Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Sam 7 Juil - 1:32

Citation :
Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?

Par Capitalrix


Que de livres, d’articles, de posts, de débats sur le « déclin » de la Gaule depuis la sortie du livre de Nicolas Baverez en 2003 ! L’idée a été tellement rebattue que c’est presque désormais une seconde nature pour les Gaulois que de se penser « en retard » : ainsi les résultats d’un sondage récent montraient que 66% des personnes interrogées considéraient la Gaule en déclin, et ce toutes tendances politiques confondues. Aucun doute, le pays hérite d’une tradition bien ancrée en la matière ; on pourrait même dire que c’est un sport national depuis 1763 et la perte de nos plus importantes colonies de l’époque (à ma connaissance, personne n’a fait la généalogie du déclinisme comme Philippe Roger l’avait fait brillamment pour l’anti-romanisme, mais la matière est là). Evidemment, derrière l’unanimité dans le constat se cache une faiblesse manifeste de l’analyse des causes du déclin. Il vaut ainsi mieux se concentrer sur une dimension précise et peu médiatisée de ce potentiel retard : la faible adoption des « meilleures pratiques » managériales par les entreprises gauloises « moyennes », celles qui forment le cœur de l’économie du pays sans autant faire partie des entreprises « stars ».

Pour parer à l’éventuel nombrilisme d’une telle démarche, il est bienvenu de présenter une étude réalisée par des universitaires étrangers sur plusieurs pays. C’est pourquoi ce post est consacré à une étude réalisée par deux professeurs d’économie de la London School of Economics, Nicholas Bloom et John Van Reenen, tous deux de nationalité bretonne of course. Cet article, disponible ici, vise à étudier de manière systématique les différences de gestion parmi 732 entreprises industrielles de taille « moyenne » (entre 50 et 10000 salariés, avec plus de la moitié de l’échantillon constitué d’entreprises de moins de 700 salariés) choisies de manière aléatoire dans 4 pays : les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France. Pour chaque entreprise, ils ont fait interroger des membres de la direction opérationnelle sur leurs méthodes de gestion : logistique, contrôle de gestion, stratégie et gestion des ressources humaines. Ce questionnaire a été réalisé en partenariat avec le cabinet de conseil McKinsey et il a une portée normative : il en résulte un score allant de 1 pour les pires pratiques managériales à 5 pour les meilleures.

J’entends déjà les contempteurs pas très finauds du capitalisme moderne : tout ça, c’est des conseils inventés par la World Company romaine pour engraisser l’actionnaire aux dépens de l’entreprise ! Et bien non, puisqu'on constate que ce score est fortement corrélé avec la productivité des entreprises considérées, en sus de leur rentabilité financière : une estimation naïve montre que 12% des différences de productivité entre entreprises sont liées à de plus ou moins bonnes pratiques de gestion telles que définies par McKinsey (ce qui au passage est plutôt rassurant, vu leurs tarifs…) ; et les estimations techniquement plus poussées réalisées par les auteurs permettent de faire monter ce chiffre jusqu’à 63%. Par dessus tout, le classement des pays en fonction du score moyen de leurs entreprises (graphique ci-dessous) ne correspond pas à un biais anglo-saxon : certes, les Etats-Unis sont premiers mais le Royaume-Uni est bon dernier. Un petit clin d’œil à nos amis déclinistes qui lorgnent vers l’Angleterre : la France la devance légèrement en termes de pratiques de gestion, mais les deux pays sont significativement distancés par les Etats-Unis et l’Allemagne.



Si l’on regarde plus précisément les données (disponibles sur le site des auteurs, ce qui est rare), on voit que la plus grande partie du mauvais score français est liée à une gestion des ressources humaines particulièrement rétrograde (peu de mise en valeur des compétences et de promotion interne en particulier). Rien d'étonnant donc à ce que cet article ait été longuement cité dans le livre de Thomas Philippon sur les relations professionnelles en France.

Mais il faut aller plus loin que ce simple constat du retard français en la matière et en déterminer les causes. La distribution des scores des entreprises au sein de chaque pays (graphique ci-dessous) est très suggestive à cet égard : si la France et l’Angleterre sont arriérées, ce n’est pas vraiment faute d’entreprises bien gérées mais plutôt à cause d’un surplus de canards boiteux ; en termes statistiques, la queue à gauche de la distribution des scores est particulièrement épaisse pour le Royaume-Uni et la France.


Comment peut-on expliquer que de telles entreprises parviennent tout de même à survivre ? Les auteurs proposent deux explications potentielles : le faible niveau de concurrence sur le marché de ces entreprises et le caractère souvent familial de la direction de ces entreprises. Dans le premier cas, il est en effet très simple d’argumenter que le faible niveau de concurrence permet aux entreprises d’éviter de coûteuses réformes de leur gestion sans en payer les conséquences. Dans le second cas, il y a deux éléments : une entreprise à direction familiale aura tendance à s’attacher à une tradition de gestion qui peut se révéler dépassée, et surtout choisir impérativement un membre de la famille comme dirigeant (parfois même systématiquement le fils aîné, ce qu’on appelle alors la primogéniture), ce qui l'empêchera souvent de choisir le meilleur dirigeant possible pour l’entreprise. Ce type d’entreprise peut néanmoins rester dans la course pour trois raisons : les actionnaires sont familiaux et peuvent se révéler moins exigeants en termes de rentabilité si c’est un des leurs qui la dirige (on dira en économie théorique que la famille tire de la gestion de l’entreprise un bénéfice non monétaire et non contractible) ; les règles de succession n’imposent pas toujours l’égalité entre les héritiers, ce qui limite la déperdition du contrôle de l’entreprise à mesure que les générations se succèdent ; les droits de succession sont souvent favorables à une conservation de l’entreprise au sein de la famille (puisque les taux d’imposition en ligne directe sont sensiblement inférieurs aux autres). C’est donc une combinaison d’éléments sociologiques, juridiques et fiscaux qui explique la permanence d’entreprises familiales mal gérées.

Que disent les données de l’étude ? Les auteurs ont pu savoir pour chaque entreprise le niveau de concurrence auquel elle fait face ainsi que sur quelle base le dirigeant a été nommé : par une assemblée d’actionnaires dispersés, par un actionnaire familial mais sans lien avec la famille, par un actionnaire familial et avec primogéniture, ou par un actionnaire familial et issu de la famille sans être le fils aîné. Voici la répartition pour chacun des 4 pays de ces différentes possibilités :


Très clairement, on constate que les entreprises à direction familiale, et en particulier avec primogéniture, sont significativement plus présentes au Royaume-Uni et en France qu’en Allemagne et aux Etats-Unis. Ces différences sont très anciennes : les célèbres historiens Alfred Chandler et David Landes avaient déjà décrit la prévalence des entreprises familiales dans ces deux pays au début du XXe siècle.

En ce qui concerne la concurrence telle qu'elle est mesurée par les auteurs, il semble que les 3 pays européens soient assez similaires (notez que l’on ne parle ici que de l’industrie) mais que le niveau de concurrence y est significativement inférieur au niveau américain, ce qui correspond plutôt à l’intuition.

Il reste désormais à établir si la présence de canards boiteux peut s’expliquer par les deux facteurs cités ci-dessus. Pour vérifier ceci, il suffit de diviser l’échantillon en deux groupes : d’une part les entreprises dont les dirigeants sont choisis par primogéniture et/ou qui font face à peu de concurrence, et d’autre part le reste des entreprises ; on observe ensuite la distribution des scores au sein de chaque sous échantillon avec le graphique suivant :



L’intuition se confirme de manière surprenante : le nombre de canards boiteux (les entreprises dont le score est inférieur à 2) est divisé par trois lorsqu’il y a une forte concurrence et pas de désignation des dirigeants par primogéniture. Une analyse économétrique plus précise montre que les deux tiers du retard français en termes de pratiques managériales par rapport aux Etats-Unis sont liés à une trop faible concurrence (25% du retard) et à une direction des entreprises trop souvent familiale (40% du retard).

Le reste de l’écart s’explique principalement par le plus grand nombre de diplômés de l’enseignement supérieur dans les entreprises américaines ; mais il faut noter que dans ce domaine, les entreprises françaises sont tout de même en meilleure position que les entreprises anglaises au sein desquelles les diplômés sont encore moins nombreux.

L’étude n’est tout de même pas exempte de critiques. Il y a un biais dans la sélection des entreprises, puisque seules des entreprises industrielles sont choisies, ce qui avantage l’Allemagne et désavantage la Grande-Bretagne ; surtout, il est possible (mais pas certain) que les entreprises familiales soient en meilleure position dans les services, du fait de rapports personnels avec le client plus fréquents. Ensuite, l’analyse de la causalité est mise en doute si l’on croit qu’il y a plus de successions familiales lorsque les entreprises sont en mauvais état (mais là encore on peut aussi plaider l’inverse, ce qui renforcerait la conclusion des auteurs), ou encore si le niveau de concurrence est influencé par les modes de gestion des entreprises : il est en effet probable que lorsque les concurrents gèrent mal leur entreprise, ils constituent moins souvent une menace concurrentielle pour les autres. Enfin, on aurait envie de savoir si les entreprises qui font brutalement face à plus de concurrence ou dont le management échappe à la sphère familiale améliorent ou non leur gestion ; mais pour cela, il faudrait pouvoir reposer le questionnaire à chaque entreprise sur plusieurs années, ce qui est évidemment très coûteux.

En définitive, cet article est très innovant, puisque c’est la première étude internationale à tenter de quantifier les caractéristiques de la boîte noire habituelle qu’est la forme de management d’une entreprise. Et surtout, il est très instructif sur la situation des entreprises gauloises : si la plupart ne sont en réalité pas à la traîne en matière de gestion, le niveau moyen est plombé par une minorité d’entreprises tenues en vie par une direction familiale ou un niveau de concurrence faible.

Cela permet enfin de penser à des mesures pour combler le retard : encourager la concurrence sur le marché des biens et services, établir des droits de succession qui encouragent davantage la promotion de managers professionnels (on y reviendra bientôt), et peut-être tout simplement investir encore un peu plus dans la formation aux méthodes modernes de gestion : on a souvent tendance à dire que savoir diriger les hommes, ça ne s’apprend pas... Cette étude semble pourtant bien montrer que croire à la prédisposition innée des dirigeants mène à la catastrophe.

http://www.ecopublix.eu/2007/06/pourquoi-les-managers-gaulois-sont-ils.html


étrange une étude qui va dans le sens de ça et de ce livre. Nos patrons serait il à coté de la plaque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Sam 7 Juil - 11:20

Karg Se , soucies toi donc de trouver du travail , de montrer ce que tu sais faire , d'apprendre le management si tu en es capable - et un MBA ne fait pas toujours beaucoup plus qu'un business developpment manager - . Apres , ayant eu acces a un poste a responsabilite, dans 15 ans, tu pourras parler des patrons gaulois ou bretons ...

Pour ta gouverne, Mac Kinsey est surtout un cabinet de consulting en organisation, dont la publication est biaisee. Mac Kinsey a surtout dans ses effectifs une horde de jeunes c*** arrogants que certains grands groupes utilisent quand ils sont diriges par des faibles pour justifier leurs decisions. Mac Kinsey est specialise dans la tranche des reorganisations a -15/-30 % des effectifs , le patron leur dit ce qu'il veut , les jeunes c**** font la tournee des popotes et ecoutent les divers bruits de chiottes dans la boite, analysent les comptes , font une modelisation economique du plan du patron et lui produisent les jeux de Powerpoint et rapports qui vont bien qui serviront a justifier les decisions prises.

Ce cabinet de consulting et d'autres semblables sont interdits dans mon groupe, ou les patrons sont loins d'etre des droles, mais ou ils ont le courage de restructurer au lance-flamme quand ca va mal ... moi-meme ayant eu la joie d'executer une restructuration et de virer 30 % de mon staff en 2004...
Revenir en haut Aller en bas
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Sam 7 Juil - 14:19

La violence de ta réponse est à la hauteur de la remise en question necessaire.

Si tu avais lu cette étude attentivement tu aurais vu qu'il s'agit surtout d'un groupe de boulet qui plombe les résultats de l'ensemble, ce boulet étant comme par hasard des entreprises à management héréditaire...

Ton groupe est il dans ce cas? cela pourrai expliquer ta réponse, si c'est pas le cas ta saillit est injustifié.

Citation :

Apres , ayant eu acces a un poste a responsabilite, dans 15 ans, tu pourras parler des patrons gaulois ou bretons ...

je cite une étude, et j'en rajoute avec deux liens que vont dans le même sens (3 sources, c'est pas mal non?) rien m'interdit de le faire, surement pas le fait de pas avoir d'expérience en management (mais je suis passé par quelques boites où on travaillé à la cloche et d'autre en fonction de ce qui avait à faire).

Citation :
L’intuition se confirme de manière surprenante : le nombre de canards
boiteux (les entreprises dont le score est inférieur à 2) est divisé
par trois lorsqu’il y a une forte concurrence et pas de désignation des
dirigeants par primogéniture. Une analyse économétrique plus précise
montre que les deux tiers du retard français en termes de pratiques
managériales par rapport aux Etats-Unis sont liés à une trop faible
concurrence (25% du retard) et à une direction des entreprises trop
souvent familiale (40% du retard).
Le reste de l’écart
s’explique principalement par le plus grand nombre de diplômés de
l’enseignement supérieur dans les entreprises américaines

voili voilà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Staff
Militant
Militant
avatar

Nombre de messages : 495
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Sam 7 Juil - 14:24

La gaule a disparue en 1763? Première nouvelle, je croyais qu'elle avait disparue depuis Mérovée....Attention à ne pas confondre Celtes et Slaves tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Sam 7 Juil - 14:36

Les mecs qui tiennent ce blog trip un peu, c'est sympa je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Sam 7 Juil - 20:42

Karg Se a écrit:
La violence de ta réponse est à la hauteur de la remise en question necessaire.

Si tu avais lu cette étude attentivement tu aurais vu qu'il s'agit surtout d'un groupe de boulet qui plombe les résultats de l'ensemble, ce boulet étant comme par hasard des entreprises à management héréditaire...

Ton groupe est il dans ce cas? cela pourrai expliquer ta réponse, si c'est pas le cas ta saillit est injustifié.

1 - Je ne vois pas de violence dans ma reponse, qui avait seulement pour but de remettre chaque acteur a sa juste place.

2 - J'ai lu le papier assez attentivement, et je ne conteste pas qu'il y ait des boulets dans le paysage francais et dans l'anglais aussi. Mais rien ne justifie la dedans le titre de ton post "Pourquoi les managers gaulois sont ils tous has been ?" qui remet en cause les competences professionnelles de l'ensemble du patronat francais , de ses ingenieurs et cadres qu'ils soient techniques, financiers, commerciaux ou RH. Ce titre est de la violence gratuite , un avatar du maoisme de 1968 et des doctrines khmers rouges sans doute, un reliquat malsain de la lutte des classes de 1920 ...

3 - Enfin mon groupe est gere de maniere saine et n'a pas besoin de cabinets de consultants comme celui que tu cites pour se gerer.

Enfin, sais tu ce que te dises les gaulois affraid ?
Revenir en haut Aller en bas
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Sam 7 Juil - 20:54

Citation :
Ce titre est de la violence gratuite , un avatar
du maoisme de 1968 et des doctrines khmers rouges sans doute, un
reliquat malsain de la lutte des classes de 1920 ...

C'est un titre polémique, mais c'est surement pas une critique marxiste :D

Citation :
Enfin mon groupe est gere de maniere saine
et n'a pas besoin de cabinets de consultants comme celui que tu cites
pour se gerer.

J'espère bien, mais un avis extérieur c'est utile, souvent. C'est pas par hasard qu'il y a autant de cabinet de consulting. tu dois aussi avoir la chance d'être dans un groupe suffisamment grand pour pas avoir besoin de temps à autre d'une expertise extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Sam 7 Juil - 21:00

Karg Se a écrit:
J'espère bien, mais un avis extérieur c'est utile, souvent. C'est pas par hasard qu'il y a autant de cabinet de consulting. tu dois aussi avoir la chance d'être dans un groupe suffisamment grand pour pas avoir besoin de temps à autre d'une expertise extérieur.

Des fois c'est utile, mais il y a d'autres solutions que les bulldozers genre Mac Kinsey qui coutent cher en prestation et parfois beaucoup plus cher encore par leurs competences trop generales et limitees.

La division en Business Unit tres autonomes est un remede contre les grandes organisations matricielles, et c'est la pratique de mon groupe. Quand ca va pas, le patron de la BU voire ses adjoints sont cordialement invites a faire autre chose ... ailleurs le plus souvent !
Revenir en haut Aller en bas
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Sam 7 Juil - 21:09

Citation :
les bulldozers genre Mac Kinsey

J'ai l'impression qu'ils sont meilleurs pour du macro consulting si j'ose dire, que pour des boulots précis. En gros ils bossent pour des états ou des multinationales.

Citation :
Quand ca va pas, le patron de la BU voire ses
adjoints sont cordialement invites a faire autre chose ... ailleurs le
plus souvent !

Golden coup de pied au cul?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Sam 7 Juil - 21:13

Karg Se a écrit:
Golden coup de pied au cul?

Toute peine merite salaire y compris un coup de pied au cul.

D'ailleurs pour etre honnete, j'espere anticiper ma fin de carriere par un coup de pied au cul grassement retribue, disons dans 7 ou 8 ans ... Et ensuite terminer comme consultant autonome pendant quelques annees ... le tout inscrit a Isle of Man ! clown
Revenir en haut Aller en bas
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Sam 7 Juil - 21:32

C'est marrant que tu veuille finir consultant, j'ai eu des cours par deux anciens de ma formation qui ont bossé quelques années (en Angleterre pour l'une et en France pour le gars) et ensuite qui se sont mis à faire du consulting à leur compte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Dim 8 Juil - 22:27

Karg Se a écrit:
C'est marrant que tu veuille finir consultant, j'ai eu des cours par deux anciens de ma formation qui ont bossé quelques années (en Angleterre pour l'une et en France pour le gars) et ensuite qui se sont mis à faire du consulting à leur compte...

Si je fais consultant a mi-temps ou tiers-temps pour finir ma vie professionnelle, ca ne sera en aucun cas comme enseignant, je n'aime pas l'enseignement. Je ferai du conseil de haut niveau sur mon creneau d'expertise.
Revenir en haut Aller en bas
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Dim 8 Juil - 22:34

Attention ils sont juste venus par loyauté envers la formation, le fille faisait du conseil en achat de produit de la mer et de la certification (ISO, HACCP et compagnie), le gars était plus polyvalent, il nous a présenté son étude de marché pour l'ombrine tropical à la Réunion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 109
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Dim 8 Juil - 22:34

C'est bien pourtant enseigner tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Dim 8 Juil - 23:01

Citation :
C'est bien pourtant enseigner

Faire des cours et TP à 6 éleves super motivés (bon j'ai toujours mes problèmes de sommeil couresque) ça doit être différent que les cours dans les quartiers nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 109
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Dim 8 Juil - 23:03

J'ai déjà testé les 2, les 2 sont biens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marco Po
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   Lun 9 Juil - 0:04

Beld a écrit:
C'est bien pourtant enseigner

Chacun ses gouts. Je ne suis ni pedagogue ni patient. Et il certain qu'avec les "djeunes" ca n'irait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi les managers gaulois sont-ils has been ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les caissières sont parfois de mauvaise humeur?
» Pourquoi les médecins sont-ils toujours en retard ? [Josephine]
» Plusieurs sirops antitussifs déconseillés aux bébés
» les muscles
» L’IRIDOLOGIE : tout sur le couleur de vos yeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Economie-
Sauter vers: