Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 3% de croissance, oui mais avec la Foi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: 3% de croissance, oui mais avec la Foi   Sam 11 Aoû - 19:56

Citation :
France : baisse sensible de la production industrielle en juin
[ 10/08/07 - 08H57 ]

Les industriels ont vu leur production baisser de 0,5% sur le mois et de 0,3% sur le trimestre. Associée au déficit commercial, cette baisse devrait amputer la croissance du PIB du deuxième trimestre, dont la première estimation sera publiée mardi prochain

La production industrielle en France continue de faire du yo-yo. Après une augmentation de 0,5% (taux révisé en hausse de 0,1 point) en mai, elle a ainsi reculé de 0,5% en juin... une évolution identique hors énergie et industries agroalimentaires. La rechute enregistrée sur l'ensemble deuxième trimestre (-0,3%) est notamment due à la panne du secteur automobile, laissant craindre aux économistes une croissance moins forte que prévu sur la période.

"La production industrielle replonge", déplore Alexander Law, économiste chez Xerfi. "Ce n'est pas une bonne nouvelle", renchérit Philippe Waechter, économiste chez Natixis. Car, selon les économistes, cette contre-performance, associée au déficit commercial (15 milliards d'euros au premier semestre), a forcément amputé la croissance du produit intérieur brut français au deuxième trimestre.

Le chiffre de la croissance, dont la première estimation sera publiée mardi prochain par l'Insee, était jusqu'ici attendu aux alentours de 0,6%. A ce niveau, la France semblait en bonne voie d'engranger une croissance comprise entre 2,25% et 2,5% pour l'année 2007, objectif affiché du gouvernement. Désormais, "on se dirige plutôt vers un taux de croissance de 0,4 à 0,5%" pour le deuxième trimestre, estime M. Waechter, en partie suivi par Mathieu Kaiser (BNP Paribas), qui table sur une fourchette de 0,5 à 0,6%. Or, si la croissance fléchit et limite les recettes fiscales, l'équilibre budgétaire, déjà délicat, deviendra plus acrobatique encore.

A la source de cette "nouvelle et forte déception" pour M. Kaiser, on trouve avant tout l'automobile, secteur qui pèse 12% de l'industrie manufacturière. "L'industrie française est malade de son secteur automobile, qui accumule les contre-performances", analyse aussi Alexander Law, relevant que l'activité de ce secteur a fondu de 2,4% au deuxième trimestre.

Mais les autres secteurs industriels n'ont guère brillé non plus. La production de biens intermédiaires (produits chimiques, composants électroniques...), secteur clé de l'industrie française, a chuté de 1,4% en juin, entraînant une stagnation de l'activité sur l'ensemble du deuxième trimestre. Même situation dans le secteur des biens de consommation, avec une production trimestrielle atone, malgré un frémissement de 0,2% en juin. Seule la branche des biens d'équipement, qui a bénéficié du redressement des exportations d'Airbus, tire son épingle du jeu, avec une hausse de 0,3% sur le trimestre.

Au vu de ce tableau morose, les économistes tirent la sonnette d'alarme. Si la consommation des Français, toujours solide, demeure le moteur de l'économie, "le problème se situe au niveau des entreprises", insuffisamment compétitives, résume Philippe Waechter. Si la production manufacturière "devrait connaître une amélioration progressive au second semestre" avec une reprise de la production automobile (déjà amorcée en juillet), selon Mathieu Kaiser, les prochains mois s'annoncent difficiles. Pour cet économiste, "le décalage entre la faiblesse de la production manufacturière et le dynamisme des dépenses des ménages devrait persister", en raison notamment des nouvelles baisses d'impôts, et se solder par un nouveau creusement du déficit commercial.
(Avec AFP)

ça vous rappel rien? Certains ont pourtant expliqués que cette politique de relance était absurde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
shimmy
Invité



MessageSujet: Re: 3% de croissance, oui mais avec la Foi   Sam 11 Aoû - 20:11

Un coup de chance, tu n'as pas écrit foi avec un e à la fin.....
Revenir en haut Aller en bas
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: 3% de croissance, oui mais avec la Foi   Sam 11 Aoû - 20:16

Oui, ce mot est pénible, au moins chez les anglais entre liver et faith aucune ambigüité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3% de croissance, oui mais avec la Foi   

Revenir en haut Aller en bas
 
3% de croissance, oui mais avec la Foi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [résolu]Cliq droit, ouvrir avec, oui mais avec lequel ?
» Chauffe biberon oui, mais avec thermostat ça existe ?
» Jean Flare, oui mais avec quoi ?
» "L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme " > Leerad
» Fond de teint pour peau mixte à sèche ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Economie-
Sauter vers: