Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bayrou renoue les liens à droite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Marie
Membre banni
Membre banni
avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Bayrou renoue les liens à droite   Sam 15 Sep - 17:12

Citation :
François Bayrou renoue des contacts discrets avec d'anciens partenaires
LE MONDE | 15.09.07 | 13h21 • Mis à jour le 15.09.07 | 13h21
SEIGNOSSE (Landes) ENVOYÉ SPÉCIAL


n quart d'anciens adhérents de l'UDF, trois quarts de nouveaux adhérents du Mouvement démocrate (MoDem). C'est la recette du cocktail qui forme le public du "forum démocrate" qui se tient à Seignosse (Landes), du 14 au 16 septembre. "C'est le premier moment de la construction d'un mouvement politique nouveau", a déclaré François Bayrou en ouverture de ces trois jours de discussions qu'il clôturera lui-même par un discours dimanche.
A ceux qui s'inquiètent du risque de disparition du "socle" centriste dans le "mouvement nouveau", l'ancien candidat à l'élection présidentielle prend soin de préciser qu'il ne s'agit pas de solder les comptes avec sa famille d'origine. "Je ferai tout ce que je peux pour être un fédérateur", souligne-t-il, persuadé qu'une partie de cette sensibilité ne peut se retrouver dans les choix revendiqués par Nicolas Sarkozy.
De rendez-vous discrets en rencontres informelles, il a commencé à renouer des contacts avec certains de ses anciens partenaires. C'est au Lao Tseu, un restaurant chinois du 7e arrondissement, qu'à deux reprises il s'est attablé avec Pierre Méhaignerie, un des anciens dirigeants de l'UDF ayant fait le choix de l'UMP en 2002 et qui y occupe la fonction de secrétaire général. Les deux hommes se sont livrés à un tour d'horizon de la situation politique avant de convenir de se revoir dans une formation plus élargie.
La deuxième rencontre a eu lieu mardi 11 septembre, au même endroit. Autour de la table, ils étaient huit, cette fois. Avec M. Bayrou, le sénateur du Rhône Michel Mercier, président du groupe UC-UDF du Sénat, et trois autres sénateurs : Jacqueline Gourault (Loir-et-Cher), Jean-Jacques Jégou (Val-de-Marne) et Denis Badré (Hauts-de-Seine). M. Méhaignerie était accompagné d'Yves Bur, député du Bas-Rhin et vice-président de l'Assemblée nationale, et de Marc-Philippe Daubresse, député du Nord et ancien ministre délégué au logement.
"PARLER AVEC TOUT LE MONDE"
"On ne peut pas faire un grand centre s'il n'y a qu'une partie du centre", est convaincu M. Mercier, un des principaux artisans de cette perspective de "rassemblement des centres". Pour avancer dans cette voie, le "groupe du Lao Tseu" est convenu de mettre sur pied une initiative publique, dont la forme n'a cependant pas encore été définitivement arrêtée. S'ils parviennent à un accord, il reviendrait à des grandes figures de ce courant de pensée, tels Michel Albert, Jean Boissonnat ou Michel Camdessus, de se charger de l'invitation dans le cadre d'un débat public.
Depuis la rentrée, M. Bayrou a également rencontré d'autres personnalités de la majorité, parmi lesquelles Jean-Pierre Raffarin et Alain Juppé. Le député des Pyrénées-Atlantiques ne cache pas avoir de l'"estime" pour le maire de Bordeaux, qui a dû quitter le grand ministère de l'environnement que lui avait confié Nicolas Sarkozy après sa défaite aux élections législatives.
Au cours de cet échange dans un restaurant proche des Invalides, il n'a cependant pas été question des prochaines élections municipales et de la position qu'adopterait le MoDem si l'ancien premier ministre décidait de se représenter.
"A partir du moment où on a prouvé son indépendance, et on a payé pour ça, on peut parler avec tout le monde", répond M. Bayrou quand on lui demande si ces rencontres préfigurent d'éventuelles alliances. Pour preuve, il a également lancé une invitation au premier secrétaire du PS, François Hollande, à discuter des institutions.

Patrick Roger
Article paru dans l'édition du 16.09.07
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Marie
Membre banni
Membre banni
avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Bayrou renoue les liens à droite   Sam 15 Sep - 17:17

Pendant que certains ici le raille (
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/Actualite-des-autres-partis-politiques-f8/On-recherche-le-capitaine-Bayrou-mais-ou-est-il-t2840.htm?sid=72689befc30ad8c228fb0d4904e51b46)

le sieur Bayrou reprend le chemin des négociations pour refaire des alliances pour 2012 ... ou avant si des fois le peuple excédé décidait de chasser le petit président avant 2012.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vladana
1er avertissement
1er avertissement


Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou renoue les liens à droite   Sam 15 Sep - 17:19

oui c'est à peu pres ce que j'allais dire, et si c'etait les udf qui preparaient la fin de Sarko, en renouant avec Bayrou?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Marie
Membre banni
Membre banni
avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Bayrou renoue les liens à droite   Sam 15 Sep - 17:50

L'avantage des UDF si on s'en tient à l'époque Giscard-Barre, c'est qu'ils ne jettent pas le pognon par les fenêtres. La tendance libérale reste forte dans les différents partis qui résultent de l'éclatement de l'ex-grande UDF dont spnt issus nombres des ministres de Chirac et de Sarkozy.

Bayrou était bien parti sur son discours économique quand il a dit qu'on devait équilibrer le budget public, le problème est qu'il n'a pas osé dire comment - car il n'y a qu'une famille unique de trois solutions cumulées ( maintenir un niveau élevé d'imposition, limiter drastiquement les recrutements de fonctionnaires , et privatiser massivement ) - car il draguait les voix de gauche en même temps. Il a donc perdu dans les dernières semaines par manque de détermination.

Sinon sa position est celle de Mitterand entre 1965 et 1971 , l'UMP est peut-être aussi dans la peau de l'UNR et UDR de l'époque , en train de se décomposer. pirat pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1928
Age : 31
Localisation : Paris
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Parti politique affilié : UMP tendance libérale
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Bayrou renoue les liens à droite   Dim 16 Sep - 0:17


_________________
"Je suis contre l'égalitarisme, l'assistanat, le nivellement ; pour le mérite, la juste récompense des efforts de chacun, et la promotion sociale." [N.Sarkozy]

Cliquer en dessous svp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarkozy2007.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bayrou renoue les liens à droite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bayrou renoue les liens à droite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hadopi et Bayrou
» Shadow cabinet de François Bayrou
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» Le nouveau livre de François Bayrou
» Bayrou à Pau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Actualité Politique :: Actualité des autres partis politiques-
Sauter vers: