Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
bassai dai
Secrétaire
Secrétaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 865
Age : 46
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 13:03

karg se a écrit:
je comprend pas trop comment le CAC se fait laminer alors que c'est un secteur très particulier qui est crise...

Tout simplement parce que la crise immobilière est toujours la bonne excuse des investisseurs quand ils veulent prendre des bénéfices .
Il est aussi évident que des investisseurs étrangers trouvent le marché Français trop haut et vendent en masse pour le faire baisser violemment afin de pouvoir acheter plus bas.
Il suffit pour s'en rendre compte de regarder les volumes échangés le 15 Aout dernier ( en milliard d'Euros).
Ces volumes étaient 5 fois supérieur que ceux échangés habituellement les jour de 15 Aout !
Il est clair que cette séance n'avait rien d'habituel .
Cela dit les fondamentaux sont bons ,le CAC40 reste haussier sur le moyen et long terme et lorsqu'il aura atteint le support de 4300 points ( s'il y descend ) le rebond sera tres violent et il retrouvera ses cours normaux en 2 ou 3 mois .
C'est à ce moment là qu'on se fait un maximum de fric !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 13:11

Tres betement, je viens de toucher quelque argent pour me recompenser de mes efforts exceptionnels au boulot au moment ou la bourse s'effondre ... Grrr !
Revenir en haut Aller en bas
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 109
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 13:14

Attend un peu, il y a des bénefs à ramasser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 13:22

Ben pour l'intant ma banquiere m'a refile pour 100 euros de leurs produits financiers qui en valent 77 euros et a achete 10 Saint-Gobain sur lesquelles j'ai deja perdu 50 euros. Alors le reste nettement plus important que ca est place a taux fixe jusqu'a nouvel ordre ...
Revenir en haut Aller en bas
pwalagratter
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1193
Age : 57
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 13:37

Marco Polo a écrit:
Ben pour l'intant ma banquiere m'a refile pour 100 euros de leurs produits financiers qui en valent 77 euros et a achete 10 Saint-Gobain sur lesquelles j'ai deja perdu 50 euros. Alors le reste nettement plus important que ca est place a taux fixe jusqu'a nouvel ordre ...

tu as toute ma compassion marco polo :rendeer:

Sinon dans mes rêves un peu fou j'aimerais vraiment que tout ce système se casse vraiment la figure : il ne repose que sur du vent, l'argent est fictif, les USA surendettés.
Et encore on ne parle que de la partie émergée de l'iceberg : on évoque rarement l'argent sale provenant des ventes d'armes illégales, de la drogue, et autres trafics en tout genre et qui se refait une virginité en passant par ces circuits légaux - et que du coup vous validez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bassai dai
Secrétaire
Secrétaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 865
Age : 46
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 14:15

Il n'y a rien de mal a vouloir faire mieux que le livret A et se constituer un joli capital pour ses vieux jours , pwalagratter .
Cesse de réagir en gaucho de base en fustigeant un système qui permet de s'enrichir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bassai dai
Secrétaire
Secrétaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 865
Age : 46
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 14:28

Marco Polo a écrit:
Tres betement, je viens de toucher quelque argent pour me recompenser de mes efforts exceptionnels au boulot au moment ou la bourse s'effondre ... Grrr !

les krachs sont les meilleurs périodes de l'histoire pour faire fortune en bourse car les rebonds sont très violents.
Je te conseille de dégager des liquidités et d'attendre que le CAC descende sur ses derniers supports vers 4300 points .( si d'aventure il y descend )
A ce moment là tu pourra acquérir des titres à des prix excessivement bas .
Par exemple,d'apres mes infos, France Telecom(FTE) devrait facilement doubler et atteindre un cours de 50€ sur un an , voila une opportunité à saisir, affaire à suivre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Duelliste
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2235
Age : 40
Personnage politique préféré : Lorenzaccio
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 15:09

Citation :
Sinon dans mes rêves un peu fou j'aimerais vraiment que tout ce système se casse vraiment la figure
Moi j'appelerais ça mon pire cauchemar: tout le monde a se balader avec des brouettes pleines d'euros pour acheter une baguette de pain, non merci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 15:13

Bassa dai a écrit:
les krachs sont les meilleurs périodes de l'histoire pour faire fortune en bourse car les rebonds sont très violents.
Je te conseille de dégager des liquidités et d'attendre que le CAC descende sur ses derniers supports vers 4300 points .( si d'aventure il y descend )
A ce moment là tu pourra acquérir des titres à des prix excessivement bas .
Par exemple,d'apres mes infos, France Telecom(FTE) devrait facilement doubler et atteindre un cours de 50€ sur un an , voila une opportunité à saisir, affaire à suivre .

Je vais sagement ecouter tes conseils. Pour France Telecom, on peut acheter tout de suite d'apres toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 15:15

Le Duelliste a écrit:
Moi j'appelerais ça mon pire cauchemar: tout le monde a se balader avec des brouettes pleines d'euros pour acheter une baguette de pain, non merci...

Ca ce n'est rien , les bresiliens ont connu ca. En Argentine, en 2002, les banques ont ferme les distributeurs a billet et les guichets sur ordre du gouvernement. Et il n'y avait plus de pain dans les boulangeries ...
Revenir en haut Aller en bas
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 15:48

Citation :
les krachs sont les meilleurs périodes de l'histoire pour faire fortune en bourse car les rebonds sont très violents.

Le problème de la spéculation, c'est que tous le monde le sait, alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 15:51

Karg Se a écrit:
Le problème de la spéculation, c'est que tous le monde le sait, alors...

Mais NON , la majorite ne sait rien. Apres c'est souvent la chance ou la prudence qui font la diffrence. Pour ma part, j'evite de jouer a la roulette russe ... je suis prudent, n'etant pas ne riche je prefere parfois " Un tien vaut mieux que deux tu l'auras ".
Revenir en haut Aller en bas
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 16:10

Citation :
Mais NON , la majorite ne sait rien.

Oui les particuliers actionnaires, mais les traders ils le savent très bien (enfin j'espère) quoique vu le cout que Buffet viens de faire (apparament il a spéculer à la baisse sur le marché immobilier), à croire qu'ils sont toujours aussi crétin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
bassai dai
Secrétaire
Secrétaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 865
Age : 46
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 18 Aoû - 19:27

Marco Polo a écrit:


Je vais sagement ecouter tes conseils. Pour France Telecom, on peut acheter tout de suite d'apres toi ?

France telecom resiste tres bien à ce Krach , ce qui prouve que c'est une excellente valeur .
En ce moment ,son cours est de 21 € .
Je pense qu'il est encore un peu tôt pour se positionner ,l'idéal serai de rentrer vers 16/18€ si jamais le CAC venait à dévisser pour atteindre les 4300 points ,l'action pourrai bien descendre jusqu'à 16€.
Cela dit tu ne risque rien d'en prendre à 21€ ,car c'est en plus une tres bonne valeur de rendement ,si ma mémoire est bonne le rendement est de 4 ou 5%.
Cela fait longtemps que je n'en ai plus mais je m'apprette à en reprendre Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bassai dai
Secrétaire
Secrétaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 865
Age : 46
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Dim 19 Aoû - 14:43

karg se a écrit:


Le problème de la spéculation, c'est que tous le monde le sait, alors...

Effectivement , a part les particuliers actionnaires , les investisseurs le savent et c'est heureux car c'est justement la raison pour laquelle les cours vont exploser à la hausse quand ils vont tous se mettre à acheter massivement .
Les particuliers quand à eux vont perdre beaucoup d'argent et vont vendre leurs actions à perte avant le rebond .
Ils seront déçus de la bourse pour un moment et racheteront des actions quand les cours auront remontés et seront dans leur niveaux les plus haut ,c'est à dire :trop tard
Et ils continueront de perdre du fric ....Dommage .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
macmahon
Adhérent
Adhérent
avatar

Masculin
Nombre de messages : 240
Age : 44
Personnage politique préféré : Pasdeparanoïa
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Dim 19 Aoû - 16:01

Nous assistons là à une crise d’une immoralité effarante.
Pour r résumer mon sentiment, des spéculateurs jouent avec le feu en sachant pertinemment que les banques centrales vont tous faire pour sauver la situation. En dernier recoure, se sont les petits porteurs qui trinquent.
Les hedges funds ont eu les mains libres pour engranger de faramineux profit, sans aucune obligation morale, à savoir qui payera lorsque ce système exponentiel s’effondrera. C’est comme un enfant gâté qui parierai toute sa fortune sur un coup de dé en sachant que papa est derrière pour régler la note en cas de mauvais coup de sort, sauf que le papa, c’est nous au final.
Cela ne me dérangerait pas plus que cela si ces fonds d’investissement étaient ouverts à tous, ce qui malheureusement n’est pas le cas.
Là se pose la limite d’une libéralisation à outrance. Quand un petit groupe joue avec les intérêts de tous sans concertation aucune.

Déjà se profile à l'horizon une hausse significative des matières premières, et plus grave, celle des produits alimentaires.
Dans une économie ultra interdépendante, c'est encore le consommateur qui va au final payer pour les erreurs de certains gestionnaires qui sont aujourd'hui richissimes.

Il est évident que je ne place pas un centime en bourse vu le peu de moral régnant sur ce secteur, lui préférant le marché immobilier plus à l’abri des malversations. Mais quand les financiers viennent récupérer leurs billes dans ma cour, je ne suis pas du tout content.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Dim 19 Aoû - 16:43

mac arrête de délirer, c'est juste de ménage en faillite qui font flipper tous le monde car personne ne sait où sont ses produits financiers foireux. Subprim ça veut dire que les taux sont plus élevés pour compenser le risque de non paiement, sauf que ces taux ont étaient mal évalué et qu'il va y avoir des perte, on parle de 100 à 150 Md de crédit (soit 15% du montant total des crédits subprim) , sachant qu'ils ont déja était en partie remboursé, au final c'est 25 à 30Md de perte...peanut's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Lun 20 Aoû - 9:32

CRISE DU "SUBPRIME"
La Bourse de Tokyo termine en forte hausse
NOUVELOBS.COM | 20.08.2007 | 08:27
La deuxième place boursière mondiale a clôturé la séance sur une augmentation de 3%. La Banque centrale du Japon a injecté 8,8 milliards de dollars US afin de limiter la hausse des taux d'intérêt directeurs.
(c) Reuters

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de lundi 20 août en forte hausse de 3%, regagnant une partie du terrain perdu la semaine dernière, grâce à l'intervention surprise de la Réserve fédérale américaine, au rebond de Wall Street et à une pause dans l'appréciation du yen.
L'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a gagné 458,80 points (+3,00%) à 15.732,80 points.
Il avait dévissé vendredi de 5,42%, sa plus lourde chute depuis avril 2000, en raison d'une brusque hausse du yen face aux autres devises, qui pénalise les exportateurs nippons.
Le Nikkei a gagné lundi jusqu'à 4,37% en cours de séance.
L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part terminé sur une hausse de 43,18 points (+2,92%) à 1.523,57 points.
Sur le marché des changes, le dollar s'est légèrement ressaisi face à la devise japonaise.

Rebond global en Asie

Les Bourses d'Asie avaient ouvert en hausse lundi, à la suite du rebondissement de Wall Street après la baisse du taux d'escompte de la Réserve fédérale américaine.
Vendredi, l'indice Nikkei avait perdu 874,81 points, soit 5,42%, sa plus forte baisse enregistrée en un jour depuis le 17 avril 2000, en raison de la brusque appréciation du yen face aux autres devises, pénalisant les exportateurs nippons dont les actions avaient dégringolé en conséquence.

En Corée du Sud
En Corée du Sud, l'indice KOSPI ("Korea Composite Stock Price Index") a augmenté de 62,24 points, soit de 3,8%, atteignant 1.700,31 dès les premières minutes après l'ouverture de la bourse. Le Kospi avait plongé, vendredi, à son niveau le plus bas depuis le 21 mai.
L'action de la Réserve fédérale américaine a eu lieu trop tard pour le KOSPI et les autres bourses asiatiques samedi, même si elle a été répercutée sur les bourses européennes.
Le KOSPI avait glissé de 9,9% en deux sessions, vendredi. L'indice avait augmenté progressivement durant l'année, gagnant jusqu'à 40%. Le 25 juillet, l'indice avait ainsi terminé, pour la première fois, au-dessus de 2.000.

Hausse du dollar par rapport au yen

A Hong Kong, l'indice Hang Seng a démarré sur un bond de 3,70%.
Taïpeh affichait une hausse de 5,03% à l'ouverture. Sydney a débuté la journée en forte progression de 2,55%, Shanghaï de 2,32%, Singapour de 3,84% et Kuala Lumpur de 2,34%.
La Bourse de Manille était fermée lundi, jour férié aux Philippines.
Les Bourses européennes et américaines avaient pour leur part connu dès vendredi soir un très net rétablissement après l'annonce surprise par la Réserve fédérale américaine (Fed) de l'abaissement de l'un de ses taux directeurs. Cette annonce a rassuré les investisseurs, inquiétés depuis des jours par la crise du crédit hypothécaire à risque aux Etats-Unis.
La Bourse de New York, première place financière, avait fini la semaine en forte progression: l'indice Dow Jones a pris 1,82% et le Nasdaq a gagné de 2,20%.
Sur le marché des changes, le dollar américain était en hausse par rapport au yen, cotant 114,22 yen, après avoir atteint un plancher de 112 yens en fin de semaine dernière.
Cette accalmie a également contribué à apaiser les angoisses du marché tokyoïte, mais la situation demeure instable, ont averti les analystes.

La Banque du Japon injecte 8,8 milliards de dollars

La Banque centrale du Japon (BOJ) a, par ailleurs, injecté 8,8 milliards de dollars US (6,5 milliards d'euros) sur les marchés monétaires, lundi, afin de limiter la hausse des taux d'intérêt directeurs.
Cette injection de fonds porte à 17,3 milliards d'euros le montant apporté par la BoJ aux banques japonaises depuis jeudi.
La Banque du Japon a suivi la décision de la Réserve fédérale américaine de baisser son taux d'escompte d'un demi-point, le faisant passer à 5,75. Un acte qui a rassuré les investisseurs et qui a favorisé le rebondissement de Wall Street.
Les banques centrales principales, incluant laBOJ, la Réserve fédérale américaine et les banques centrales européennes, ont injecté des milliards de dollars (euros) dans les marchés monétaires ces dernières semaines afin de limiter le plongeon des marchés financiers causé par les inquiétudes autour de la crise des prêts "subprime", la crise hypothécaire américaine ayant engendré un climat de défiance généralisée entre banques. Ces dernières, se soupçonnant mutuellement d'avoir perdu des fortunes dans des crédits immobiliers douteux, hésitent en effet à se prêter de l'argent entre elles (avec AP)
Revenir en haut Aller en bas
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Lun 20 Aoû - 9:35

Bassa Dai a écrit:
Il n'y a rien de mal a vouloir faire mieux que le livret A et se constituer un joli capital pour ses vieux jours , pwalagratter .

Il n'y a pas de mal en effet ... et je lui indique meme de suivre cette demarche, de travailler dur, d'investir dans l'immobilier et dans des actions et obligations. En effet jeunes gens ... pensez aux retraites qui vous attendent ...
Revenir en haut Aller en bas
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Ven 24 Aoû - 17:23

Revenir en haut Aller en bas
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Ven 24 Aoû - 17:25

Revenir en haut Aller en bas
kronkozor
Adhérent
Adhérent


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 25 Aoû - 18:27

Je vous lit avec Attention mais j'ai quand même l'impression même si vous trouvez des liens interessants l'essentiel de cette crise echappe un peu a tout le monde....

Pour la personne qui conseille France Tel, pourquoi pas, mais les petrolières et les parapétrolières seront beaucoup plus defensives, l'or aussi peut servir......
De toute façon en cas de rupture de crédit, c'est la déflation, donc le mieux c'est de rester liquide.....

Voila, revenons aux fondamentaux, en fait ce qui fait chuter les bourses ce n'est pas le subprime (le subprime c'est l'arbre qui cache la forêt) c'est les conséquences du subprime.
En fait, on nous bassine ( Exemple numéro 1 : Christine Ally McBeal Lagarde) que les fondamentaux sont sains, que tout va bien et que c'est juste un petit grain dans la machine finance...

peut être, peut être pas, examinons la situation actuelle :

Les USA sont empétrés dans un Krach immobilier qui est le pire depuis les années 30 ( indice de Schiller en territoire négatif, une première depuis 1929).
Pourtant c'est l'immobilier qui a permi aux USA de ne pas s'enfoncer dans la depression en 2001. Les Ricains ont investis massivement dans leurs maisons, à l'aide d'hypothèques rechargeable ( tu files pas d'accompte, tu fous ta maison en gage lorsque tu empruntes....) et comme la cote des maison a brulée de 15% par an pendant 5 ans, ça a fait faire de jolies plus-values a tout le monde. Sauf que les américains ont un eternel defaut, ils sont tellement pragmatiques qu'ils vendraient leur dettes, et c'est ce qu'ils ont fait....

Et c'est la que le bat-blesse, ils ont revendus pour plus de 3000 Milliards de Dollars de créances immobilières aux établissement spécialisés qui les ont titrisés ( création d'un bon produit dérivé strucutré revendu a on ne sait qui...)

Mais bon, le soucis c'est qu'on a noyé ses produits avec d'autres obligation, et qu'on les considére comme des titres surs ( sauf que ce n'est pas le cas, les defauts de paiement explose parrallèlement aux taux)
Et tout le monde a acheter de cette daube......

C'est pour ça que tout le monde panique, comme seuls les banques d'affaires et les banques centrales ont le droit de créer de la monnaie, et le marché du crédit consiste en crédit de monnaie interbancaire le marché comporte peu d'acteurs
En effet, chacune des banques d'affaires sait qu'elle essuie des pertes massives, et par conséquent elles se disent " Si moi j'en prend plein la tronche, mes voisins aussi ". donc pour tenir les banques n'ont que leurs fonds propres et refusent de se preter de l'argent les uns les autres, parcequ'il n'y a plus de confiance......d'ou l'utilité des banques centrales qui prêtent en dernier recours

Cf : globalement chuis de gauche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millan
Invité



MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 25 Aoû - 18:42

kronkozor a écrit:
Pourtant c'est l'immobilier qui a permi aux USA de ne pas s'enfoncer dans la depression en 2001. Les Ricains ont investis massivement dans leurs maisons, à l'aide d'hypothèques rechargeable ( tu files pas d'accompte, tu fous ta maison en gage lorsque tu empruntes....) et comme la cote des maison a brulée de 15% par an pendant 5 ans, ça a fait faire de jolies plus-values a tout le monde. Sauf que les américains ont un eternel defaut, ils sont tellement pragmatiques qu'ils vendraient leur dettes, et c'est ce qu'ils ont fait....

Et bien oui les banquiers de la City ne sont que de nouveaux soldats du Temple, mécréants pour la plupart. A quand un nouveau Christ pour les fouetter et les renvoyer à leurs études ...
Revenir en haut Aller en bas
bassai dai
Secrétaire
Secrétaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 865
Age : 46
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 25 Aoû - 18:45

kronkozor a écrit:


Cf : globalement chuis de gauche

Dommage ,
Globalement t'avais presque tout bon et tu termines sur une erreur fatale . lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millan
Invité



MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   Sam 25 Aoû - 18:49

konkozor arrive sans doute un peu après la bataille, les affaires ont l'air de s'arranger en Europe du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La crise financiere de l'immobilier (Aout 2007)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Brest / Aout 2007
» Séisme du 15 août 2007 au Pérou
» CAMERONE 2007
» Le genealogiste 2007 (suite et fin)
» Salon de l'immobilier de la côte d'or

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Economie-
Sauter vers: