Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Percée des libéraux à gauche?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
thomas76
Partenaire
Partenaire


Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 32
Localisation : seine-maritime
Personnage politique préféré : Coluche ( le seul qui ne mentait pas)
Parti politique affilié : pas d'affiliation pour un parti politique
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Percée des libéraux à gauche?   Jeu 13 Sep - 20:36

beld a écrit:
Je différencie la gauche des partis ou idéologies s'en réclamant. La gauche c'est un ensemble de valeur et je classe l'égalité des chances numéro 1.

Pour moi la gauche défends des valeur de respect, d'égalité, de tolérance et d'ouverture.
Moi aussi, je place l'égalité en numéro un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://designattitude.zlio.com/
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Percée des libéraux à gauche?   Jeu 13 Sep - 20:38

L'anarchisme de droite, c'est ce mouvement nommé à posteriori par François Richard qui rassemble des auteurs aussi hétéroclites que Barbey d'Aurevilly ou Joseph Kessel en passant par Céline, Roger Nimier ou Jean Yanne. En gros, il s'agit avant tout d'une révolte futile et individuelle concernant la charogne de la société, de ses intellectuels et de son populisme. C'est une sorte de pose esthétique fondée sur un élitisme aristocratique qui ne se donne pas la peine de déboucher sur une pensée alternative ni sur un investissement du terrain politique et social.

Les anarcaps, c'est encore autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
deniserp
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1370
Age : 34
Localisation : Au paradis
Personnage politique préféré : Johanna, Flo', Alain Madelin
Parti politique affilié : Alternative libérale
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Percée des libéraux à gauche?   Jeu 13 Sep - 20:52

zongo a écrit:
Egalité, solidarité, fraternité, justice sociale, autant de termes que l'on ne retrouve pas traités dans la déclaration hautement libérale des droits de l'homme et du citoyen. Le libéralisme autoritaire tel qu'il a été décrit plus haut correspond à la bourgeoisie si jalousement défendue par Robespierre durant la Révolution française. Je me demande ce qui peut encore justifier l'ancrage à gauche de ces fameux libéraux de gauche. D'ailleurs, il ne s'agit pas des individus les plus démunis, le libéralisme est un luxe idéologique que tout le monde ne peut pas se permettre.

Robespierre un libéral ? Evil or Very Mad . Quelle horreur ! Je te rappelle qu'avec lui la révolution s'est terminée dans un bain de sang.

_________________
Vous proposez d’établir un ordre social fondé sur le principe suivant : que vous êtes incapables de diriger votre vie personnelle, mais capables de diriger celle des autres - A.Rand

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actionpourlaliberte.unblog.fr
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Percée des libéraux à gauche?   Jeu 13 Sep - 21:05

deniserp a écrit:
zongo a écrit:
Egalité, solidarité, fraternité, justice sociale, autant de termes que l'on ne retrouve pas traités dans la déclaration hautement libérale des droits de l'homme et du citoyen. Le libéralisme autoritaire tel qu'il a été décrit plus haut correspond à la bourgeoisie si jalousement défendue par Robespierre durant la Révolution française. Je me demande ce qui peut encore justifier l'ancrage à gauche de ces fameux libéraux de gauche. D'ailleurs, il ne s'agit pas des individus les plus démunis, le libéralisme est un luxe idéologique que tout le monde ne peut pas se permettre.

Robespierre un libéral ? Evil or Very Mad . Quelle horreur ! Je te rappelle qu'avec lui la révolution s'est terminée dans un bain de sang.

Il faut revoir tes classiques. La guillotine a avant tout été utilisée pour servir les intérêts de la bourgeoisie et réduire au silence les revendications de l'aile gauche de l'assemblée nationale.

Robespierre était déiste, il détestait par-dessus tout les athées, aussi il profita de ce prétexte personnel pour écraser les éléments radicaux de la révolution. Il fit décapiter toute l'aile gauche des héberbistes, tous les enragés de Jacques Roux, quelques députés montagnard dans le tas, etc.

Il est aussi un de ceux qui désigna à posteriori comme pères de la Révolutions des penseurs libéraux comme Rousseau et Voltaire, alors que leurs ouvrages étaient en réalité très peu diffusés et par conséquent très peu lus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
deniserp
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1370
Age : 34
Localisation : Au paradis
Personnage politique préféré : Johanna, Flo', Alain Madelin
Parti politique affilié : Alternative libérale
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Percée des libéraux à gauche?   Jeu 13 Sep - 21:34

Ce n'est pas le libéralisme ça. Le libéralisme c'est aussi la liberté de penser. Pour ma part, je ne considère pas Rousseau comme libéral.

_________________
Vous proposez d’établir un ordre social fondé sur le principe suivant : que vous êtes incapables de diriger votre vie personnelle, mais capables de diriger celle des autres - A.Rand

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actionpourlaliberte.unblog.fr
thomas76
Partenaire
Partenaire


Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 32
Localisation : seine-maritime
Personnage politique préféré : Coluche ( le seul qui ne mentait pas)
Parti politique affilié : pas d'affiliation pour un parti politique
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: en résumé   Jeu 13 Sep - 21:37

en résumé c'est pas la faute à Voltaire c'est la faute à Robespierre


Dernière édition par le Jeu 13 Sep - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://designattitude.zlio.com/
thomas76
Partenaire
Partenaire


Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 32
Localisation : seine-maritime
Personnage politique préféré : Coluche ( le seul qui ne mentait pas)
Parti politique affilié : pas d'affiliation pour un parti politique
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Percée des libéraux à gauche?   Jeu 13 Sep - 21:43

Rousseau était à mon avis plus conservateur que libéral en effet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://designattitude.zlio.com/
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Percée des libéraux à gauche?   Jeu 13 Sep - 22:17

deniserp a écrit:
Ce n'est pas le libéralisme ça. Le libéralisme c'est aussi la liberté de penser. Pour ma part, je ne considère pas Rousseau comme libéral.

C'est toi qui a parlé d'un Robespierre libéral. Moi je n'ai fait que défendre l'idée qu'il a combattu pour le bien de la bourgeoisie. On sait peu qu'il était sur le point de mettre un terme à la Révolution avant sa chute du 9 thermidor de l'an II. La dictature révolutionnaire (sic) n'étant nécessaire que le temps que l'argent change de main entre l'aristocratie et la bourgeoisie, Robespierre n'avait de toute façon plus vraiment d'intérêt de continuer la Terreur.

Si l'on considère que l'histoire est écrite par les vainqueurs, on voit bien que les penseurs des lumières qui ont été retenus à posteriori comme inspirateurs de la Révolution française n'étaient pas du côté du communisme naissant. On connais bien Voltaire et Rousseau, mais quid du baron D'Holbach, de Sylvain Maréchal et de Jean Meslier ?

quant à Rousseau, je n'aurais pas du parler de lui en tant que libéral mais en tant que défenseur de la bourgeoisie. En fait, c'était surtout un aigri de la vie totalement psychorogide.
En tout cas, il n'y a pas à tortiller sur le cas de Voltaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Percée des libéraux à gauche?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Percée des libéraux à gauche?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Retraite des libéraux, attention aux effets de seuil
» Suivi médical des praticiens libéraux exposés aux RI
» Orthophoniste
» Convention avec SESSAD
» Besançon - Près de 4 millions d'euros de fraude à la Sécu : un couple d'infirmiers libéraux mis en examen.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Actualité Politique :: Actualité des autres partis politiques-
Sauter vers: