont celle d’établir un critère pour choisir entre les animaux à inclure dans la sphère des Droits et ceux qui en sont exclus. (Par exemple, peu de théoriciens iraient aussi loin qu’Albert Schweitzer, qui niait à quiconque le Droit d’écraser une blatte. Et s’il fallait que la théorie s’applique non seulement aux êtres conscients mais à tous les êtres vivants, bactéries et plantes comprises, la race humaine s’éteindrait rapidement.)

Cependant, le vice essentiel de la doctrine des “Droits des animaux” est plus fondamental et d’une portée plus grande. En effet, l’affirmation des Droits de l’homme ne relève pas de l’émotivité ; si les individus ont des Droits, ce n’est pas pas parce que nous “sentons” qu’il doit en être ainsi, mais parce que l’examen rationnel de la nature de l’homme et de l’univers le démontre. Autrement dit, l’homme a des Droits parce que ce sont des Droits naturels. Ils sont ancrés dans la nature de l’homme : dans sa capacité individuelle de poser des choix conscients, dans la nécessité pour lui d’employer sa raison et son énergie pour adopter des objectifs et des valeurs, pour appréhender le monde, pour poursuivre ses fins de survie et de prospérité, dans sa capacité et son besoin de communiquer, d’interagir avec d’autres êtres humains et de participer à la division du travail. Bref, l’homme est un animal rationnel et social. Aucun autre animal, aucun autre être ne possède le même faculté de raisonner, de poser des choix conscients, de transformer son milieu aux fins de sa prospérité, de participer consciemment à la société et à la division du travail.

Par conséquent, si les Droits naturels, comme nous l’avons dit et redit, sont absolus, il est un sens, mais un seul, dans lequel on doit les considérer comme relatifs : ils sont relatifs à l’espèce humaine. Une éthique des Droits pour l’humanité signifie précisément qu’elle s’applique à tous les hommes, sans distinction de race, de croyances, de couleur ou de sexe, mais à l’espèce humaine exclusivement. La Bible a raison de dire que l’homme a reçu — en Droit naturel, on dirait qu’il détient — la capacité de dominer toutes les espèces de la terre. Le Droit naturel est nécessairement lié à l’espèce.

Pour nous persuader que le concept d’éthique de l’espèce fait partie de la nature de l’univers, il suffit d’observer ce que font les autres espèces dans la nature. Ce n’est pas seulement une plaisanterie que de relever le fait que les animaux, eux, ne respectent pas les prétendus Droits de leurs semblables ; que, dans l’état de l’univers, la condition de toutes les espèces naturelles veut qu’elles survivent en mangeant d’autres espèces. Entre les diverses espèces, la survie est question de dents et de griffes. Il serait sans nul doute absurde d’affirmer que le loup est “mauvais” parce qu’il passe sa vie à dévorer et “agresser” les agneaux, les poules, etc. Le loup n’est pas un être méchant qui “commet des agressions” contre les autres espèces ; il ne fait que suivre la loi naturelle de sa propre survie. Il en est de même pour l’homme. Dire que l’homme commet des “agressions” contre les vaches est aussi insensé que de dire des loups qu’ils “commettent des agressions” contre les moutons. Et si un homme tue le loup qui l’a attaqué, il serait absurde de dire que le loup était un “méchant agresseur” ou qu’il a été “puni” pour son crime. C’est pourtant bien ce qu’impliquerait d’étendre aux animaux l’éthique des Droits naturels. Les concepts de Droits, de crime ou d’agression ne s’appliquent qu’aux actions des hommes envers d’autres hommes.

Que dire du problème du martien ? S’il arrivait qu’un jour nous rencontrions des êtres d’une autre planète, devrait-on leur reconnaître, à eux, les Droits des êtres humains ? La réponse est que cela dépendrait de leur nature. Si nos martiens hypothétiques étaient semblables à l’homme — conscients, rationnels, capables de communiquer avec nous et de participer à la division du travail —, on peut penser qu’ils seraient eux aussi détenteurs des Droits actuellement réservés aux humains domiciliés sur notre planète. Imaginons au contraire que nos martiens possèdent les attributs et la nature des vampires de la légende, et qu’ils ne puissent survivre qu’en se nourrissant de sang humain. Dans ce cas, aussi intelligents qu’ils soient, ils seraient nos ennemis mortels et nous ne pourrions les considérer comme titulaires des mêmes Droits que l’humanité. Ennemis mortels, encore une fois, non pas parce qu’ils seraient de méchants agresseurs, mais simplement parce que les conditions et exigences de leur nature les mettraient inéluctablement en état de conflit avec les nôtres.

Ainsi est-elle à peu près juste, cette boutade selon laquelle “nous reconnaîtrons les Droits des animaux quand ils les réclameront”. Le fait que, de toute évidence, les animaux sont incapables de pétitionner pour leurs “Droits” relève de leur nature et constitue une partie de l’explication du fait qu’ils ne sont pas équivalents à l’être humain et ne possèdent pas ses Droits. Et à l’objection que les bébés ne peuvent pétitionner davantage, la réponse est que les bébés sont de futurs adultes humains, ce que les animaux ne sont certes pas.

Murray Rothbard in L'éthique de la liberté

http://aperto-libro.blogspot.com

_________________
Vous proposez d’établir un ordre social fondé sur le principe suivant : que vous êtes incapables de diriger votre vie personnelle, mais capables de diriger celle des autres - A.Rand

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actionpourlaliberte.unblog.fr
Anna
Invité



MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 9:16

Et si on respectait déjà les Droits de l'Homme????
Revenir en haut Aller en bas
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 46
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 21:50

Le débat initié par les antispécistes est loin d'être idiot. Bien que ne partageant pas leur jusqu'au-boutisme, je reste fermement persuadé qu'il faut impérativement inventer un droit régissant les relations entre l'homme et l'animal qui ne soit pas fondé sur la nature prétendument mobilière de l'animal.

Là je n'ai pas le temps de lire l'article posté par Denis mais je le ferai car je suis sensible au sujet. Je trouve juste étonnant que ce réquisitoire soit issu d'un libéral puisque l'antispécisme est justement issu de la pensée utilitariste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
deniserp
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1370
Age : 35
Localisation : Au paradis
Personnage politique préféré : Johanna, Flo', Alain Madelin
Parti politique affilié : Alternative libérale
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 21:53

Justement, tu n'as pas lu l'article. Donc on pourra initier le débat après Razz

_________________
Vous proposez d’établir un ordre social fondé sur le principe suivant : que vous êtes incapables de diriger votre vie personnelle, mais capables de diriger celle des autres - A.Rand

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actionpourlaliberte.unblog.fr
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 110
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 21:55

Nous faisons parti d'un chaine alimentaire, les relations prédateurs-proies font partie du cycle naturel. Il est tout à fait normal de tuer des animaux pour les manger, ce qui est anormal c'est de massacrer des espèces entières ou de les tuer pour le plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savinien
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 21:56

Anna a écrit:
Et si on respectait déjà les Droits de l'Homme????
Les Droits de la femme, c'est plus facile



Bon ok, je sors Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Invité



MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 22:11

Pourquoi, parcequ'il y en a moins?? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Savinien
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 23:01

Anna a écrit:
Pourquoi, parcequ'il y en a moins?? Laughing
Ben ça doit être écrit en vachement petit car je n'ai vu qu'une feuille blanche !


Sinon, pour reprendre Zongo, en fait, je vois assez mal comment l'on pourrait, techniquement parlant, considérer l'animal autrement qu'un bien mobilier ?
Créer un statut symbolique ne changera pas grand chose je pense car dans les faits, l'animal, qui dispose déjà de droits (chez nous), sera toujours considéré comme bien mobilier : on ne peut déterminer ce qu'il pense ni considérer ses choix.

En poussant un peu plus loin, les mineurs ne sont'ils pas eux aussi considéré comme une sorte de bien mobiliers ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ross-Ross-Ross
Adhérent
Adhérent
avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 23:05

beld a écrit:
Nous faisons parti d'un chaine alimentaire, les relations prédateurs-proies font partie du cycle naturel. Il est tout à fait normal de tuer des animaux pour les manger, ce qui est anormal c'est de massacrer des espèces entières ou de les tuer pour le plaisir.

Je suis loin d'être végétarien mais on peut quand même penser que ce qui nous sépare du règne animal serait, par exemple, l'invention de l'éthique. Que nos besoins nutritifs pourraient être couverts par des pilules et que dès lors tuer des animaux pour manger reviendrait à les tuer pour le plaisir. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Invité



MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 23:09

Dans le Monde Libertaire de la semaine dernière y'avait un bon article sur la consomamtion de viande qui, si elle n'est pas réusuite dans les Pays dits du Nord, ne ferait que fortement contribuer à une catastrophe écolo...
Parceque si la consommation continue d'augmenter exponnentiellement à la croissance de la population, ce ne sont plus des bouts de forêts qu'il faudra grapiller mais des millions d'hectares...

C'est effectivement de la surconsommation qui n'a rien de vital et menace un équilibre déjà fragile.
Et puis j'aime bien les vaches moi, ça a l'air tellement...placide, une vache.
Revenir en haut Aller en bas
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 110
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 23:10

Je ne suis pas d'accord, la mort fait partie de la nature, et nous sommes omnivore. Je trouve tout à fait naturel de manger de l'animal. Pourquoi se séparer du règne animal, pour s'éloigner encor plus de la nature ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Invité



MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 23:12

C'est la façon de nous nourir qui est une menace.
Je ne sais pas si tu sais, mais le temps béni de la hasse est révolu... Laughing
L'élévage extensif est une catastrophe, surtout lorsqu'il augmente pour anticiper et répondre à des besoins de plus en plus grands...
Revenir en haut Aller en bas
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 110
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 23:19

Je ne dis pas qu'il ne faut pas faire des efforts écologiques, je dis juste qu'on en peut pas interdire de tuer un animal pour le manger.
Ce sont deux débats différents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 110
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 23:21

Et si j'ai envie de manger mon gros steack saignant, je le mange ! Twisted Evil Twisted Evil Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Invité



MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 23:21

AH oui, là je suis d'accord...Mais tuer des animaux dans la limite du raisonnable.
(et les escargots, hein, personne n'en parle de ces pauv' bêtes)...
Revenir en haut Aller en bas
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 46
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 23:46

Pour répondre à Savinien, je n'ai aucune idée d'une philosophie alternative au droit actuel des animaux en France. Je trouve juste que celui qui existe déjà n'est pas approprié. Je dois encore méditer sur la question, et notamment lire un ou deux bouquins de Peter Singer, un auteur utilitariste contemporain qui livre des pistes de réflexion à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 46
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Ven 19 Oct - 23:46

Ps : je m'apprétais enfin à lire le texte mais American Choppers vient de commencer sur Discovery Channel Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
Savinien
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Sam 20 Oct - 0:11

Anna a écrit:
Et puis j'aime bien les vaches moi, ça a l'air tellement...placide, une vache.
rien d'étonnant si l'on en croit Jan Bucquoy : la femme est mystérieuse ... Comme la vache Ou la vache est mystérieuse ... Comme la femme, c'est selon (cfr Camping Cosmos)

Donne un poutoux Anna :

Citation :
Ps : je m'apprétais enfin à lire le texte mais American Choppers vient de commencer sur Discovery Channel
La société de consommation Rolling Eyes Laughing

Citation :
Pour répondre à Savinien, je n'ai aucune idée d'une philosophie alternative au droit actuel des animaux en France. Je trouve juste que celui qui existe déjà n'est pas approprié. Je dois encore méditer sur la question, et notamment lire un ou deux bouquins de Peter Singer, un auteur utilitariste contemporain qui livre des pistes de réflexion à ce sujet.
Je dois t'avouer ne pas vraiment m'impliquer dans le sujet, cela dit, je te rejoinds et effectivement le sytème actuel n'est pas au top.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 46
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Oct - 3:13

Bon j'ai fini par lire cet extrait et je ne suis absolument pas d'accord avec la philosophie sous-jacente de l'auteur. Pour lui il existe une différence de nature entre l'homme et l'animal, pour moi il n'y a qu'une différence de degrés. En effet, à chacun de ses arguments sur la nature présupposée de l'homme, on peut trouver un exemple qui existe aussi dans le monde animal. Quant à son argument du struggle for live comme seule raison de la nature, il date un peu. On sait que la nature fonctionne aussi sur le mode de la coopération (espèces sociales ou symbioses inter-espèces) lorsque le contexte le requiert.

En fait je crois qu'on peut résumer mon point de vue par une question : Est-ce que la liberté des hommes vaut mieux que celle des animaux (et lesquels) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
Franck
Adhérent
Adhérent


Masculin
Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Oct - 10:16

zongo a écrit:
En effet, à chacun de ses arguments sur la nature présupposée de l'homme, on peut trouver un exemple qui existe aussi dans le monde animal.
Je ne crois pas que l'animal soit capable d'art ou de science, entre autres limites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savinien
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Oct - 10:23

Franck a écrit:
zongo a écrit:
En effet, à chacun de ses arguments sur la nature présupposée de l'homme, on peut trouver un exemple qui existe aussi dans le monde animal.
Je ne crois pas que l'animal soit capable d'art ou de science, entre autres limites.

Il existe quelques exception : certains singes peignent mais bon l'homme y est pour quelque chose (le singe ferait'il cela sans l'homme ? ) et d'autres, sauvages cette fois çi, ont développé des techniques qui nécéssitent un certain savoir donc un certain apprentissage. Peut'on parler de sciences ?
Citation :
En fait je crois qu'on peut résumer mon point de vue par une question : Est-ce que la liberté des hommes vaut mieux que celle des animaux (et lesquels) ?
Seulement voilà, la liberté (pire la vie) de certains animaux implique d'en bouffer d'autres et la liberté animal.
La liberté (je n'aime pas ce mot dans ce contexte)animal passe par une violence nécéssaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck
Adhérent
Adhérent


Masculin
Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Oct - 12:27

Savinien a écrit:
Il existe quelques exception : certains singes peignent mais bon l'homme y est pour quelque chose (le singe ferait'il cela sans l'homme ? ) et d'autres, sauvages cette fois çi, ont développé des techniques qui nécéssitent un certain savoir donc un certain apprentissage.
Je n'en doute pas, toutefois il ne suffit pas de manier un outil pour créer de l'art. Il ne suffit pas de savoir tenir un pinceau pour devenir Rembrandt. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savinien
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 1111
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Oct - 12:51

Franck a écrit:
Savinien a écrit:
Il existe quelques exception : certains singes peignent mais bon l'homme y est pour quelque chose (le singe ferait'il cela sans l'homme ? ) et d'autres, sauvages cette fois çi, ont développé des techniques qui nécéssitent un certain savoir donc un certain apprentissage.
Je n'en doute pas, toutefois il ne suffit pas de manier un outil pour créer de l'art. Il ne suffit pas de savoir tenir un pinceau pour devenir Rembrandt. Surprised
Oulala, on va rentrer dans un autre débat là ! Laughing

Et pis j'aime bien Jaochim-Raphael Boronali moi !

Coucher de soleil sur l'Adriatique :

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 110
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Lun 22 Oct - 22:36

On a déjà appris le langage des signes à des singes, et ils ont montré des capacités insoupçonnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 46
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Les droits des animaux   Mar 23 Oct - 12:28

Franck a écrit:
zongo a écrit:
En effet, à chacun de ses arguments sur la nature présupposée de l'homme, on peut trouver un exemple qui existe aussi dans le monde animal.
Je ne crois pas que l'animal soit capable d'art ou de science, entre autres limites.

Tu as raison, cependant il me semble personnellement que ces capacités ne constituent pas en soi une différence de nature qui mettrait l'homme au-dessus du reste du règne animal. C'est très subjectif bien entendu, je n'ai pas les prétentions scientifiques pour prouver mes affirmations de manière catégorique.
L'art et la science ont une fonction bien précise, ils ont été inventés et utilisés par nécessité uniquement. En cela l'homme n'est pas très différent des autres animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les droits des animaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les droits des animaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Déclaration des droits des animaux.
» domino les animaux de la ferme
» L'eau potable art31 déclaration univers droits l'homme
» Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques
» JE GARDE VOS ANIMAUX SUR DIJON ALENTOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Culture-
Sauter vers: