Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy

Forum politique au service de la République, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Russie critique l'ordre économique mondial et l'OMC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jarod
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Personnage politique préféré : Charles de Gaulle
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: La Russie critique l'ordre économique mondial et l'OMC   Lun 11 Juin - 12:58

SAINT-PÉTERSBOURG (AFP) - La Russie a poursuivi ses efforts dimanche pour s'affirmer comme plein membre de la communauté économique et être enfin admise à l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), tout en critiquant un système devenu selon elle inadapté aux réalités du moment.




Citation :
"La différence de développement dans l'économie mondiale, le creusement du fossé entre les pays riches et pauvres se font sentir de plus en plus nettement", a déclaré le président russe Vladimir Poutine, lors du Forum économique qui se déroulait samedi et dimanche dans sa ville natale de Saint-Pétersbourg.

"La mise en oeuvre d'une nouvelle architecture dans les relations économiques internationales est nécessaire, basée sur la confiance et l'intégration mutuelle", a-t-il dit devant un parterre de plusieurs milliers d'hommes d'affaires russes et occidentaux et de responsables politiques.

Les pays en développement, qui semblaient hier "désespérément en retard" sont ceux qui affichent aujourd'hui la plus forte croissance, a-t-il souligné.

A l'inverse, les pays riches du G8 ne produisent plus comme autrefois l'essentiel de la richesse mondiale.

M. Poutine s'est en revanche montré critique envers les institutions internationales existantes, qui en "ne prenant en compte qu'un petit nombre de membres actifs, paraissent archaïques, non démocratiques et rigides".

"C'est très visible dans l'exemple de l'OMC et des pourparlers pour le Cycle de Doha, qui connaît de sérieuses difficultés", a-t-il déclaré.

Il a fait remarquer que c'est précisément dans les pays fondateurs de l'OMC que l'on trouve du protectionnisme, alors que l'Organisation est censée lutter contre cette tendance.

La Russie n'en poursuit pas moins ses efforts, qui durent depuis des années, pour entrer dans l'OMC.

Le ministre du Développement économique Guerman Gref a indiqué avoir mené dimanche des pourparlers "positifs" à ce sujet avec les négociateurs américain Susan Schwab et européen Peter Mandelson, ainsi que le directeur général de l'OMC Pascal Lamy.

"Nous avons bien avancé" et la Russie espère toujours conclure cette année, a-t-il réaffirmé lors de son point de presse final. Mme Schwab a estimé de son côté que cela était "techniquement possible", mais que "le rythme dépendait de la Russie".

M. Lamy a quant à lui reconnu que l'OMC devait se réformer et souligné que "sans la Russie, (elle) n'est pas vraiment l'institution multilatérale qu'elle entend être".

Beaucoup de patrons présents au Forum sont impatients de voir la Russie faire son entrée à l'OMC, dans l'espoir de nouveaux marchés à conquérir et d'un cadre juridique plus clair. Ils ont transmis ce message aux responsables politiques russes.

En marge du Forum a également eu lieu un sommet informel de la Communauté des Etats indépendants (CEI, ex-URSS moins les pays baltes) et une rencontre entre les présidents arménien Robert Kotcharian et azerbaïdjanais Ilham Aliev au sujet du conflit autour de l'enclave du Nagorny Karabakh.

Le Forum a aussi donné lieu à la signature de contrats pour un total de 13,5 milliards de dollars, soit plus du quadruple de ce qui était attendu initialement, a indiqué M. Gref. Il a souligné que l'événement avait dépassé les attentes des organisateurs avec 9.000 participants issus de 65 pays, 54 délégations officielles, 9 chefs d'Etat et 1.400 journalistes.

Poutine a tout à fait raison de critiquer l'OMC qui est une institution supranationale ne respectant pas les intérêts des peuples et dictant des règles de conduite en s'appuyant sur des dogmes théoriques.

_________________
« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur » (Le Figaro)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oeuvre-orient.fr/
karg se
2è avertissement
2è avertissement


Masculin
Nombre de messages : 3119
Age : 35
Localisation : Cestas
Personnage politique préféré : AWESOM Ô 4000
Parti politique affilié : MDUE: Mouvement Gauchiste Ultralibéral Evolutioniste
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: La Russie critique l'ordre économique mondial et l'OMC   Lun 11 Juin - 13:10

Poutine a tout à fait raison de critiquer l'OMC
qui est une institution supranationale ne respectant pas les intérêts
des peuples et dictant des règles de conduite en s'appuyant sur des
dogmes théoriques.

Si on veut critiquer l'OMC faut le faire correctement:

1_La constitution de l'OMC met en avant le libre échange et pas forcément l'intérêt commun, c'est parfois incompatible (par exemple les pays en développement on besoin de protéger leur industrie naissante)

2_ Les votes à l'OMC se font à l'unanimité, les grandes puissances peuvent facilement bloquer les négociations

3_ Les négociations sont des vrais marathons qui avantages les pays capables de mobiliser les bataillons d'experts sur place et des mégas ordinateurs dans leur pays d'origine. Dur pour les africains à cotés

4_ l'OMC ne fait pas parti de l'ONU

je vais bosser a plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=10122
 
La Russie critique l'ordre économique mondial et l'OMC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Politique économique du Modem ???
» Mondial-tv
» [Politique] Géorgie - Russie - Osséties - Abkhazie- Kosovo
» BŒUF ÉCONOMIQUE
» L'année économique et sociale 2009.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Construire Ensemble avec Nicolas Sarkozy :: Débats nationaux et internationaux :: Economie-
Sauter vers: