Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Droits de successions : faut-il les abolir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jarod
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:12



Citation :
Drapée dans sa suffisance morale, la gauche multiplie les attaques contre une éventuelle abolition des droits de successions. Justice sociale, égalité des personnes, redistribution des richesses, autant de concepts dévoyés qui tendent à faire oublier la profonde iniquité de ces droits, ainsi qu'une inefficacité économique avérée. Pourtant, face à la démagogie socialiste, il devient nécessaire de prendre du recul et d'analyser l'arrière-plan idéologique à l'origine de cette disposition fiscale. Quelle vision de la société apparaît en filigrane derrière les droits de succession, et pourquoi s'avère-t-elle si dangereuse ?


L'égalité absolue de naissance

Les droits de succession ne constituent rien d'autre qu'un impôt sur la mort de ceux qui ont travaillé toute leur vie pour accumuler un capital susceptible d'être transmis à leurs enfants. En imposant la transmission de ces biens, les promoteurs des droits de succession cherchent délibérément à priver les enfants de ce droit d'héritage, au nom de l'égalité absolue de naissance. Les plus raisonnables estiment que dans une société égalitaire, les jeunes générations doivent partir sur la même ligne de départ, quitte ensuite à se distinguer par le fruit de leurs talents.

Bien sûr, cette conception méritocratique suscite l'approbation de tous ceux qui défendent la valeur travail. Cela dit, bien que l'égalité de conditions à la naissance demeure un acquis républicain fondamental, cette idée repose sur un présupposé fondamental aussi inexact que dangereux.

En effet, l'idée sous-jacente à l'égalitarisme de naissance réside dans le fait que chaque individu serait isolé, sans histoire, sans famille dès le premier souffle de la vie. La gauche marxisante et la gauche libertaire convergent pour estimer que la personne humaine ne doit sa réussite qu'à ses propres actions ou à l'Etat, jamais à ses parents. Et si tel n'était pas le cas, il faudrait inventer un homme nouveau débarrassé de l'influence familiale. D'où l'obsession oedipienne de faire table rase du passé, de couper le cordon ombilical qui nous unit aux générations passées. D'où le mépris pour la famille qui a longtemps caractérisé la gauche se nourrissant au lait funeste de mai 68.


La famille, le premier lieu de citoyenneté

La vérité, c'est qu'aucun être humain ne résulte d'une génération spontanée, comme sortant du néant pour s'intégrer dans une société sans racines. Bien au contraire, la famille constitue la première marche dans l'élévation de la personne humaine. La famille transmet les premières valeurs de respect, du travail, de tolérance. La famille initie l'enfant aux vertus de l'écoute, au respect des faibles, à l'amour des petits. La famille utilise la fermeté des liens affectifs pour transmettre les valeurs de sociabilité indispensable pour construire toute forme de société. La société n'est dès lors que le prolongement à l'âge adulte du noyau familial, et la qualité des rapports sociaux résultent directement de la qualité des rapports unissant les parents à leurs enfants, les frères à leurs soeurs, les aînés aux cadets.


Les droits de succession contre la transmission familiale

Or les droits de successions, en détournant au profit de l'Etat la transmission de l'héritage, contribue à la dévalorisation des liens familiaux. La notion de transmission, si cruciale dans la définition de la famille, s'avère altérée par l'intervention arbitraire d'un Etat violant l'intimité du pacte familial. Les droits de successions contribuent à briser les liens unissant les générations, rendant plus difficile l'aide aux anciens et plus malaisé la proximité intergénérationnelle.

Par ailleurs, le testateur transmets bien autre chose qu'une simple valeur marchande : à travers sens biens, il transmets également son histoire, le souvenir de ses actions passées, l'exemple de sa réussite ou la mémoire de ses échecs. A chaque bien transmis est associé une valeur symbolique et affective que seul l'hériter peut reconnaître. Ainsi, un fils d'agriculteur héritant de la ferme de son grand-père n'hérite pas uniquement d'un toit et de murs : il hérite également d'un lieu de vie qu'il aura plus de chances de traiter avec égards. Son enracinement à travers les générations contribuera à éveiller en lui le sens de l'action sociale en faveur des habitants de sa commune, à nouer des rapports humains avec les voisins de son village. Ainsi, en cherchant à briser la continuité morale de l'héritage, les droits de successions contribuent à détruire la dimension affective des biens transmis, aboutissant à une société sans âme, et donc sans avenir.


Notre mobilisation s'avère nécessaire

Au delà de leur inefficacité économique avérée qui contribue à l'émigration des talents à l'étranger, les droits de succession constituent une menace pour la famille, cette famille pourtant malmenée depuis 40 ans. Alors que la revalorisation des familles et de la natalité représente un enjeu majeur pour la revitalisation de nos sociétés occidentales, une telle disposition fiscale ne peut qu'encourager la dévalorisation de l'effort récompensée par la transmission entre générations.

Notre combat contre les droits de successions sera d'autant plus efficace qu'il touchera bons sens populaire en faveur de la famille. C'est en combattant sur le terrain des valeurs que la droite réussira à convaincre.


Constant Rémond
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oeuvre-orient.fr/
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:13

Encore ? C'est une manie ma parole. Il doit y avoir au moins une dizaines de topics sur ce sujet qui se résume très simplement : les gros plein de fric sont pour, les autres s'en foutent complètement vu qu'on paye des clopinettes quand on hérite de pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
Jarod
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:16

As-tu pris la peine de lire cet article ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oeuvre-orient.fr/
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:19

Ha ha non, c'est issu du même genre de presse que Bakchich, très peu pour moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
Jarod
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:21

Cet article ne provient ni d'un journal à scandales, ni d'un journal à potins. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oeuvre-orient.fr/
pwalagratter
1er avertissement
1er avertissement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1193
Age : 57
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:22

Faut arrêter de prendre le français moyen pour un imbécile quand mm !!

Un extrait de cet article est intéressant :
http://www.capital.fr/actualite/Default.asp?source=FI&numero=63501&Cat=IMM

L’économiste Bernard Salanié, professeur à l’université de Columbia, va
plus loin, démontant le mythe d’un impôt sur les successions
confiscatoire, dans une note intitulée "Sarkozy au secours des héritiers" publiée par l’agence intelectuelle Telos : "90%
des conjoints qui héritent, et 80% des enfants, ne paient aucun droit
sur leur part. Ceux qui restent redevables au fisc ne lui doivent que
20% de la part perçue au-delà des abattements et jusqu’à 520 000 euros
; et le taux maximal n’est que de 40%"
, détaille-t-il. "Tout cela ne paraît vraiment pas confiscatoire, ou de nature à faire fuir les riches"
conclue-t-il. En France on estime le montant moyen d’une succession à
100 000 euros, la moitie d’entre elles ne dépassant pas les 50 000
euros. 10% se situent au-delà du seuil des 520 000 euros. La cible
annoncée de bénéficiaires, les patrimoines "petits et moyens" semblent
donc avoir proportionnellement moins à gagner que les tranches plus
fortunées affirment les opposants…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:23

Donne la source et je te dirais si c'est de la propagande ou pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:23

pwalagratter a écrit:
Faut arrêter de prendre le français moyen pour un imbécile quand mm !!

Un extrait de cet article est intéressant :
http://www.capital.fr/actualite/Default.asp?source=FI&numero=63501&Cat=IMM

L’économiste Bernard Salanié, professeur à l’université de Columbia, va
plus loin, démontant le mythe d’un impôt sur les successions
confiscatoire, dans une note intitulée "Sarkozy au secours des héritiers" publiée par l’agence intelectuelle Telos : "90%
des conjoints qui héritent, et 80% des enfants, ne paient aucun droit
sur leur part. Ceux qui restent redevables au fisc ne lui doivent que
20% de la part perçue au-delà des abattements et jusqu’à 520 000 euros
; et le taux maximal n’est que de 40%"
, détaille-t-il. "Tout cela ne paraît vraiment pas confiscatoire, ou de nature à faire fuir les riches"
conclue-t-il. En France on estime le montant moyen d’une succession à
100 000 euros, la moitie d’entre elles ne dépassant pas les 50 000
euros. 10% se situent au-delà du seuil des 520 000 euros. La cible
annoncée de bénéficiaires, les patrimoines "petits et moyens" semblent
donc avoir proportionnellement moins à gagner que les tranches plus
fortunées affirment les opposants…

Merci pour les précisions Pwalagratter. C'est assez éclairant il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
Jarod
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:26

zongo a écrit:
Donne la source et je te dirais si c'est de la propagande ou pas Smile
http://www.conscience-politique.org/

Cela n'a rien à voir avec ton journal à potins et à rumeurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oeuvre-orient.fr/
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:31

La succesion est un non sens ethique et économique:

Elle entraine un accumulation de capital au sein de famille, hors il n'existe pas de gêne de l'entrepreneur, rien ne prouve que les descendants d'un entrepreneur son les meilleurs pour gérer ce capital. Bien souvent c'est l'inverse qui se produit.

D'autre part ethiquement les enfants d'une personne n'ont aucun droit sur ses richesses car ses richesses lui ont étaient données par la communauté en raison de son talent, de son travail, de sa chance. Ces enfants n'y sont pour rien, ils n'ont aucun droit absolu dessus, hormis la part du capital auquel il on particité par leur travail.

Aujourd'hui les gens héritent de plus en plus tards, si autrefois l'héritage était un moyen d'aider les jeunes à démarrer dans la vie, aujourd'hui il permet à des gens de plus de 50 ans d'avoir encore plus d'argent, alors que c'est justement cette classe d'âge qui s'en sort le mieux. Et c'est pas eux qui vont investir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:35

Jarod a écrit:
zongo a écrit:
Donne la source et je te dirais si c'est de la propagande ou pas Smile
http://www.conscience-politique.org/

Cela n'a rien à voir avec ton journal à potins et à rumeurs ...

Haha c'est à peine partisan ce site. Autant citer Sarkostique... Tu as survolé un peu le site pour affirmer qu'il s'agit d'une source qui ne serait pas de la propagande ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:37

karg se a écrit:
La succesion est un non sens ethique et économique:

Elle entraine un accumulation de capital au sein de famille, hors il n'existe pas de gêne de l'entrepreneur, rien ne prouve que les descendants d'un entrepreneur son les meilleurs pour gérer ce capital. Bien souvent c'est l'inverse qui se produit.

D'autre part ethiquement les enfants d'une personne n'ont aucun droit sur ses richesses car ses richesses lui ont étaient données par la communauté en raison de son talent, de son travail, de sa chance. Ces enfants n'y sont pour rien, ils n'ont aucun droit absolu dessus, hormis la part du capital auquel il on particité par leur travail.

Aujourd'hui les gens héritent de plus en plus tards, si autrefois l'héritage était un moyen d'aider les jeunes à démarrer dans la vie, aujourd'hui il permet à des gens de plus de 50 ans d'avoir encore plus d'argent, alors que c'est justement cette classe d'âge qui s'en sort le mieux. Et c'est pas eux qui vont investir.

Bien vu ! Mais tu touches un point sensible, la chair de la chair, l'enfant quoi. La pensée unique ne te le pardonnera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
Jarod
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:38

zongo a écrit:
Haha c'est à peine partisan ce site. Autant citer Sarkostique... Tu as survolé un peu le site pour affirmer qu'il s'agit d'une source qui ne serait pas de la propagande ?
Je ne condamne pas Bakchich en raison du fait que c'est un journal partisan, je le condamne car il est dans la droite lignée du Canard Enchainé ou de Minute : c'est un journal à potins, un journal à rumeurs, un journal diffamant et mensonger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oeuvre-orient.fr/
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:52

C'est bien pourtant la seule chose qui soit intéressante dans notre système parlementariste. Les coups tordus, les renvois d'ascenseurs, les connivences, les affaires de fric, les financement délictieux, les prises d'intérêt de biens publics... Si tu crois que tout ce cirque politico-médiatique n'est motivé que par l'intérêt de l'Etat, tu te plantes carrément. Bakchich et le Canard traitent du principal et uniquement du principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:55

Citation :
un journal diffamant et mensonger

Fait attention le canard à gagné tous ses procés.

C'est vrai que c'est une presse de trottoir, et assez légére à lire, mais c'est toujours mieux que rien, et certains abus ont étés dénoncés à juste titre par cette presse.

Citation :
La pensée unique ne te le pardonnera pas.

"Le capitalisme d'héritier"
http://econo.free.fr/scripts/notes2.php3?codenote=169
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Jarod
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 15:58

karg se a écrit:
Citation :
un journal diffamant et mensonger

Fait attention le canard à gagné tous ses procés.

Peut-être parce que les hommes et les partis politique de gauche comme de droite ne portent pas plainte à chaque fois que le Canard publie quelque chose, sinon, ils ne feraient que cela de leur temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oeuvre-orient.fr/
deniserp
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1370
Age : 34
Localisation : Au paradis
Personnage politique préféré : Johanna, Flo', Alain Madelin
Parti politique affilié : Alternative libérale
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 16:00

Pour ma part, je vois plutôt la succession d'un point de vue philosophique qu'économique. La société que je prône étant fondée sur la liberté, je ne vois pas au nom de quoi on devrait empêcher une personne de donner son patrimoine à telle ou telle personne. C'est une chose que je n'ai jamais compris et que je ne comprendrais sans doutes jamais.

_________________
Vous proposez d’établir un ordre social fondé sur le principe suivant : que vous êtes incapables de diriger votre vie personnelle, mais capables de diriger celle des autres - A.Rand

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actionpourlaliberte.unblog.fr
zongo
Conseiller
Conseiller
avatar

Nombre de messages : 2310
Age : 45
Localisation : Rlyeh
Personnage politique préféré : Enrico Macias
Parti politique affilié : Qu'importe le parti du moment qu'on baise
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 16:02

Super ton lien sur le capitalisme d'héritiers Karg Se. J'ai commencé à lire l'article (j'ai pas le courage de trop lire maintenant je suis mal réveillé aujourd'hui) et je me délecte de ce passage :

Citation :
Les français aiment le travail, les enquêtes internationales le montrent. Il compte même plus dans leur vie que dans la plupart des autres pays développés. Et pourtant, la France est aussi parmi les pays où le chômage est le plus élevé et le taux d'emploi le plus faible. On aime le travail, mais on l'évite. Le paradoxe s'expliquerait par des relations sociales déplorables. Là aussi, les enquêtes montrent que la France est parmi les pays où la satisfaction dans ce domaine est la plus faible. Pourtant, cet indicateur est nettement corrélé à des taux d'emploi élevés et des taux de chômage faibles. D'où vient le mal ? D'un déficit de coopération dans le monde économique, d'une méfiance exacerbée entre individus, plus particulièrement entre groupes : patrons et salariés, cadres et non cadres. Pour l'auteur, les analyses en termes de rigidité du marché du travail expliquent bien moins les mauvaises performances en matière d'emploi que ce déficit de coopération. D'après Thomas Philippon, ce sont pas moins de 70% des différences en matière de taux d'emploi qui sont expliquées par de mauvaises relations sociales dans l'entreprise !

C'est une vrai ôde à l'autogestion Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persorecords
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   Lun 18 Juin - 16:06

Citation :
C'est une vrai ôde à l'autogestion

Peut être pas jusque là mais à des vrais changements de management sans doute, va voir l'article de Phelps il donne un lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Droits de successions : faut-il les abolir ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Droits de successions : faut-il les abolir ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Economie-
Sauter vers: