Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jarod
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   Lun 18 Juin - 15:20

Citation :
Notre Johnny national veut rentrer au bercail ! Raison invoquée par l’intéressé ? Le Président nouvellement élu a prévu un « bouclier fiscal » établi à 50 % des revenus. Certains critiquent l’attitude du rocker français, l’accusant de ne pas vouloir payer trop d’impôts. Mais si tous les « riches » devenus des « exilés fiscaux » revenaient, ne serait-ce pas plutôt une bonne nouvelle pour tout le monde en France ? De même, indépendamment des « exilés fiscaux », le bouclier fiscal n'est-il pas favorable à la création de richesses, bénéficiant à terme à tous les Français ? Le retour de la star hexagonale est une bonne occasion de rappeler les effets positifs pour Monsieur Tout-le-Monde que nous oublions trop souvent car préoccupés par les avantages qu’il offrirait aux riches.

En France, la loi fiscale est telle que nous pouvons nous trouver dans la situation de devoir payer des impôts directs non seulement sur notre revenu mais aussi sur notre patrimoine. Imaginez-vous – parce que vous avez un patrimoine évalué important – devoir payer des impôts qui représentent en réalité une grosse part de vos revenus, voire même qui y sont supérieurs. Vous devriez alors vendre une partie de votre patrimoine pour pouvoir payer vos impôts !

Cette situation est clairement injuste, mais elle est aussi inefficace puisqu’elle constitue une raison évidente pour une partie des contribuables de fuir le pays. Le principal souci du « bouclier fiscal », dont une première version a été instaurée par la loi de finances 2006, est justement de résoudre ce problème. Depuis janvier 2007 donc, les Français ne doivent pas payer plus de 60 % de leur revenu au titre de la taxe foncière, de la taxe d’habitation, de l’impôt sur le revenu et de l’impôt de solidarité sur la fortune réunis. Si ce pourcentage est dépassé, ils ont droit à la restitution des sommes portant au-delà des 60 %.

Une contribuable a d’ailleurs reçu un chèque de 7 millions d’euros au titre de ce droit à la restitution. Beaucoup de gens en France s’en sont indignés. Mais à tort. Car en effet, c’est un signal fort pour les détenteurs de patrimoine important : « nous ne vous plumerons plus autant qu’avant ». Songez à toutes les personnes qui préféreraient créer des richesses en France et à celles qui préféreraient les garder au pays, une fois celle-ci créées!

La volonté du Président Sarkozy n’est que de vouloir renforcer ce signal en rabaissant ce bouclier à 50 %. Cela contribuerait, comme le montre bien l’exemple de Johnny, à encourager encore plus les personnes se trouvant aujourd’hui à l’étranger à revenir au pays. Cette attitude récente représente un changement important. Nous devons en effet reconnaître que, comme beaucoup de gens, nos gouvernants ont pu oublier pendant très longtemps que les contribuables ne restent pas passifs devant l’impôt.

Les dispositions fiscales représentent en réalité des incitations pour nous tous, et pas simplement pour les exilés fiscaux. Des taux élevés nous découragent de travailler et de créer davantage de richesses. Ceci est d’autant plus vrai que nous avons un système d’impôt sur le revenu qui est progressif : le pourcentage à verser au fisc augmente avec le niveau, ou la « tranche », de revenu. Et au fur et à mesure que nous montons dans des tranches plus élevées avec des taux d’impôt plus importants, l’incitation à créer des richesses en investissant et en travaillant davantage est de plus en plus pénalisée. À côté de l’exil fiscal, une autre conséquence de taux d’impôt élevés est donc de décourager la croissance.

Mais de la croissance en moins cela signifie aussi des opportunités d’emplois en moins : pas véritablement une bonne nouvelle pour Monsieur Tout-le-Monde non plus. Il ne faut pas oublier que même si la redistribution basée sur l’impôt semble un « jeu à somme nulle », elle ne l’est pas. À trop vouloir partager les parts du « gâteau » par des taux d’imposition élevés, il y en a moins, ou même plus du tout de « gâteau ». À l’inverse, le bouclier fiscal, tout en étant au profit des personnes les plus aisées, est une incitation forte à produire et à échanger plus, ce qui profite même aux plus modestes.

Du fait des incitations positives en chaîne qu’il génère, le « bouclier fiscal » à 50 % des revenus, proposé par Nicolas Sarkozy, permet directement et indirectement de laisser davantage grossir le « gâteau ». C'est justement pour cela qu'il faut aller plus loin et envisager un bouclier encore plus bas.


Edmond Fitte, Institut économique Molinari

Le bouclier fiscal et Monsieur Tout-Le-Monde ... Voilà qui devrait faire réfléchir certains idéologues !

_________________
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur » (Le Figaro)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oeuvre-orient.fr/
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   Lun 18 Juin - 17:01

Citation :
Vous devriez alors vendre une partie de votre patrimoine pour pouvoir payer vos impôts !

J'ai déja expliqué que c'était faux, il suffit de faire travailler son argent.

Citation :

Cette situation est clairement injuste, mais elle est aussi inefficace puisqu’elle constitue une raison évidente pour une partie des contribuables de fuir le pays.

Non, ne fuit que quelques vieux sportif ou chanteurs, quelques rentiers, les entrepreneurs enrichient qui partent pour des raisons pro. C'est celà qui sont intéressant à garder, mais pour eux les impôts c'est juste un plus, ils bougent à cause d'opportunuité professionnel.

Citation :

Des taux élevés nous découragent de travailler et de créer davantage de richesses

Johnny travailler? même pas foutu d'écrire une chanson

Citation :
À côté de l’exil fiscal, une autre conséquence de taux d’impôt élevés est donc de décourager la croissance.

Courbe de Laffer, jamais prouvé, c'est un mythe.
Citation :
À trop vouloir partager les parts du « gâteau » par des taux
d’imposition élevés, il y en a moins, ou même plus du tout de « gâteau »

Genre, c'est vrai que le Danemark et la Suède c'est des pays sous developpé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Jarod
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   Lun 18 Juin - 18:09

http://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Laffer

Citation :
à partir d'un certain montant, les prélèvements obligatoires incitent les contribuables, soit à réduire leur activité, soit à frauder
Il n'y a pas besoin d'être économiste ou énarque pour comprendre ca pourtant !

_________________
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur » (Le Figaro)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oeuvre-orient.fr/
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   Lun 18 Juin - 18:18

Citation :
Il n'y a pas besoin d'être économiste ou énarque pour comprendre ca pourtant !

Ce qui est bien en économie ce sont les résultats contre intuitif, le fait est que la réduction des impôts, par exemple sous Reaggan, a surtout augmenté la pauvreté, il a du relancer le pays à la pur mode Keynésienne.

Cette courbe n'est pas vérifié dans les faits, articuler sa politique sur ce résultat c'est du dogmatisme.

De la même façon, Ford a augmenté le salaire de ses ouvriers pour faire plus de profit, paradoxal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
beld
Comité éxécutif
Comité éxécutif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6223
Age : 109
Localisation : Gazagrad
Personnage politique préféré : Joseph Slatine
Parti politique affilié : PRG/Modem
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   Lun 18 Juin - 18:32

Pour l'instant perso je suis très loin des 50 %, mais je serais ravi de les atteindre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Duelliste
Conseiller
Conseiller
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2235
Age : 40
Personnage politique préféré : Lorenzaccio
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   Lun 18 Juin - 18:47

Qu'il s'en aille, par pitié !! Lui et tous les losers de son style. Quant aux éxilés fiscaux ça me fait rire, quand on voit que la France est le second pays d'Europe où les entreprises étrangères qui payent elles aussi les sacro-saintes "charges" (des cotisations en fait) on se dit qu'il faut vraiment être de mauvaise foi pour réduire le problème à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   Lun 18 Juin - 19:06

Citation :
quand on voit que la France est le second pays
d'Europe où les entreprises étrangères qui payent elles aussi les
sacro-saintes "charges" (des cotisations en fait) on se dit qu'il faut
vraiment être de mauvaise foi pour réduire le problème à cela.

Les entreprises s'installent en fonction des perspectives de marché locale, hors en France il y a un énorme biais en notre faveur, on reçoit beaucoup plus d'investissement qu'un pays comparable.
Pourquoi?

J'avance une explication: les entreprises françaises manque d'audace et elles ne prennent pas les opportunuités d'investissement. Des étrangères prennent leur place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Jarod
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   Lun 18 Juin - 22:12

karg se a écrit:
Ce qui est bien en économie ce sont les résultats contre intuitif, le fait est que la réduction des impôts, par exemple sous Reaggan, a surtout augmenté la pauvreté, il a du relancer le pays à la pur mode Keynésienne.

Cette courbe n'est pas vérifié dans les faits, articuler sa politique sur ce résultat c'est du dogmatisme.

De la même façon, Ford a augmenté le salaire de ses ouvriers pour faire plus de profit, paradoxal?

1) La réduction des impôts faite sous Reagan avait pour but initial de redonner du pouvoir d'achat aux ménages riches pour qu'ils investissent (théorie de l'offre). Mais en réalité, ce qu'il s'est passé, c'est que ce sont les ménages moyens (et moyens inférieurs) qui ont profité de cette baisse massive d'impôts, ce qui a provoqué une relance de la consommation. La politique menée n'a donc pas été contre-productive ...

2) La courbe n'est peut-être pas vérifiée dans les faits, mais elle est tout à fait logique et claire à comprendre.

_________________
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur » (Le Figaro)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oeuvre-orient.fr/
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   Lun 18 Juin - 22:25

Citation :
La réduction des impôts faite sous Reagan avait
pour but initial de redonner du pouvoir d'achat aux ménages riches pour
qu'ils investissent (théorie de l'offre)

Fait attention, dans ce genre de cas tu fais plutôt exploser l'épargne et l'immobilier.

Citation :
Mais en réalité, ce qu'il s'est passé, c'est que
ce sont les ménages moyens (et moyens inférieurs) qui ont profité de
cette baisse massive d'impôts, ce qui a provoqué une relance de la
consommation. La politique menée n'a donc pas été contre-productive ...

Oui, c'est justement ça une relance Keynésienne, donner de l'argent à ceux qui vont le consommer.

Citation :

La courbe n'est peut-être pas vérifiée dans les faits, mais elle est tout à fait logique et claire à comprendre.

Si tous étaient logiques et marchés en, vrai, on seraient tous milliardaires, on aurait des colonies sur Mars etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Seb
Secrétaire
Secrétaire


Masculin
Nombre de messages : 650
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   Lun 18 Juin - 22:52

karg se a écrit:
Citation :
quand on voit que la France est le second pays
d'Europe où les entreprises étrangères qui payent elles aussi les
sacro-saintes "charges" (des cotisations en fait) on se dit qu'il faut
vraiment être de mauvaise foi pour réduire le problème à cela.

Les entreprises s'installent en fonction des perspectives de marché locale, hors en France il y a un énorme biais en notre faveur, on reçoit beaucoup plus d'investissement qu'un pays comparable.
Pourquoi?

J'avance une explication: les entreprises françaises manque d'audace et elles ne prennent pas les opportunuités d'investissement. Des étrangères prennent leur place...
Des entreprises qui s'installent chez nous il y en a de plus en plus ? De moins en moins ? Elles restent longtemps ? Entre celles qui partent et celles qui s'installe le bilan est comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   Lun 18 Juin - 23:42

Délocalisation: 5 à 10 000 emplois perdu par ans (je fais un étude biblio la dessus, ça sera dans mon prochain article sur Avox)

Emplois créés par le entreprises étrangères :

http://obouba.over-blog.com/article-5764773.html

Citation :

Petit extrait de l'article (abonnement NBER nécessaire) de Navaretti, Castellani et Didier, 2006, "How does investing in cheap labour countries affect performance at home? France and Italy", NBER Working Paper n°5765, juillet (traduction Olivier Bouba Olga) :

Le transfert d’emplois d’industries de basse technologie vers les pays à bas coût est souvent vue par le grand public et par les politiques comme un signe de la désindustrialisation des économies européennes.

Cependant, plusieurs études récentes ont montré que les effets sur l’économie domestique sont rarement négatifs et souvent positifs. Notre papier se focalise sur les investissements vers les pays à bas coût de main d’œuvre réalisés par un échantillon de firmes françaises et italiennes s’étant engagées à l’étranger sur la période d’étude. (…) Nous ne trouvons pas de preuve d’effet négatif.

En Italie, l’investissement dans ces pays améliore l’efficacité des
activités domestiques, avec également un effet positif de long terme sur
la production et l’emploi [3 ans après l’investissement, l’emploi dans
le pays domestique est 8,1% plus élevé que pour les entreprises ne
s’étant pas engagées à l’international].

Pour la France, nous trouvons un effet positif sur la taille du marché
domestique [En termes de production et d’emploi. Cependant,
contrairement à l’Italie, les auteurs ne trouvent pas d’effet
significatif sur la valeur ajoutée et la productivité] (…).

ps: hop voilà un lien:
http://www.inra.fr/internet/Departements/ESR/UR/lea/seminaires/texte0506/DIS06HOW.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bouclier fiscal, Johnny et Monsieur Tout-le-Monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait
» Boujou tout le monde
» LES GERARD DE LA POLITIQUE – Y en a eu pour tout le monde !
» A deux ans, tout le monde est "méchant"!
» Le sampler de "Tout le monde en parle"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Economie-
Sauter vers: