Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Emploi : pourquoi la France reste à la traîne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johanna
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1928
Age : 31
Localisation : Paris
Personnage politique préféré : Nicolas Sarkozy et François Fillon
Parti politique affilié : UMP tendance libérale
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Emploi : pourquoi la France reste à la traîne   Lun 30 Juil - 12:18

Les créations de postes progressent fortement en France, mais le pays reste à la traîne en Europe. Les rigidités du marché du travail sont en cause.

BEAUCOUP mieux que prévu, mais encore en dessous de ses partenaires européens. Ainsi vont les chiffres de la création d'emploi en France selon les calculs définitifs de l'assurance-chômage. L'année dernière, le pays a ainsi créé 239 600 nouveaux postes de travail alors que, selon ses dernières prévisions, l'Unedic s'attendait tout juste à passer la barre des 200 000. C'est bien. C'est deux fois mieux qu'en 2005 et, d'ailleurs, « il faut remonter à 2001 pour observer de telles créations nettes d'emplois sur un an », se réjouit l'assurance-chômage, qui souligne en outre que « l'année 2006 voit le retour à un fort contenu en emplois du PIB, comparable au début du cycle de la fin des années 1990 ». En clair, le spectre d'une croissance sans emploi s'éloigne.


Seulement voilà, une étude publiée hier par COE-Rexecode remet la France à sa place, du moins parmi ses partenaires européens. « Depuis 2003, la croissance s'est appauvrie en emplois dans la plupart des pays de l'UE, ce qui est classique en période de reprise économique », rappelle d'abord l'étude. « Le constat est particulièrement marqué en France où un point de croissance n'a entraîné que 0,2 point de créations d'emplois sur la période 2003-2006 contre 0,7 point sur la période 1998-2002 », ajoute toutefois l'étude.


Et d'avancer plusieurs raisons. D'abord, 35 heures aidant, les salariés français travaillent moins que leurs voisins européens (voir graphique), 37,9 heures par semaine en moyenne contre 40,6 heures dans le reste de l'UE. « Cet écart met la France dans une position très défavorable en termes de compétitivité », note l'étude.


Ensuite, les dépenses supplémentaires engagées dans le développement de l'emploi ne garantissent pas de meilleures performances du marché du travail, loin s'en faut. En 1982, date à laquelle le taux de chômage était au même niveau qu'aujourd'hui, les dépenses pour l'emploi représentaient 3,2 % du PIB contre 5 % aujourd'hui, soit un montant additionnel de 30 milliards d'euros. Une somme « dépensée sans résultats apparents sur le chômage ».


Et alors que l'ensemble des pays européens ont réussi à améliorer le fonctionnement de leur marché du travail, « la France est restée à la traîne. Le taux d'emploi français reste durablement plus faible et bien qu'il ait nettement reculé, le taux de chômage est désormais l'un des plus élevés des pays de l'Union européenne », déplore Rexecode.


Ce n'est pas que la France n'ait rien tenté : de nombreuses mesures récentes semblent avoir porté des fruits, de la prime pour l'emploi à l'instauration du CNE en passant par les baisses des charges (dont l'étude note au passage que depuis 1997, elles ne font que compenser le surcoût des 35 heures ou du smic). C'est plutôt que l'ensemble de ces mesures semble avoir atteint ses limites. Ce qui semble aussi le cas de celles visant à améliorer la gestion du chômage.


Réformer en profondeur


Un bilan de l'Unedic sur le renforcement du contrôle des chômeurs indique en tout cas que si les sanctions à l'encontre des fraudeurs ont été multipliées par trois l'an dernier, le nombre de dossiers litigieux a fortement diminué. Sur l'ensemble des cas signalés en 2006, seuls 2,7 % ont débouché sur une exclusion définitive contre 7,2 % en 2005. Comme si, là aussi, il n'y avait quasiment plus d'améliorations à attendre de la mesure.


La France serait-elle donc arrivée au bout de son potentiel de créations d'emplois et au plus bas de son taux de chômage ? Sans en appeler franchement à la rupture, l'étude de COE-Rexecode prévient : « Aucune réforme de fond du marché du travail n'ayant été conduite, l'économie française retrouve progressivement ses mécanismes habituels. » Un encouragement fort à réformer en profondeur le marché du travail. Par la négociation, voire la loi si les partenaires sociaux n'aboutissent pas.

_________________
"Je suis contre l'égalitarisme, l'assistanat, le nivellement ; pour le mérite, la juste récompense des efforts de chacun, et la promotion sociale." [N.Sarkozy]

Cliquer en dessous svp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarkozy2007.forumactif.com
Le Duelliste
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2235
Age : 40
Personnage politique préféré : Lorenzaccio
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Emploi : pourquoi la France reste à la traîne   Lun 30 Juil - 12:22

La vache on est bêtes, on n'y avait pas pensé avant, cétait si simple pourtant... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Emploi : pourquoi la France reste à la traîne   Lun 30 Juil - 13:45





source

Je rajoute celle sur la non relation entre la durée et la valeur des allocations ou ça suffit?

Mon premier article Avox était justement la dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
shimmy
Invité



MessageSujet: Re: Emploi : pourquoi la France reste à la traîne   Lun 30 Juil - 15:20

Elle n'est pas jeune ton étude!
Je pense que beaucoup de choses ont changé depuiq!
Revenir en haut Aller en bas
Honneur de la Police
Membre banni
Membre banni
avatar

Nombre de messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Emploi : pourquoi la France reste à la traîne   Lun 30 Juil - 15:26

Laughing 8% de chomage au Royame Uni , le meme taux qu'aujourd'hui en France, n'importe quoi lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Emploi : pourquoi la France reste à la traîne   Lun 30 Juil - 15:37

Oui elle est pas jeunes mais bon ça permet d'avoir des chiffres fiables sur une période, et elle est suffisament récente pour que le marché de l'emploi est pas évolué de façon significative. On nous harcelé avec la flexibilité dès cette époque.

Si t'a une étude plus récente et qui prouve le contraire, te gène pas, mais t'en trouvera pas. Les facteurs institutionnels n'expliques que 10% du chômage, alors un de ces facteurs ne peut expliquer le chômage...

HDLP: les anglais ont baissés le chômage en mettant 2M de personne en statu d'handicapé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Honneur de la Police
Membre banni
Membre banni
avatar

Nombre de messages : 262
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Emploi : pourquoi la France reste à la traîne   Lun 30 Juil - 15:56

karg se a écrit:

HDLP: les anglais ont baissés le chômage en mettant 2M de personne en statu d'handicapé...

lol! ça veut dire que les Anglais, qui travaillent plus que nous , ont plus de chomage??? Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Emploi : pourquoi la France reste à la traîne   Lun 30 Juil - 18:36

Citation :
ça veut dire que les Anglais, qui travaillent plus que nous , ont plus de chomage???

Question de quantité d'actif, et de temps de travail, beaucoup d'anglais sont à temps partiel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
sylvanus5
1er avertissement
1er avertissement


Masculin
Nombre de messages : 231
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Emploi : pourquoi la France reste à la traîne   Lun 30 Juil - 20:57

Les rigidités ! Les rigidités ! Ils n'ont que ça à la bouche : et le coût du travail alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Emploi : pourquoi la France reste à la traîne   Lun 30 Juil - 21:00

Citation :
Les rigidités ! Les rigidités ! Ils n'ont que ça à la bouche : et le coût du travail alors ?

Vois tu, et ben c'est pareil, ça dépend l'Espagne a autant de chômage avec un smic à moins de 700 euro et la Pologne en a plus avec un smic à 200 et des poussières...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emploi : pourquoi la France reste à la traîne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emploi : pourquoi la France reste à la traîne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi avoir choisi ce metier ?
» Pourquoi est-ce parfois si difficile de quitter quelqu'un?
» Pôle Emploi
» Si on revoit pour les chars, pourquoi pas pour les navires?
» Pourquoi pas d'inscriptions marginales dans un acte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Economie-
Sauter vers: