Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-82%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
19.90 € 110 €
Voir le deal

 

 Les retrouvailles entre radicaux attendront

Aller en bas 
AuteurMessage
Jarod
Administrateur
Administrateur
Jarod

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

Les retrouvailles entre radicaux attendront Empty
MessageSujet: Les retrouvailles entre radicaux attendront   Les retrouvailles entre radicaux attendront EmptyLun 9 Juil - 15:40

La proposition du président du Parti radical de gauche d'opérer un rapprochement avec les radicaux valoisiens est vivement contestée par ses troupes.


Les retrouvailles entre radicaux attendront Logo%20radical%2005-03-26%2019-51-23


Citation :
LE RÊVE caressé par certains radicaux, de gauche comme de droite, de voir un jour leur famille de nouveau réunie en une seule et même formation politique a-t-il une chance d'être exaucé un jour ? À entendre les discussions qui se sont tenues ce week-end à la Maison de la chimie, à Paris, où les cadres du Parti radical de gauche (PRG) étaient réunis pour un comité directeur, il semble que le débat soit encore loin d'être achevé.

La simple proposition du président du PRG, Jean-Michel Baylet, d'ouvrir « le dialogue » avec le Parti radical valoisien, aujourd'hui affilié à l'UMP et coprésidé par Jean-Louis Borloo, sur des thèmes très précis comme l'Europe, la République ou encore la laïcité (nos éditions de ce week-end) a été, de l'aveu même de plusieurs délégués, accueilli « plutôt fraîchement ».

L'ancien ministre de Lionel Jospin, Roger-Gérard Schwartzenberg, a même pris publiquement position contre cette proposition à la tribune. Faisant référence aux appels du pied de Ségolène Royal à François Bayrou au lendemain du premier tour de la présidentielle, il a expliqué que « dialoguer avec les valoisiens qui sont officiellement membres de l'UMP et dont l'un des principaux dirigeants n'est autre que le ministre d'État Jean-Louis Boorlo, ce n'est pas comme discuter avec le MoDem, qui n'est ni dans la majorité ni dans l'opposition ».


« Ce n'est pas la guerre civile »

Qualifiant encore cette proposition du patron des radicaux de gauche de « kitch », il estime qu'« il y a déjà assez d'ambiguïté à gauche, notamment au PS », et qu'« il n'est pas nécessaire d'en rajouter » avec un rapprochement en direction des valoisiens. La plupart des parlementaires présents ont abondé en son sens.

Pour Jean-Michel Baylet, au contraire, « la politique, ce n'est pas la guerre civile ». Il a rappellé que « les lignes bougent», et qu'il ne voit «donc pas ce qui pourrait l'empêcher de dialoguer avec les valoisiens. D'autant qu'au PS, a-t-il confié au Figaro, encore faut-il savoir avec qui discuter ». Après un long débat, au cours duquel de très nombreux orateurs se sont exprimés, Jean-Michel Baylet a demandé un vote de confiance.

La ligne politique qu'il défend, « indépendance à gauche et initiatives de dialogue », a été approuvée à plus de 84 % des votants. Il est vrai qu'il n'était pas précisé avec qui les radicaux de gauche devraient dialoguer...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.oeuvre-orient.fr/
 
Les retrouvailles entre radicaux attendront
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Actualité Politique :: Actualité des autres partis politiques-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser