Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un "plan de rigueur" pour la fonction publique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johanna
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1928
Age : 31
Localisation : Paris
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Parti politique affilié : UMP tendance libérale
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Un "plan de rigueur" pour la fonction publique   Lun 3 Sep - 9:44

Le gouvernement prépare un "plan de rigueur" qui est, pour l'essentiel, destiné à la fonction publique, a déclaré la ministre de l'Economie et des Finances, Christine Lagarde.

Elle a fait valoir que ce plan répondait directement aux engagements pris par Nicolas Sarkozy durant la campagne présidentielle.

"Ce plan de rigueur est destiné à la fonction publique pour l'essentiel (car) nous souhaitons maintenir une parité entre nos dépenses et nos recettes", a-t-elle expliqué lors de l'émission "Le Grand Rendez-Vous" d'Europe 1, TV5 Monde et Le Parisien Aujourd'hui.

Il consiste ainsi, a-t-elle confirmé, à ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.

"On n'est pas exactement dans les clous pour 2008 puisqu'on ne remplace pas exactement un départ à la retraite sur trois. En 2009, on sera à un non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux", a ajouté Christine Lagarde.

Ce plan d'économies "sur l'année 2007" comme référence signifiera que "ce sont près de 23.000 fonctionnaires qui ne seront pas remplacés", a expliqué la ministre.

Le président Nicolas Sarkozy aura l'occasion le 12 septembre de s'exprimer à ce sujet, a annoncé par ailleurs le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant.

Interrogé lors de l'émission "Le Grand Jury RTL LCI Le Figaro" sur ce que venait de dire Christine Lagarde, le proche conseiller du chef de l'Etat n'a pas repris l'expression "plan de rigueur".

"Moi, je parlerai plutôt d'un plan de revalorisation" de la fonction publique, a-t-il dit.

Le ministre du Budget et des Comptes publics, Eric Woerth, a déclaré vendredi que ces suppressions de postes, qui affecteront surtout l'Education nationale ainsi que les ministères de l'Intérieur et de la Défense, permettront à l'Etat d'améliorer "la feuille de paie des fonctionnaires".

Les syndicats de fonctionnaires ont prévu de se réunir à la mi-septembre pour décider des mesures à prendre face à ces réductions d'effectifs, et n'excluent pas manifestations et arrêts de travail.

_________________
"Je suis contre l'égalitarisme, l'assistanat, le nivellement ; pour le mérite, la juste récompense des efforts de chacun, et la promotion sociale." [N.Sarkozy]

Cliquer en dessous svp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarkozy2007.forumactif.com
vladana
1er avertissement
1er avertissement


Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Un "plan de rigueur" pour la fonction publique   Lun 3 Sep - 14:15

Le Premier ministre François Fillon.

(c) Reuters
Le Premier ministre François Fillon a réagi, lundi 3 septembre, sur France-Inter, en affirmant qu'"il n'y a pas de plan de rigueur" pour les fonctionnaires, contredisant de fait les propos tenus dimanche soir par la ministre de l'Economie, Christine Lagarde.
Elle avait affirmé, lors de l'émission Le Grand Rendez-Vous d'Europe 1/Le Parisien/TV5, que le non remplacement d'un fonctionnaire sur trois, puis sur deux en 2009, constituait "un plan de rigueur" dans la Fonction publique.
Quelques minutes plus tard sur RTL, le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant avait affirmé qu'il préférait parler de "plan de revalorisation".
De son côté, le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque parle d'un "aveu de franchise", de la part de la ministre.

Traitement meilleur

"Il y a un effort constant pour réduire les dépenses de l'Etat", a déclaré le Premier ministre lundi matin sur France Inter, soulignant la nécessité de "revaloriser le métier des enseignants et d'une façon plus générale la condition des fonctionnaires".
François Fillon a ajouté : "il faut de la rigueur dans la gestion des deniers publics", car "on ne peut pas ne pas réduire la dépense publique".
"Nous le faisons en engageant progressivement un plan de réduction des effectifs, d'amélioration du fonctionnement de l'Etat", a poursuivi le chef du gouvernement. "En même temps (...) il faut que les fonctionnaires soient mieux traités dans notre pays. Il ne faut pas que le regard de l'opinion publique sur les fonctionnaires soit aussi critique que celui que nous connaissons aujourd'hui".

Aveu de franchise

Selon le secrétaire général de la CFDT François Chérèque, qui s'est exprimé lundi sur RTL : "Je crois qu'il y a eu un aveu de franchise qui, je dois le reconnaître, est honnête de la part d'un ministre, et puis beaucoup de langue de bois de la part de M. Guéant".
De fait, "on y est déjà dans la rigueur", a-t-il ajouté. "Lorsque l'on supprime 22.700 postes dans la Fonction publique, que l'on est à 6 ans sans accord salarial, on est dans une démarche de rigueur et de difficultés", a-t-il dit.
Pour lui, "il faut sortir de cette spirale, qui est une spirale négative de la Fonction publique, et qu'on rediscute enfin de ce qu'on veut faire des fonctionnaires et de l'avenir de la Fonction publique".
"Ensuite on débattra du nombre et du niveau de qualification. On n'a pas de tabous sur le nombre de fonctionnaires, mais on ne peut avoir une réforme au niveau comptable sans avoir un débat sur l'avenir de l'Etat et de la Fonction publique", a-t-il conclu.
François Fillon avait annoncé fin juillet le non remplacement de 22.700 fonctionnaires partant à la retraite en 2008, l'Education, la Défense et Bercy étant les trois ministères les plus touchés par ces suppressions d'effectifs.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20070903.OBS3083/polemique_autourdu_plan_de_rigueur_de_lagarde.html
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 109
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Un "plan de rigueur" pour la fonction publique   Lun 3 Sep - 20:07

Et si on commençait par virer les ministres qui servent à rien, comme Fillon par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pwalagratter
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1193
Age : 57
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Un "plan de rigueur" pour la fonction publique   Lun 3 Sep - 20:13

Comment ça il sert à rien ? s'il fait pas les boulettes, il récupère celles de ses collègues.
Le problème n'est pas le fonds : le plan de rigueur aura bien lieu, mais sur la forme. mieux vaut appeller ça un plan de revalorisation. C'est plus joli et bien sûr ces beufs de syndicalistes n'y voient que du feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vladana
1er avertissement
1er avertissement


Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Un "plan de rigueur" pour la fonction publique   Lun 3 Sep - 21:43

Ce gouvernement est de plus en plus pathétique, seule Sarko unie ses gens.
On ne sait meme pas qui en est le chef, et dès q'il sagit d'expliquer ce qui va se passer (en dehors des cadeaux fiscaux) c'est le bug.
La TVA sociale avait dejà entrainé le meme cafouillage.
A part pondre des lois, adaptées à chaque faits divers, les ministres ne nous donnent aucune vision claire de ce q'ils comptent entreprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un "plan de rigueur" pour la fonction publique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un "plan de rigueur" pour la fonction publique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Economie-
Sauter vers: