Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 France: budget de vaches maigres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paolo
Invité



MessageSujet: France: budget de vaches maigres   Mer 26 Sep - 9:10

Budget

Fillon dévoile devant les députés UMP un budget avec un déficit de 41,7 milliards

François Fillon, le 13 septembre 2007 à Grignon
© AFP/Archives Mehdi Fedouach
Le Premier ministre François Fillon a dévoilé mardi une partie du projet de budget 2008, qui prévoit un déficit de l'Etat de 41,7 milliards d'euros et le non remplacement de 23.900 postes de fonctionnaires.
M. Fillon, qui s'exprimait devant des députés UMP à la veille de la présentation du projet de loi de finances en conseil des ministres, a assuré qu'il s'agissait "à la fois d'un budget de promotion sociale et de promotion économique".
Alors que la loi de finances 2007 prévoyait un déficit budgétaire de 41,996 milliards d'euros, qui devrait être ramené finalement juste en dessous de 39 milliards, le projet 2008 inscrit un déficit de 41,7 milliards.
Le Premier ministre a aussi augmenté le nombre de postes de fonctionnaires qui ne seront pas remplacés en 2008: 23.900 contre 22.700 annoncés jusqu'à présent. Le projet de budget 2007 prévoyait la suppression d'un peu plus de 15.000 postes équivalent temps plein.
M. Fillon a rappelé que les priorités du budget seraient l'enseignement supérieur, l'emploi et le pouvoir d'achat au travers du "paquet fiscal" voté cet été, et des "efforts ciblés" en faveur de la justice (budget en augmentation de 4,5% et 1.600 créations d'emplois) et de l'éducation (140 millions d'euros de moyens nouveaux pour les études dirigées dans les collèges).
Ces priorités, en "nombre limité", seront financées par "la maîtrise des dépenses publiques", a-t-il assuré.
Le Premier ministre a assuré que les mesures du "paquet fiscal" allaient "profiter à toutes les tranches de revenus, qu'il s'agisse de l'exonération des heures supplémentaires, des intérêts d'emprunts immobiliers ou de la réduction des droits de succession". Il a donc "invité" les parlementaires à "contrer sans complexe les critiques de ceux qui prétendent que nous faisons des +cadeaux+ aux uns aux dépens des autres".
Il a chiffré le coût de ces mesures à 9 milliards d'euros. La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, avait évalué entre 10 et 11 milliards le coût budgétaire du "paquet fiscal" en 2008, et à 13,6 milliards en année pleine.
M. Fillon a aussi évoqué la "stabilisation des moyens consacrés à la défense et à l'aide publique au développement".
"Seule la poursuite de la baisse des déficits permet de bloquer la spirale de l'endettement qui pèse sur tous les Français et leurs enfants. Seul le choix d'un nombre resserré de priorités permet de concilier la baisse des déficits et la non augmentation des prélèvements", a estimé le Premier ministre.
Il a aussi confirmé que l'hypothèse de croissance retenue par le gouvernement pour bâtir son budget était de 2,25%, qualifiée de "prudente".
Selon une autre source parlementaire, le gouvernement a aussi confirmé sa prévision de déficits publics (Etat, Sécurité sociale et collectivités locales) à 2,3% en 2008, contre 2,4% cette année.
Il table par ailleurs sur une inflation à 1,6%, contre 1,8% en 2007. Cette prévision commande sa marge de manoeuvre budgétaire. Le gouvernement s'est en effet engagé à "reconduire strictement ses dépenses en volume" en 2008, c'est-à-dire à ne pas les augmenter plus que l'inflation.
Alors que certaines informations faisaient état de divergences au sommet de l'Etat entre tenants de la relance économique et partisans de l'orthodoxie budgétaire, M. Fillon a affirmé qu'il n'y avait "qu'une stratégie, une politique économique et une équipe qui travaille sous l'autorité du président" Nicolas Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
Paolo
Invité



MessageSujet: Re: France: budget de vaches maigres   Mer 26 Sep - 9:19

Citation :
M. Fillon, qui s'exprimait devant des députés UMP à la veille de la présentation du projet de loi de finances en conseil des ministres, a assuré qu'il s'agissait "à la fois d'un budget de promotion sociale et de promotion économique".

Faut avoir fait l'ENA pour sortir une telle phrase.


Citation :
Alors que la loi de finances 2007 prévoyait un déficit budgétaire de 41,996 milliards d'euros, qui devrait être ramené finalement juste en dessous de 39 milliards, le projet 2008 inscrit un déficit de 41,7 milliards.

A peine 300 millions de réduction, quelle mesquinerie ... Pourquoi ne pas photocopier le budget de l'année passée !

Citation :
Le Premier ministre a aussi augmenté le nombre de postes de fonctionnaires qui ne seront pas remplacés en 2008: 23.900 contre 22.700 annoncés jusqu'à présent. Le projet de budget 2007 prévoyait la suppression d'un peu plus de 15.000 postes équivalent temps plein.

Là-aussi, quel petit effort.

Citation :
"Seule la poursuite de la baisse des déficits permet de bloquer la spirale de l'endettement qui pèse sur tous les Français et leurs enfants. Seul le choix d'un nombre resserré de priorités permet de concilier la baisse des déficits et la non augmentation des prélèvements", a estimé le Premier ministre.
Il a aussi confirmé que l'hypothèse de croissance retenue par le gouvernement pour bâtir son budget était de 2,25%, qualifiée de "prudente".

Là aussi, Fillon doit lire des forumeurs comme moi ( bien peu nombreux ) qui prêchent la rigueur!

Citation :
Il a aussi confirmé que l'hypothèse de croissance retenue par le gouvernement pour bâtir son budget était de 2,25%, qualifiée de "prudente".

Très imprudente, M.Fillon. La France fera 1 % de croissance en 2008 au plus car les économies occidentales vont toutes se rapprocher de la récession. Dès lors votre budget est bon à mettre à la poubelle, il faudra un collectif budgétaire dès la session de printemps.

Citation :
Alors que certaines informations faisaient état de divergences au sommet de l'Etat entre tenants de la relance économique et partisans de l'orthodoxie budgétaire, M. Fillon a affirmé qu'il n'y avait "qu'une stratégie, une politique économique et une équipe qui travaille sous l'autorité du président" Nicolas Sarkozy.

Lisez Jean Arthuis ...
Revenir en haut Aller en bas
kronkozor
Adhérent
Adhérent


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: France: budget de vaches maigres   Mer 26 Sep - 9:23

ou patrick arthus....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paolo
Invité



MessageSujet: Re: France: budget de vaches maigres   Mer 26 Sep - 9:35

Les deux ... Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: France: budget de vaches maigres   Mer 26 Sep - 10:45

ou OBO, Delaigue, les Ecopublix, bref des bons économistes..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 109
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: France: budget de vaches maigres   Mer 26 Sep - 18:21

Mais Paolo, tu ne sais pas que Sarko va aller chercher les 3 % de croissance ? Rabat joie va tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paolo
Invité



MessageSujet: Re: France: budget de vaches maigres   Mer 26 Sep - 19:37

Beld a écrit:
Mais Paolo, tu ne sais pas que Sarko va aller chercher les 3 % de croissance ? Rabat joie va

Ben non, je ne sais point où il va les prendre ni par quel mécanisme il va générer de la croissance.

Quant à être rabat-joie, ma foi je dis ce que je veux n'en déplaise aux UMPistes transparents dès qu'on parle d'autre chose que des prestations de Sarko sur TF1 ou de la couleur du dernier jean de Cecilia. Et n'en déplaise aux éclopés de l'armée frontiste ici-présents.
Revenir en haut Aller en bas
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 109
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: France: budget de vaches maigres   Mer 26 Sep - 20:10

Il va aller les chercher là où ils sont, avec l'aide de Kadhafi et Chavez. Et en 2009 5 % de croissance !
Faut toujours des aigris qui critiquent notre grand Pharahon Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: France: budget de vaches maigres   

Revenir en haut Aller en bas
 
France: budget de vaches maigres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les citations bibliques
» Le bison prend la place des vaches normandes!!!
» Votre budget shopping
» besoin d'aide budget serré!
» budget défense 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Economie-
Sauter vers: