Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
livaste
Délégué national
Délégué national
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4625
Personnage politique préféré : Sarkozy
Parti politique affilié : UMP
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Lun 27 Aoû - 11:50

raphykenny a écrit:
source: revue SAPIENS fevrier 2006.
Et bizare aucune remarque sur ma critique de l'Etat dans mon post précédent...serait-il si logique que ça?
Dernière remarque, il est marquer dans votre reglement que ce forum est ouvert à tous et que chacun les idées des autres.

on t'a interdit de poster ta propagande ???
Je n'ai rien vu de tel , par contre il est aussi certain que l'on ne va pas te laisser dire n'importe quoi , sans réagit , on n'est pas sur un forum d'extrême gauche !

maintenant si tu veux parler science , tu ne postes pas de la propagande à 2 balles mais des éétudes scientifiques , des vraies , faites par des scientifiques pas par des repris de justice !grrr

quand à ce que tu écris sur l'état , et que je n'ai pas lu , t'inquiète pas , tu auras des réponses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raphykenny
Sympathisant
Sympathisant


Féminin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Lun 27 Aoû - 12:02

oula la suceptibité a fleur de peau...c mignon
respect des propos compparé a de la propagande alors que j'apporte la source officielle de mes dires
respect des opinions adverses: "nous ne sommes pas sur un forum d'extreme gauche..."
et derniere chose les repris de justice n'ont pas le droit de detenir la vérité...mince alors juppé a été élu sans ne detenir de vérité...
Et j'attend avec impatience vos reponses sur le role de l'etat dans cette affaire, reflechissez bien tous ensembles pour vous mettre d'accord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
livaste
Délégué national
Délégué national
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4625
Personnage politique préféré : Sarkozy
Parti politique affilié : UMP
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Lun 27 Aoû - 12:07

raphykenny a écrit:
oula la suceptibité a fleur de peau...c mignon
respect des propos compparé a de la propagande alors que j'apporte la source officielle de mes dires
respect des opinions adverses: "nous ne sommes pas sur un forum d'extreme gauche..."
et derniere chose les repris de justice n'ont pas le droit de detenir la vérité...mince alors juppé a été élu sans ne detenir de vérité...
Et j'attend avec impatience vos reponses sur le role de l'etat dans cette affaire, reflechissez bien tous ensembles pour vous mettre d'accord

tes insultes et tom mépris me laissent à croire que tu ne vas pas faire de vieux os !!!Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raphykenny
Sympathisant
Sympathisant


Féminin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Lun 27 Aoû - 12:20

Allez méprisant c possible (surtout apres avoir lu les commentaires sur les videos en irak) mais insultant? tu me diras en quoi j'ai été insultant.Et ce n'est pas tres tres mignon de stygmatiser ainsi la contre opinion allez bisou bisou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Lun 27 Aoû - 12:20

raphykenny a écrit:
source: revue SAPIENS fevrier 2006.

lol lol lol lol lol lol lol

Quand je parle de revues scientifiques, c'est pas ce genre de machin affraid
Revenir en haut Aller en bas
livaste
Délégué national
Délégué national
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4625
Personnage politique préféré : Sarkozy
Parti politique affilié : UMP
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Lun 27 Aoû - 13:49

manimoule a écrit:
raphykenny a écrit:
source: revue SAPIENS fevrier 2006.

lol lol lol lol lol lol lol

Quand je parle de revues scientifiques, c'est pas ce genre de machin affraid

tu as raison , je me suis informé , à côté de ce truc , pif gadget c'est scientifique !Very Happy

je crois d'ailleurs que c'est pif gadget qui a améné ma fille vers des études scientifiques accomplies !Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Lun 27 Aoû - 13:58

livaste a écrit:

je crois d'ailleurs que c'est pif gadget qui a améné ma fille vers des études scientifiques accomplies !Very Happy

cheers cheers
Amis droitistes, offrez pif gadget à vos enfants Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Marc
2è avertissement
2è avertissement
avatar

Masculin
Nombre de messages : 268
Localisation : downtown of my soul
Personnage politique préféré : le Grand Schtroumpf
Parti politique affilié : ma cabanne
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Mar 28 Aoû - 11:27

Tyty a écrit :
Citation :
(Posez)-vous la question suivante: pourquoi?
(...) (José Bové) est islamique, ok c'est bon on a trouvé la solution, s'il agit comme ça c'est à cause de sa religion de terroriste (...)
C'est tchernobil.
(...) Alors la liberté des uns ne s'arrête-t-elle pas là où celle des autres commence?
Maintenant sur la manière. Certes la technique employée par Bové n'est pas légale (bis repetita infra)
Tyty... Ah ! Tyty...
La séparation du pourquoi et du comment est une vieille question, pour ainsi dire philosophique. La première question est sans doute, à propos de ce sur quoi tu t'arrêtes, le fauchage des champs d'OGM, en gros, la première question est sans doute ici celle de la loi : une loi autorise la culture OGM, une loi prévoit un moratoire, une loi existe sur la défence et la protection de la propriété privée, une loi existe sur le trouble à l'ordre public, etc. De ce point de vue-là, Bové est répréhensible, point.
Si tu veux t'attaquer à ça, tenir le rôle de contradicteur - c'est sans doute ce que tu veux faire avec ton "pourquoi ?" - aie recours à l'objection qui met en avant le droit légitime (et non pas légal, par définition), de la "désobéissance civile", je mets des guillemets parce que c'est l'expression qu'emploie Bové lui-même. Tu seras, à mon avis, plus pertinent si tu réfléchis à cette idée de désobéissance civile. Réfléchis aussi à la différence que ça ferait si on parlait de désobéissance civique au lieu de civile. Vois-tu cette différence ? Que signifie enfin de désobéir civiquement (j'insiste !), dans une démocratie de libre parole et de débat ouvert, dans l'ère de l'hypermodernité technologique ? Que signifie de désobéir civiquement dans un monde d'hyper-communication (où tout peut être dit) comme le nôtre ? Si c'est une résistance, contre qui, contre quoi ? Qui sont les occupants, quel est leur but ? Est-ce vraiment Tchernobyl ? A quoi cela rime-t-il, ce besoin de l'hyperbole, de l'exagération rhétorique ? Réponds d'abord à ces questions. Je veux bien en parler avec toi, mais calmement, et non moins sérieusement.
D'autre part, on ne dit pas "islamique", mais "islamiste", dans ce cas.
Oui, Bové soutient l'islamisme.
C'est-à-dire une cause terroriste au nom de laquelle on assassine et au nom de laquelle on diffuse de la contre-information. Son voyage à Ramallah, en Cisjordanie, son soutien à feu Yasser Arafat sont exemplaire pour le manifester clairement. Son discours sur les paysans palestiniens montrent qu'il ignore radicalement les données historiques et d'actualité, qu'il prend la parole au gré d'une atmosphère anti-israëlienne, au gré d'une atmosphère de mensonge et (je le redis) de désinformation dont il fait très facilement son beurre. Appréhension critique des événements et des faits chez Bové = zéro. En cela on a le droit de réquisitionner contre Bové.
Enfin je déteste l'expression qui prétend que la liberté des uns s'arrête là où celle des autres commence. C'est de la morale de salle des profs à la con. Philosophiquement ça tient pas trente seconde. C'est un dénie pur et simple du concept de liberté et c'est une manière de nier qu'on puisse se donner du mal pour définir la liberté (je t'apprendrai que ça ne va pas de soi, de définir la liberté).
Je sais que tu vas prendre mal tout ce que je viens de te dire. En plus je te reprends comme on reprend un collègien... C'est super-désagréable, je le sais bien. Excuse-moi pour ça, mais je ne retirerai pas un mot. Sérieusement, réfléchis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc
2è avertissement
2è avertissement
avatar

Masculin
Nombre de messages : 268
Localisation : downtown of my soul
Personnage politique préféré : le Grand Schtroumpf
Parti politique affilié : ma cabanne
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Mar 28 Aoû - 11:31

J'ai écrit "sont exemplaire" : il fallait un s à "exemplaires". Pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bassai dai
Secrétaire
Secrétaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 865
Age : 46
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Mar 28 Aoû - 11:41

Marc a écrit:
J'ai écrit "sont exemplaire" : il fallait un s à "exemplaires". Pardon.

Il te suffit de cliquer sur le bouton " Editer" en haut de ton message pour corriger les eventuelles fautes d'orthographe ou de conjugaison .
Puis tu recliques sur "Envoyer" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc
2è avertissement
2è avertissement
avatar

Masculin
Nombre de messages : 268
Localisation : downtown of my soul
Personnage politique préféré : le Grand Schtroumpf
Parti politique affilié : ma cabanne
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Mar 28 Aoû - 11:55

Merci. J'ai l'air un peu crétin, là... Neutral

Je viens d'essayer, ok. Danke sehr schön.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le canar
Invité



MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Mar 28 Aoû - 15:27

livaste a écrit:
l'agent orange n'étant pas un OGM , je ne vois pas ce qu'il vient faite dans la discussion !
On pourrait aussi parler du gaz moutarde qui a dait tant de victimes dans les tranchées , mais c'est pas non plus un ogm !

Juste histoire de dire que ce n'est pas la première fois que cette boite commercialise un produit neuf aux effets inconnus et sans passer par le principe de précaution...
Revenir en haut Aller en bas
Marc
2è avertissement
2è avertissement
avatar

Masculin
Nombre de messages : 268
Localisation : downtown of my soul
Personnage politique préféré : le Grand Schtroumpf
Parti politique affilié : ma cabanne
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Mar 28 Aoû - 15:57

Ben oui ! mais Livaste a raison, c'était pas le but !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyty
Sympathisant
Sympathisant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 28
Localisation : Essone
Personnage politique préféré : Ma coiffeuse
Parti politique affilié : PFP powaa
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Mer 29 Aoû - 21:48

Bonjour marc,
Dans un premier temps, sur l'histoire de la loi, certe Bové est répréhensible, il n'y a aucun doute là dessus. Il n'a pas respecter la loi = prison :c'est normal. Et c'est bien le droit légitime dont je parle, quand je dit "n'est t-il pas légitime que l'agriculteur non OGM manifeste son mécontentement".
J'ai du mal à cerner votre idée de désobéissance civique. pouvez vous précisez. J'ai en effet bien entendue la désobéissance civile dont parle Bové mais ce qui est civil est propre au citoyens et ce qui est civique correspond à se que est en rapport avec le citoyen, donc la différence c'est pas évidente. Vous parlez de médiatisation, c'est ce que Bové recherche, le fait de désobeir et de le faire "en public" va ensemble, sinon il devient inutile de désobeir et c'est là qu'intervient un délinquant qui détruit pour détruir, Bové est différent d'un délinquant dans le sens où il fait passer un message qui mérite à mon avis d'être entendu. Tchernobyl c'était plus une blague que quelque chose de réfléchis. je ne pense évidemment pas que les OGM et tchernobyl aient les même conséquence. Islamiste c'est vrai autant pour moi, vous constaterez par ailleurs que je fait beaucoup de faute d'orthographe et de syntaxe, excusez moi mais je suis presser et je ne me relie pas. S'il soutient l'islamisme c'est loin d'être un religieux, il n'est pas converti, il n'est donc pas musulman et encore moins islamiste pas de doute la dessus. Soyons sérieux si je soutient les protestants de quels droits peut-on me traité de fondamentaliste protestant alors que je ne pratique même pas?
Enfin sur la liberté, c'est vrai que ce proverbe est un peu bébète je l'admet, mais c'était pour illustré le fait qu'il n'est pas normal que l'agriculteur non OGM soit obligé d'en avoir dans son champs! Que pensez vous de ça dans le fond. Vous parlez uniquement de Bové sur le fauchage mais pas du tout du message qu'il veut faire passer. N'est-ce pas un signe que vous non plus vous ne voyez pas plus loin que les images de la télé?

C'est vrai que vous parlez de manière déagréable mais j'ai connu bien pire: "livaste et bassai dai qui ne font même pas de débat ça c'est vraiment nul". Au moins vous avez des idées et vous les exposez. c'est avec des gens comme vous que le débat est interessant.

En espérant une réponse. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Mer 29 Aoû - 21:52

Bové fait de la propagande par le fait, en somme. Ceux qui ne font pas la différence entre ça et la délinquance sont ceux qui refusent de la faire. Ils comprennent très bien l'idée sous-jacente, mais se refusent a y adhérer. C'est une sorte de déni en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
Marc
2è avertissement
2è avertissement
avatar

Masculin
Nombre de messages : 268
Localisation : downtown of my soul
Personnage politique préféré : le Grand Schtroumpf
Parti politique affilié : ma cabanne
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Mer 29 Aoû - 23:52

Tyty, (ç'a un côté correspondance, ce genre d'attaque !..)
Pardon si je suis âpre à la dispute. Mais je dirais autrement les choses si je ne les disais pas comme je les pense. Reprenons... Civique, c'est un adjectif qui renvoie au respect du droit ; civil, c'est un adjectif de sens plus général qui veut dire : du citoyen, de la citoyenne. La désobéissance civile, c'est une formule qui tend à faire penser que tous les citoyens (que les citoyens en général) sont près à désobéir et viendraient en renfort derrière Bové s'il le demandait. Moi, par exemple, je ne viendrais pas ; et je refuse de participer à la désobéissance sous prétexte que je serais un citoyen forcément concerné. Je suis citoyen, mais je ne suis pas interpelé par les discours maurassiens de Bové et ses sollicitations pour le soutenir. Des nèfles !
En revanche, si l'on parlait de désobéissance civique, cela conviendrait mieux au cas : c'est au droit, à la loi que Bové choisit de désobéir ; et comme il prétend le faire au nom d'un autre droit, d'une autre loi, c'est sur le plan civique qu'il se situe. Voilà pourquoi je pense que ce mot serait mieux choisi.

Quant à la question de l'islamisme, ce n'est pas un propos sur les convictions religieuses. D'ailleurs les islamistes sont-ils vraiment des croyants ? Je le mets serieusement en doute ! Non, la question portait sur le soutien de Bové à la cause terroriste, qui se trouve être, ici, (mais ça pourrait être autre chose, même dans le champ non-religieux, un nationalisme quelconque, parfaitement profane, du même coup... encore que !...) qui se trouve être, ici, disais-je, d'inspiration islamiste. C'est un peu court et un peu schématique, comme commentaire, mais c'est pour être clair.

Bon, sur le fond, le message... Mais, cher ami, nous ne parlons que de cela. Et moi, je dis qu'il a tort de prétendre qu'il faut attendre la fin du moratoire sur la recherche transgénique, puisque même s'il s'avérait que les OGM ne sont finalement pas dangereux, il a déjà suffisamment fait savoir ce qu'il pense de cette avancée de la recherche agro-alimentaire, et de facto, ce qu'il pense de la modernité technologique et de la marche des sciences, pour qu'on puisse s'attendre à le voir encore faucher, et prétendre qu'il est détenteur d'un droit supérieur au droit de la propriété privée et du droit de travailler dont jouissent les mecs dont il saccage les champs. Je dis que c'est un anti-moderne, un contempteur des sciences, un fustigateur de la liberté individuelle visant à jouir du confort matériel par l'amélioration des conditions d'existence et le détachement du déterminisme terrien (je ne garde pas de mouton sur le Larzac et je ne m'en porte pas plus mal). Je dis qu'il manipule des idées maurassiennes (réf. à Charles Maurras, fondateur de l'Action française, mouvement politique et revue d'extrême-droite de la première moitié du XXème s.), je dis que Bové, sous couvert de son image de gauchiste gaulois, démocrate-près-des-gens est en vérité un natural-socialiste, dont la rhétorique, les thèmes et les conceptions du rapport de l'homme au monde ne sont pas très éloignés de celles du national-socialisme (le parti nazi, si tu préfères). Je dis qu'il nous prépare un programme de privation de liberté, liberté de circuler, d'entreprendre, de vivre comme ça nous chante, un programme de vigilance à l'égard des arts et des sciences, qu'il juge dangereux, quitte à ce que des gens continuent à mourir de faim dans le tiers-monde (se dire alter-mondialiste, ça évite de dire qu'on est tiers-mondiste, là, il faudrait rendre des comptes !), ce qui l'intéresse, c'est l'avenir du paysan français, point, et du paysan palestinien aussi, j'oubliais !.. Je dis qu'il nous prépare une démocratie où la voix du peuple deviendra une dictature (la dictature du prolétariat et de la paysanerie) : on connaît son avis sur les technocrates et les élites (je pense, moi, qu'une démocratie repose sur ses élites et sur la compétence des spécialistes (ceux qu'on appelle péjorativement les technocrates)). Je dis que Bové est à la botte du fascisme vert... Tu vois que le message de Bové, j'ai bien la prétention de lui donner de la substance. Et encore, là, je fais court. Et je te dis ce que j'en pense, et ce que j'en pense, ce n'est pas en regardant seulement la télé que je le nourris (je regarde d'ailleurs très peu la tété et je ne parlais pas de médiatisation).
Lis.
Cherche sur Google : critique écologie...
Confronte les discours. Emprunte des livres à la bibliothèque municipale de ta ville. Tiens, lis le Nouvel Ordre écologique de Luc Ferry, ça date mais c'est une référence. Lis la Tyrannie de la pénitence de Pascal Bruckner... Que sais-je encore ? On te dira que ce sont des philosophes de droite (on te dira même "pseudo-philosophes" : j'en connais qui, quand ils reconnaissent que qqun n'est pas dans leur camp, il mettent "pseudo-" devant son titre). Moi, je vote à gauche et je lis ces livres, alors vas-y !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Jeu 30 Aoû - 0:53

Citation :
ce qui l'intéresse, c'est l'avenir du paysan français, point, et du paysan palestinien aussi, j'oubliais !..

En fait c'est pas ça, Bové veut juste faire parler de lui, c'est tous, il a rencontré Greenpeace avant de lancer son truc, il voulait taper sur le nucléaire, Greanpeace lui a dit que c'était mort mais qu'il y avait un autre dossier bien flippant pour les neuneux, les OGM.

Je vois pas ce que les palestiniens ont a voir la dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 109
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Jeu 30 Aoû - 0:59

Puique visblement on est entre nous ce soir :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pwalagratter
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1193
Age : 56
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Jeu 30 Aoû - 1:13

Enfin une vraie pipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 109
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Jeu 30 Aoû - 1:17

Basai dai va rappliquer peut être du coup ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pwalagratter
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1193
Age : 56
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Jeu 30 Aoû - 1:21

au concours de pipes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyty
Sympathisant
Sympathisant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 28
Localisation : Essone
Personnage politique préféré : Ma coiffeuse
Parti politique affilié : PFP powaa
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Jeu 30 Aoû - 3:40

"Tyty, (ç'a un côté correspondance, ce genre d'attaque !..)": comprend pas?

Vous avez raison sur pas mal de chose: le fait qu'il soit contre l'avancé de la science est tout à fait vrai mais n'y a-t-il pas un problème éthique sui vient se greffer? En revanche vous débordez un peu quand vous parlez de national socialisme, Bové est à mon sens loin d'être sectaire et dictateur exterminateur. L'idée d'altermondialiste est à mon avis sincère, je ne vois en tout cas pas l'égoisme en lui qui chercherait à servir uniquement les interets des paysans français.

"je pense, moi, qu'une démocratie repose sur ses élites et sur la compétence des spécialistes"
C'est à mon avis sur le peuple (la france d'en bas comme dirait l'autre) que repose la démocratie. Le pays ne se résume pas à une élite, celle ci n'a en aucun droit de prendre des décisions à la place du peuple dans une véritable démocratie, malheureusement ce n'est pas le cas.

"le soutien de Bové à la cause terroriste"
S'il soutenait la cause terroriste il serait déjà en prison pour ça, sinon que fait la justice contre le repris de justice et délinquant terroriste. je vous le demande moi?

Je suis bien conscient que Bové est "extrème" et utilise des solutions radicales pour se faire entendre, mais vu la situation aussi bien écologique qu'économique de la France ou même du monde je pense que c'est par des solutions radicales qu'on peut faire bouger les choses. Je ne suis pas d'accord sur tout ce que dit José Bové et j'arrive à nuancer ses dires. Je pense que vous croyez que c'est mon idole, mais loin de moi cette idée. La seule pensée que je veux montrer ici c'est que Bové ne peut pas être considéré comme un délinquant "comme les autres" à partir du moment où ses actions sont réfléchies.

Quand je dit "parler du fond" je veux en fait que vous répondiez à la question suivante: est-il normal qu'un agriculteur non OGM soit contraint d'en avoir dans son champ à cause de son voisin? C'est à cette question que vous ne répondez pas depuis le début. Si vous ne trouvez pas ça normal, quelles propositions faites vous pour faire évoluer la situation?

Evitez de me prendre pour un ignorant en me donnant vos références comme si je n'avais aucune informations?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc
2è avertissement
2è avertissement
avatar

Masculin
Nombre de messages : 268
Localisation : downtown of my soul
Personnage politique préféré : le Grand Schtroumpf
Parti politique affilié : ma cabanne
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Jeu 30 Aoû - 13:30

Une « attaque », c’est le nom qu’on donne en musique au début d’un morceau : par analogie, c’est le début d’une lettre ou de tout texte destiné à un auditoire présent. C’est pour ça que je parlais de correspondance, parce que je trouvais que nos débuts respectifs donnaient à notre conversation un caractère d’échange de lettres. « Bonjour, Marc… », « Tyty… »
Bon, voyons ! tu trouves (on va se tutoyer) que j’exagère, que je déborde quand je compare le discours de Bové à un discours national-socialiste… Moi je ne trouve pas que j’exagère. Je crois qu’il faut admettre deux choses :
- la première, c’est que le terrain d’expression politique n’est pas si vaste que ça : ce n’est pas parce que les partis se multiplient en nombre que les idées se multiplient aussi. Il finit forcément par se produire des rapprochements, des collusions, des recoupements thématiques, des convergences d’analyse, alors même que les partis prétendent se distinguer.
- La deuxième, c’est qu’il existe donc et cependant de nouveaux clivages en politique. La gauche et la droite sont toujours nettement distincts : voilà qqch qui ne changera jamais. Mais les nuances diverses exprimées de chaque côté brouillent les pistes, et on pourrait établir un clivage entre les partis extrémistes d’un côté et les partis non-extrémistes de l’autre (la gauche n’aime pas beaucoup cette idée d’un nouveau clivage de ce type). On dit déjà depuis longtemps (ça fait trente ans qu’on le dit, au moins) que les extrêmes se rejoignent. On le dit même tellement que les gens s’agacent d’entendre ça et répondent qu’au même titre que la droite et la gauche se distinguent, l’extrême-droite et l’extrême-gauche se distinguent. D’accord ! Je suis d’accord que Le Pen, ce n’est pas Besancenot. Mais on n’a cependant pas totalement tort de prétendre observer des rapprochements, même si dans la forme, on ne peut pas faire si facilement voisiner les gens et les discours. Dans le fond, des thèmes se retrouvent d’une extrême à l’autre : la suprématie de la figure mythique du peuple, par exemple, une conception du rapport de nature plutôt (et non pas tant de culture) de l’homme au monde, une conception du groupe humain idéalement homogène et la question centrale du conflit entre les classes sociales, la haine de la liberté individuelle, le rejet bilatéral (à l’extrême-droite et à l’extrême-gauche) de la valeur de l’argent, la méfiance à l’égard des intellectuels et des gens de l’université (nuancée à l’extrême-gauche par le refus de donner le titre d’intellectuel à qqun qui n’est pas affilié à la gauche, à qqun qui n’aurait pas reçu son certificat de gauchisme), l’exaltation dans le discours des analyses et des explications simples, accessibles à tous et le refus dans le même temps des analyses complexes, comme forcément « tirées par les cheveux et intellectualistes » (en d’autres termes la démagogie), la défiance très partagée par Le Pen et Laguiller à l’égard de l’extérieur, de tout ce qui vient de l’étranger, la défiance à l’égard de l’Europe par exemple, une forme de nationalisme qui, si elle est claire à l’extrême-droite, n’en est pas moins un des soubassement de l’idéologie de la lutte contre le capital (accepter l’idée des échanges capitaux, accepter le capitalisme, donc, c’est accepter qu’on fasse du commerce hors des frontières, avec des étrangers qui ne parlent même pas notre langue et qui n’ont pas la même culture que nous : crainte de l’autre et dénonciation de la matérialité des rapports humains confondues dans le même refus, même si la gauche se dit internationaliste)… Un autre truc qui rapproche les extrêmes, c’est le penchant à récuser très vite la légalité pour s’en remettre à la légitimité : Le Pen trouve que la liberté d’expression n’est pas complète en France, il se plie avec contrainte et, on s’en souvient, avec débordement à la règle qui veut qu’on ne dise pas certaines choses, il sait que c’est illégal, mais il trouve légitime de faire remarquer, par exemple, que qqun est d’origine juive ou algérienne, que ça explique des choses ; que crois-tu, maintenant, que fait Bové quand il parle de « désobéissance civile » (qu’il devrait appeler civique) si ce n’est faire la différence entre le respect de la loi, le respect légal (on ne fauche pas le champ d’autrui) et la légitimité de faucher néanmoins le champ d’autrui au nom de principes supérieurs ?
Voilà pourquoi je pense que l’extrême-gauche et l’extrême-droite ont des causes communes, même si leur vocabulaire n’est pas toujours le même (mais ça change, les mots commencent à se ressembler !), même si elles ne s’habillent pas pareil, même si elles cultivent un decorum et des costumes qui les distinguent depuis toujours, même si les accointances avec les autres partis maintiennent le clivage gauche-droite…
- J’ajoute une troisième chose : une méfiance radicale à l’égard des Juifs. Il faut lire le petit livre d’Alexis Lacroix (La Figaro, Marianne), le Socialisme des imbéciles, quand l’antisémitisme redevient de gauche. La haine du sionisme et d’Israël se retrouve intact de l’extrême-gauche à l’extrême-droite. Vérifie !.. S’il y a dans ton entourage qqun qui se dit pro-Bové, écolo, ultra-gauchiste, révolutionnaire ou je ne sais quoi, demande-lui ce qu’il pense d’Israël… Fais-le, c’est super facile, et tu verras… Ça permettra à Karg Se, accessoirement, de comprendre pourquoi la question palestinienne entre en ligne de compte !
- Je dis même une quatrième chose : à la différence des partis que j’appellerai normaux, modérés, institutionnels, cultivant la raison et la véritable démocratie, mettons les partis vraiment démocratiques, les extrêmes, quant à elles, nourrissent l’idée fondamentale d’une société bipolaire : le peuple et la classe dirigeante, le peuple contre la classe dirigeante. Or nous voyons bien ce que sont devenues les sociétés occidentales, c’est la middle class, la classe moyenne qui a le pouvoir, qui mène son destin. Le peuple, c’est la classe moyenne, et non pas seulement la moitié majoritaire de la société que les leaders extrémistes appellent « le peuple ».
Tu me dis la chose suivante, en me citant sur le sujet des élites et de ceux qu’on appelle les technocrates : « C'est à mon avis sur le peuple (la France d'en bas comme dirait l'autre) que repose la démocratie. Le pays ne se résume pas à une élite, celle-ci n'a aucun droit de prendre des décisions à la place du peuple dans une véritable démocratie, malheureusement ce n'est pas le cas. » Je ne dis pas, d’abord, que je résume (tu vois bien que toi aussi, tu tends à bipolariser la société : tu confonds le peuple avec la France d’en-bas), je dis, donc, ensuite, que les élites sont le peuple : tout le monde, dans notre monde, peut faire partie des élites, l’Ecole, avec tous ses défauts, sans doute, le permet (observe bien d’ailleurs qui dit le contraire, qui condamne l’Ecole comme incapable de jouer son rôle d’ascenseur social, je ne parle pas de ceux qui la critiquent et qui voudraient la réformer, je parle de ceux qui désespèrent en l‘Ecole, observe bien !) Troisièmement ne cultive pas trop l’idée que nous ne vivrions pas dans une « véritable démocratie » : voilà bien une manière d’instiller le doute à la manière des extrêmes ; d’après de nombreuses personnalités des extrêmes, nous ne vivons pas dans une véritable démocratie. Moi, je crois que si, je crois que nous vivons bien dans une véritable démocratie, avec ses élites et ses facultés de progrès, et son peuple qu’on tire par le haut.
Je ne trouve donc pas que je « déborde » quand je compare le discours de Bové à un discours national-socialiste. D’ailleurs je n’ai pas dit national-socialiste, j’ai dit natural-socialiste, si je ne me trompe pas : c’est un néologisme, un mot que j’invente, pour souligner à la fois le lien avec le parti nazi (très écolo lui aussi, naturaliste, on disait à l’époque) et la proximité de Bové avec le fascisme vert. Je crois, moi, qu’il existe un risque de voir naître aujourd’hui en France, en tout cas dans les années à venir, un courant politique dont plusieurs chapitres des thèses n’auront rien à envier au fascisme : unité de destin de tous les hommes (négation de la liberté individuelle), discours de la menace (réchauffement de la planète, surpopulation, déracinement des peuples…), discours de l’urgence (regarde les titres des livres de Nicolas Hulot et consorts), volonté hyper-prétentieuse de sauver les hommes, que dis-je, les hommes, l’humanité, s’il te plaît… De refonder entièrement, au nom du processus-principe de la tabula rasa, les sociétés humaines, qui ne seront plus qu’une seule société, l’annonce de la fin de l’histoire, donc idée que l’histoire a un sens et qu’il faut le servir, quitte à instaurer une dictature de l’écologie, etc. Le courant altermondialiste est l’embryon de ça. Ce n’est pas une crainte très originale, c’est une des grandes questions actuelles. Beaucoup d’autres que moi, et bien plus informés et instruits, en débattent.
Toi, Tyty, tu opposes altermondialisme et égoïsme ! Tu penses que le problème est celui d’une simple différence entre générosité et égoïsme! Bon ! Si tu veux.
(Je rappelle que l’un des fondements moraux du parti nazi, c’était la générosité : il fallait redonner au peuple aryen les facultés de sa générosité de nature, de sa naïveté primordiale, contre le Juif égoïste et grippe-sou !)
Bové ne cherche certes pas à ne servir que les intérêts des paysans français, Bové pensent que chaque Français est fondamentalement et virtuellement un paysan, qu’un paysan sommeille en chaque Français, en chaque homme. Comprends-tu la différence ?
Quant au soutien à la cause terroriste : tu n’es quand même pas naïf au point de croire que tous ceux qui soutiennent la ou les cause(s) terroriste(s) sont en prison (c’est bien le propos du topic, on est en plein dedans). Sinon, presque toute la gauche serait en prison. Mitterrand aurait été mis en examen pour son refus d’extrader Battisti (même s’il s‘agissait en contrepartie de la non-extradition d’un renoncement formel à l’activisme). Sinon, tous ceux qui continuent de penser aujourd’hui que les groupes activistes armés d’extrême-gauche des seventies avaient raison, seraient en prison ou sérieusement harcelés par la justice.
(Seuls les authentiques méchants, les meufs et les mecs avec des flingues se sont retrouvés derrière les barreaux. Parlons-en deux secondes : Action directe a fini au gnouf, eux qui pourtant ne faisaient pas ça pour l’argent, ils n’ont pas exécuté Georges Besse, en 86, pour leurs intérêts, ils l’ont fait et ils ont été ce qu’ils ont été parce qu’ils avaient « réfléchi » à la situation concrète du prolétariat français : « La seule pensée que je veux montrer ici c'est que Bové ne peut pas être considéré comme un délinquant "comme les autres" à partir du moment où ses actions sont réfléchies, » dis-tu !)
Sinon, tous ceux qui interviennent sur le forum des Ogres.com (si tu connais : les Utopistes concrets, soutien à Dieudonné, etc., et je ne vais pas te donner l’url de cet enfer de la pensée moderne) seraient en prison. Il est autorisé aujourd’hui par la loi, puisqu’elle ne dit pas le contraire, de dire que le terrorisme palestinien est un mouvement de Résistance (avec un grand R) et qu’Israël est quasiment un Etat nazi ; ce n’est pas hors-la-loi de dire ça, ce n’est pas hors-la-loi de se déclarer anti-sioniste, alors que se déclarer publiquement anti-sémite rend passible du tribunal. Tu vis dans un monde complexe et nuancé, Tyty ! Où on joue sur les mots. Mais les mots veulent quand même dire des trucs précis, mais beaucoup de trucs précis, pas seulement des dénotations, des connotations aussi !
Enfin, cette fameuse question à laquelle je ne réponds pas depuis le début : « Est-il normal qu'un agriculteur anti-OGM soit contraint d'en avoir dans son champ à cause de son voisin? »
Non.
Non, ce n’est pas normal.
Mais le maïs, puisqu’il s’agit surtout de maïs, ça ne se dissémine pas comme ça. Si tu as déjà vu une poupée de maïs, tu dois savoir que les grains sont bien attachés. Il faut planter du maïs pour faire pousser du maïs (c’est pas comme le colza qui pousse partout, dans n’importe quel fossé). Certes il n’y a pas que le maïs, je suis d’accord.
Mais les plantations OGM à risque (risque de dissémination), se pratiquent sous serre.
Mais les plantations OGM sont surveillées. Evidemment Bové et les facho-faucheurs (je reconnais que ce mot est de mauvaise foi, mais je laisse, pour la polémique !) disent que non.
Et à mon tour une question : Est-il normal qu'un agriculteur qui a accepté de prêter son champ à la recherche scientifique soit contraint de subir dans son champ des faucheurs ? En d’autres termes, est-il normal de devoir supporter de la part de ceux qui ne sont pas d’accord avec soi, une contradiction qui se manifeste sous la forme d’une action violente, hors-la-loi, destructrice de son travail et de son gagne-pain ?
Un démocrate, ça parle. C’est ça, la démocratie, c’est parler d’abord. C’est long, ça n’en finit pas de parler, et c’est parfois verbeux et palabreux, mais c’est un moyen, le moyen pour congédier la violence et l’injustice qui va inévitablement avec la violence. C’est pour cela que nous sommes sur un forum de discussion, toi et moi ! Penser, comme Bové, qu’il y a une limite à la palabre (palabra, en espagnol, ça veut dire le mot, le mot français parole vient de là, parabola en latin), penser, comme Bové, qu’il y a une limite à la parole, qu’il arrive un moment où il ne s’agit plus de parler, mais d’agir, penser cela, c’est renoncer à une part de démocratie. Et quand on a « réfléchi », comme tu dis, on parle d’abord, et si on veut agir, on agit en concertation avec tout le monde, même avec ceux qui ne sont pas d’accord avec soi.
CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Jeu 30 Aoû - 20:30

Désolé Marc si je n'ai pas tout lu (quelques paragraphes ne seraient pas du luxe hehe), mais je ne peux m'empêcher de tiquer sur ton analyse de l'idéologie politique de Bové (entre autre). Il me semble que tu évacues complètement l'aspect libertaire de sa politique ainsi que de sa construction intellectuelle, sa propension à utiliser la propagande par le fait et la désobéissance civile, voir l'action directe lorsqu'il s'agit de démonter un MacDo ou d'ensemencer un champs d'OGM avec du pollen naturel. Il n'y a rien de comparable avec le tempérament de l'extrême-droite qui se targe d'être légaliste jusqu'à la moelle.

Ma remarque ne vaut pas uniquement comme commentaire à ton texte. Elle vaut pour tous les observateurs de la vie politique qui font l'erreur sommaire de s'arrêter à la vie des partis. Or les partis ne recouvrent pas entièrement le spectre politique, c'est une évidence pour l'ultra-gauche - entre autre - qui n'est absolument pas représentée par les partis mais qui est pourtant très active sur le terrain et dans les syndicats (en position minoritaire certes, mais tout de même).

Il faut aussi rappeler que l'extrême-gauche est éminemment multiple et qu'elle ne peut être analysée globalement comme une entité homogène, mue par un intérêt commun à tous ses militants, etc. Tu nous parles par exemple du protectionisme nationaliste de Laguiller - auquel on peut ajouter sans peur de se tromper celui du PT - mais tu omets l'internationalisme fondateur du trotskysme de la LCR et de l'anarchisme (qui a su réactiver la 1ère internationale des travailleurs).

Il en va de même pour la prétendue haine de l'intellectualisme, selon moi totalement contredite par l'histoire des mouvances gauchistes. Il ne faut pas oublier que le socialisme révolutionnaire est né avant tout des cogitations nocturnes de Marx, Proudhon et Bakounine dans le Paris des année 1840, bien avant de trouver un écho dans le mouvement ouvrier naissant (plus de vingt ans avant la fondation de la 1ère internationale). Après, évidemment, c'est une question de goût. Je préfère personnellement me référer à Deleuze, Foucault ou Castoriadis plutôt qu'aux auteurs de "je suis partout".

Je termine sur ton assertion suivant laquelle l'extrême-gauche préfère les solutions simples plutôt que les usines à gaz du parlementarisme gestionnaire de centre mou. Il faut à mon avis faire la part des choses entre la frénésie électoraliste non-exclusive des partis d'extrême-gauche (au même titre donc que tous les autres partis politiques soumis au suffrage populaire) et ce qu'en disent les intellectuels de cette mouvance. Il est évident qu'annoncer avec un sourire "l'interdiction des licenciements" relève de la pure démagogie, au même titre que le "travailler plus pour gagner plus" et consorts. C'est le jeu politique qui veut ça, et cela touche tout les partis sans exception. On ne peut pas réduire l'ensemble des idées de la gauche radicale à ce genre de slogan inepte, cela reviendrait - par exemple - à résumer mai 68 à "il est interdit d'interdire"... C'est un peu trop sommaire pour être crédible.

Pour conclure, je dirais que je trouve que l'expression "les extrêmes se rejoignent" est totalement déconnectée du réel et de l'histoire parallèle de ces deux tendances politiques, elle sert avant tout de méthode Coué à tous les frileux qui se contentent de voter au centre en espérant que demain ne sera pas plus mauvais qu'aujourd'hui, et surtout en évitant de se poser trop de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   Jeu 30 Aoû - 21:17

Citation :
Mais le maïs, puisqu’il s’agit surtout de maïs, ça ne se dissémine pas comme ça. Si tu as déjà vu une poupée de maïs, tu dois savoir que les grains sont bien attachés.

Le polen de maïs ça va au moins à 400, suffit de voir les distances légale pour les semences certifiés.

Le problème de la contamination par le pollen c'est que les gènes du pollen s'intégre dans la formation du germe et de l'albumen, donc tu obtiens un grain OGM alors que t'a planté du conventionnel.

ps: par pitié fait des paragraphes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
mais que fait la justice contre le repris de justice bové ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» diabete gestationnel : psychose?
» Propre mais ne fait pas caca sur le pot ou wc
» La nouvelle Garde des Sceaux, C. Taubira, est une repris de justice !
» Mais que fait la police!!!!
» baisser le chauffage sans mettre 3 pulls... ou comment ne pas grelotter de froid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Actualité Politique :: Actualité des autres partis politiques-
Sauter vers: